• V \ HOUSE 1 - GROUPE 3: MICRO INFRASTRUCTURE / INHABITATION

    Par Alison Blank, Marianne Ghorayeb, Sebastien Leveille, Erblin Jasiqi, 10/04/16

    THE TENDON


    - LIVING THE STAIRS, LIVING THE SPACE, LIVING WITHIN FAÇADES -


    Le groupe 03 travail sur tous les aspects intérieurs et extérieurs à l'espace. Cela englobe l'analyse et une partie de la conception des éléments horizontaux (marches) et verticaux (parois) et de là le programme.



    W3\House1


    Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façades_Essais

    with several models by Simon Wust & Erblin Jasiqi



    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_1

    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_2



    Image Mon Apr 25 2016 12:38:35 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))


    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Catalogue_3


    Afin de garantir une sécurité optimale pour enfants et adultes, des parois sont prévues de manière à ce que personne ne puisse passer au travers de celles-ci (Voir aussi Mock-Up 1:1 - Groupe Meta-Anatomy)




    Quantification de lumière par types de parois :

        -    Avec des éléments horizontaux ou des verticalaux

        -    Bois de récupération de U.G.L.Y. (Section 100x27mm) ou de A.L.I.C.E_Double_Elements (55x23mm)

    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Étude_Lumière


    Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 22:46:15 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))
    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Photos_Façades_Etude_Lumière

    with several models by Simon Wust & Erblin Jasiqi

    Totalité des trois parois inscrites dans la proto-structure avec ensemble du projet:

    Image Sun Apr 24 2016 13:07:50 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Full_Section1

    Image Sun Apr 24 2016 13:07:50 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W3\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Full_Section2







    W2\House1


    Pour la suite de ce projet, nous nous sommes rapprochés de la notion de spatialité. Ainsi nous avons étudié différentes possibilités de design pour les murs de cet escalier.

    Des contraintes étaient à prendre en compte, notamment la hauteur minimale pour la sécurité du système. Des questions telles que : nos murs devraient-ils suivre une continuité avec l’escalier ou marquer un arrêt brusque ? A quelle hauteur devons-nous les arrêter ?

    De plus, un point primordial devait être résolu : comment faire varier le mur afin de lui donner une dimension tridimensionnelle. Nous avons tenté de répondre à cet aspect en faisant varier la largeur de nos lattes de bois en allant chercher de la profondeur.

    A travers des coupes, plans et maquettes, nous avons analysé les diverses possibilités.



    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façades_Propositions



    Sur ce dessin, deux possibilités d’écartement des lattes ; ainsi nous pouvons voir qu’un espacement de trois lattes est beaucoup plus efficace qu’un espacement de deux lattes (laisser passer plus de lumière et économiser de la matière). De plus nous pouvons voir dans la deuxième coupe des diagonales qui proposent un graphique en fonction de deux facteur primordial : la hauteur de la main courante /sécurité et la taille d’une personne de 1m70 /vision.


    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Analyse



    Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) Image Fri Apr 22 2016 15:21:19 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W2\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Façade_Section1+2







    W1\House1


    Dans cette première partie de projet, nous avons commencé à analyser des notions théoriques à travers un module prédéfini d'escalier / La relation au corps / l'étude du mouvement / l'étude de la lumière / l'analyse des cadrages

    Comment toutes ces notions influencent-elles sur notre espace, l'escalier ?


    La relation au corps; largeur, longueur, hauteur influencent sur notre perception de l'espace en nous donnant des ressentis, des sensations. Se sentir écrasé entre deux murs, aplati par un plafond trop bas, tout petit dans un couloir extrêmement long; Tout ces éléments contribuent à offrir une expérience unique dans un espace restreint.


    Image Mon Apr 11 2016 18:33:27 GMT+0200 (CEST) Image Mon Apr 11 2016 18:33:27 GMT+0200 (CEST)

    W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Research_Modules+Proximity



    Étude de la lumière directe et diffuse à travers des éléments de type panneaux de coffrage.


    Image Fri Apr 22 2016 15:07:00 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    V\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Research_Light_Diagrams_1:10



    Étude du mouvement : afin d'apporter un certain confort à l'utilisateur, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement de son corps dans une situation donnée. A travers ces analyses, nous avons imaginé l'utilisateur dans diverses situation : marcher sur une zone plate, monter ou descendre des escalier, s'asseoir sur un escalier.


    Image Fri Apr 22 2016 14:12:35 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été)) 

    W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Etude du mouvement



    Analyse des cadrages en deux points particuliers de la proto-structure. Quelles visions sont possibles sur les autres projets ? Sont-elles dérangées par d'autres éléments, par exemple la proto-structure elle-même ou sont-elles totalement libérées ? Selon l'emplacement de la personne dans l'espace créé, son regard sera ouvert à des choses différentes.


    Image Thu Apr 14 2016 10:24:31 GMT+0200 (Paris, Madrid (heure d’été))

    W1\House1_Micro_Infra./Inhab._Alison_B._Marianne_G._Sébastien_L._DelGrosso_Cadrage

  • ROOMS

    Par Erblin Jasiqi, Judith Mizutani, 20/03/16

    belvédère suspendu




    _ressenti

    Je viens de finir ma série d’analyse, la journée a été longue, je n’ai qu’une envie, me poser et me vider les idées.

    Je sors du Rolex en direction de l’esplanade, je m’apprête à longer l’Under One Roof lorsqu’un élément inconnu attire mon attention sur ma gauche. Une sorte de pièce flottant au milieu de la pelouse semble m’inviter à m’approcher.

    Je m’approche et la première chose que je vois une fois être arrivé face à la construction est une série de marches imposantes. Mon premier réflexe est de m’y asseoir, leur dimension me permet de m’installer confortablement, tournant le dos au campus, à mes préoccupations. Je ferme les yeux un moment et me relève pour monter les marches. Une fois en haut je surplombe le périmètre, je peux observer le lac, la porosité de la construction laisse un doux vent m’atteindre.

    Je passe par une ouverture sur ma droite et me retrouve dans une pièce direction lac, je pose mon sac et m’avance doucement tandis que le parquet craquelle doucement sous mon poids. L'ouverture face à moi cadre un paysage splendide, je m'avance jusqu'à l'extrémité de cette terrasse, ce belvédère et je me retrouve face au lac, les bâtiments semblent s'écarter exactement pour que je puisse profiter de cette vue.

    Je retourne à l’intérieur, une fosse me tend les bras, je plonge à l’intérieur, calé contre les rebords, je ferme les yeux et mes angoisses, mes stress disparaissent me laissant dans un état de calme parfait.



           Image Mon Mar 21 2016 12:49:30 GMT+0100 (CET)         Image Mon Mar 21 2016 12:49:30 GMT+0100 (CET)



           Image Mon Mar 21 2016 12:49:30 GMT+0100 (CET)




    _conception

    La protostructure est située sur un site très précis avec une orientation spécifique, cette influence de l'environnement est une point majeur de la conception de notre ROOM.

    Celle ci tourne autour de deux points: le Rolex Learning Center et le lac Léman.

    Le Rolex est à l'est de la protostructure et rappelle le contexte des études, le lac quant à lui est au sud de la protostructure et tout à fait en face de notre ROOM.

    Notre ROOM est donc destinée aux étudiants sortant du Rolex Learning Center, qui voudraient se reposer, se relaxer. Notre projet associe introversion et extraversion en créant une bulle suspendue hors du temps qui est néanmoins complètement ouverte au paysage.


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_DrawingJasiqi_Mizutani_Del_Grosso_DrawingImage Wed Mar 23 2016 21:57:32 GMT+0100 (Romance Standard Time)Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing




    _construction

    Notre projet est construit de manière modulaire. Les éléments se répètent selon le rythme dicté par la proto-structure tout en brisant la régularité avec une forme qui tire dans la direction de l'objet qui nous intéresse c'est-à-dire la vue du lac.

    Les différentes parties peuvent être aisément montées et démontées sur la proto-structure grace à différents systèmes de crochets.



           Image Mon Mar 21 2016 10:16:56 GMT+0100 (CET)Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_GifImage Mon Mar 21 2016 10:16:56 GMT+0100 (CET)                                                                                      Images d'animation de l'assemblage




    Image Mon Mar 21 2016 12:49:30 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Mar 21 2016 12:49:30 GMT+0100 (CET)

                                                                                            Mock-up 1:1 architectonique

  • ROOMS

    Par Erblin Jasiqi, Judith Mizutani, 28/02/16

    W1

    Dans les phases précédentes il nous a été possible de constater l'existence de différents espaces, privés, publics, intérieurs, extérieurs. Ainsi, cette classification des espaces implique des éléments, des moments permettant le passage de l'un à l'autre. C'est le sujet qui nous a intéressé pour cette phase:


    ESPACE TRANSITOIRE

    espace éphémère/qui ne dure pas

    espace qui permet le passage d'un état/d'une situation à un(e) autre


    Del_Grosso_Jasiqi_Mizutani_Photography

    Point de départ: fragment issus du DOUBLE ELEMENT


    Notre ROOM vise à créer un espace transitoire: c'est à la fois un couloir et un palier marquant une transition sur le plan vertical et sur le plan horizontal.


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_DrawingJasiqi_Mizutani_Del_Grosso_DrawingJasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing

    Monge de la protostructure avec la ROOM à l'intérieur


    Del_Grosso_Jasiqi_Mizutani_PhotographyDel_Grosso_Jasiqi_Mizutani_Photography

    Deux configurations possibles: avec (g.) ou sans (d.) la protostructure 


    Del_Grosso_Jasiqi_Mizutani_Photography
    Del_Grosso_Jasiqi_Mizutani_Photography
    Del_Grosso_Jasiqi_Mizutani_Photography

    Détails de la maquette (1:10)


    Les différents cadres traduisent différents espaces, différents moments, leurs dimensions peuvent varier selon leur programme.



    W2

    Plutôt qu'un espace de transition, notre ROOM est désormais une pièce de repos. 

    Nous avons exploité l'environnement en transposant la porosité de la protostructure sur la ROOM elle même, ainsi l'espace intérieur entretient une relation très forte avec l'extérieur. 



    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_DrawingJasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing
    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing

    Représentation de Monge de la protostructure avec la ROOM à l'intérieur


    En outre, nous avons cherché une manière de lier la ROOM au Rolex Learning Center qui se trouve à quelques mètres, ainsi nous avons étudié le rythme des ouvertures dans le RLC et l'avons traduit afin de créer une paroi ouverte avec ce même rythme.


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing

    Représentation de Monge du projet avec dessin de recherche pour un élément de paroi


    _narratif

    Je viens de finir ma série d’analyse, la journée a été longue, je n’ai qu’une envie, me poser et me vider les idées.

    Je sors du Rolex en direction de l’esplanade, je m’apprête à longer l’Under One Roof lorsqu’un élément inconnu attire mon attention sur ma gauche. Une sorte de pièce flottant au milieu de la pelouse semble m’inviter à m’approcher.

    Je m’approche et la première chose que je vois une fois être arrivé face à la construction est une série de marches imposantes. Mon premier réflexe est de m’y asseoir, leur dimension me permet de m’installer confortablement, tournant le dos au campus, à mes préoccupations. Je ferme les yeux un moment et me relève pour monter les marches. Une fois en haut je surplombe le périmètre, je peux observer le lac, la porosité du tout laisse un doux vent m’atteindre.

    Je passe par une ouverture au fond et me retrouve dans une pièce direction lac, je pose mon sac et m’avance doucement, tandis que le parquet craquelle doucement sous mon poids, le vent ronfle sur la structure et un courant me tire vers l’ouverture de la paroi qui se tient face à moi. Celle-ci ressemble à un bouquet de bois, tel l’orée d’une forêt s’ouvrant progressivement en son milieu. Une fois dehors, mes yeux mettent une fraction de seconde à s’adapter avant de me dévoiler une vue à couper le souffle.

    A mes côtés les parois se prolongent, me protégeant tout en me laissant profiter de la vue ; au-delà des quelques maisons, je surplombe le lac, je peux apercevoir chaque gouttelette, chaque mouton.

    Je retourne à l’intérieur, une fosse me tend les bras, je plonge à l’intérieur, calé contre les rebords, je ferme les yeux et mes angoisses, mes stress disparaissent me laissant dans un état de calme parfait.




    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Photograph

    ROOM dans la protostructure


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Photograph

    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Photograph

    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Photograph

    Différents moments liés à la structure ou au programme


    W3

    Au court de cette troisième semaine, nous nous sommes concentré sur deux objectifs: développer la relation entre la ROOM et son environnement et résoudre des soucis constructifs et structurels.


    Dans un premier temps nous avons donc décidé de définir la forme de la ROOM non plus selon les contraintes que la protostructure pose mais par rapport aux possibilités qu'elle offre: l'espace statique de notre ROOM est désormais orienté vers l'objet notre intérêt, c'est-à-dire la vue; l'espace fluide quant à lui est sur la périphérie (externe) de la protostructure.


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_DrawingJasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing
    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing


    Jasiqi_Mizutani_Del_Grosso_Drawing


    D'autre part bien que nous avions un système permettant d'insérer et de retirer notre ROOM de la protostructure à notre guise le premier mécanisme utilisé rendait la manipulation fastidieuse, nous avons donc éliminé au maximum les tourillons pour les remplacer par des systèmes de crochets.

    Ces changements ont entraîné des modifications au niveau de la structure de notre ROOM, notamment pour les escaliers.

    [photos des systèmes d'assemblage]


    W4

    Durant cette dernière semaine nous avons apporté des modifications au projet principalement au niveau technique afin d'améliorer son aspect tectonique autant à l'échelle 1:10 que 1:1.

    [monge de la protostructure]

    [photographies du projet dans son ensemble]


    C'est le sol, le plancher qui a subit le plus de changements: nous l'avons conçu de manière à ce qu'il soit constructible et viable à l'échelle 1:1, et nous l'avons dimensionné de manière à ce qu'il soit aussi agréable d'utilisation.

    [dessin de dimensionnement sol & détails de construction tige filetée]


    À ce point-là du projet, les mécanismes d'assemblage ont été réfléchis de manière à ce que le montage des différents éléments soit plus rapide et efficace.



    Image Sat Mar 19 2016 23:27:01 GMT+0100 (CET)

    Mécanisme d'assemblage de cadres, 1:10


    Image Sat Mar 19 2016 23:27:01 GMT+0100 (CET)

    Mécanisme d'assemblage du sol, 1:10


    Image Sat Mar 19 2016 23:27:01 GMT+0100 (CET)

    Mécanisme d'assemblage des marches

  • • PLANES •

    Par Erblin Jasiqi, 01/01/16

    • INTRO •

    Éprouvant de l’intérêt pour cette façade qui agit de la même manière qu’un masque et qui empêche donc de voir ce qui se trouve derrière elle, le passant lambda qui ose s’aventurer dans l’édifice en question est comme attiré. Il franchit d’abord une des deux portes et voit un palier dont le bord en diagonale semble indiquer la direction à suivre, comme un cône dans lequel il serait aspiré. Il se retrouve face à une plus petite porte, puis devant un escalier, dont les marches larges et dentelées donnent elles aussi une direction, se dit-il.

    Calmement et en prenant tout le temps qui lui est nécessaire, il tente d’analyser cet endroit sans parvenir à y trouver une explication. Dubitatif, il décide de poursuivre son chemin.

    Arrivé en haut de cet escalier, il prend la passerelle qui l’amène devant une façade similaire à la première. Il voit les mêmes deux larges portes, le même palier coupé en diagonale qui le conduit vers la même petite porte. Cette fois, davantage intrigué, il franchit les deux portes et gravit les marches deux par deux, sa tête se remplissant de plus en plus de questions sans réponses.

    Ce passant, à nouveau, est confronté à une façade similaire aux deux précédentes, et à nouveau il se tient sur ce palier qu’il a déjà rencontré. À ce stade-là, il est angoissé à l’idée de ne pas pouvoir s’approprier cet espace. Aussi est-il tiraillé : doit-il rebrousser chemin et quitter cet endroit qui le rend si nerveux au plus vite, ou doit-il à tout prix continuer pour découvrir ce que cache cet espace mystérieux ? On supposera que c’est sa curiosité naturelle qui l’a poussé à reprendre sa route. Décidé, il gravit rapidement le prochain escalier jusqu'à arriver en haut, presque à bout de souffle.

    Il prend la passerelle, passe à travers la même façade, mais là, stupéfait, il observe une rupture dans cet espace : au bout de ce palier, un autre palier, similaire à celui sur lequel il se tient mais pivoté d’un demi-tour. Entre les deux, une surface centrale minuscule, une jonction qui ne permet qu’à un pied de s’y poser. Le passant comprend que le franchissement de celui-ci pour accéder à l’autre côté requerra toute sa concentration, pour faire face au danger auquel il est exposé et éviter une douloureuse chute.

    Il accède au palier d’en face et se sent un peu plus rassuré. Il sait maintenant que cet espace a un début, un milieu, et par déduction logique, une fin. Le passant reprend son chemin.


    Une façade, une passerelle, un escalier, une petite porte, une façade, une passerelle, un escalier, une petite porte, et cætera… Arrivé en bas, le passant en question comprend que l’espace qu’il a traversé est une double-hélice, particulière dans le sens où elle se resserre, s’évase, se resserre, s’évase, et ainsi de suite. De cette manière, la personne qui entreprend de franchir la première porte ressentira toujours l’envie de découvrir ce qui se cache après, ce qui motivera et alimentera toute la traversée.



    • DESSINS •

    Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)

    Sections et plans, 1:33


    Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)

    Élévations, 1:66



    • COLONNE •

    Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)



    • MAQUETTE FINALE •

    Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)
    Image Fri Jan 01 2016 23:53:26 GMT+0100 (CET)Image Sat Jan 02 2016 00:16:54 GMT+0100 (CET)Image Sat Jan 02 2016 00:16:54 GMT+0100 (CET)Image Sat Jan 02 2016 00:16:54 GMT+0100 (CET)Image Sat Jan 02 2016 00:16:54 GMT+0100 (CET)Image Sat Jan 02 2016 00:16:54 GMT+0100 (CET)Image Sat Jan 02 2016 00:16:54 GMT+0100 (CET)


  • • PLANES • (PROCESS)

    Par Erblin Jasiqi, 21/11/15

    • W9 •

    La première étape du projet Planes consistait à placer la parcelle et la colonne telles qu'elles sont sur le plan distribué en début d'année. À partir de là, les pistes de réflexion sont multiples. En analysant la façade, je constate qu'elle est divisée en plusieurs modules identiques qui peuvent être réitérés à l'infini, et que cela pourrait être une piste à exploiter à l'avenir.


    Image Mon Nov 23 2015 12:03:52 GMT+0100 (CET)

    Plan de la façade parisienne placée dans la colonne, 1:33


    W10

    En reprenant ce qui a été fait lors du projet précédent et en m'inspirant d'autres références, je décide de poursuivre ce projet en me basant sur l'idée de passage ; on y entre depuis l'extérieur du site, on le franchit, pour ensuite être déversé dans le flux.


    L'idée principale de ce projet est de créer un double-escalier en colimaçon : on passe par le premier, puis arrivé au sommet, on prend le deuxième qui n'est qu'une rotation de 180° du premier ; le tout toujours dans un rythme en trois temps, comme la porte créée au projet Double Element, cette fois avec une augmentation de la difficulté pour gravir les marches après chaque étage de la façade.


    erblin_jasiqi_delgrosso_reference1
    erblin_jasiqi_delgrosso_reference2

    La Tour de Sauvabelin, Lausanne, Suisse


    Image Mon Nov 23 2015 12:03:52 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 23 2015 12:03:52 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 23 2015 12:03:52 GMT+0100 (CET)

    Plan et élévation du double-escalier en colimaçon, 1:33


    • W11 & W12 •

    Au cours de ces deux semaines, le projet a fortement évolué. En partant de la double hélice, il se détache progressivement de ce parcours parfaitement circulaire et adopte une forme plus géométrique, notamment grâce à l'ajout de diagonales qui indiquent les colonnes avoisinantes. Cette évolution a été alimentée par un lien encore trop faible avec la colonne.


    Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)

    Maquette du double-escalier en colimaçon, 1:33


    Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)

    Diagramme des potentielles diagonales en fonction de deux positions de la façade, 1:33


    Après l'analyse d'une seconde maquette dont il manque, à mon grand regret, des images, j'ai décidé de rajouter des passerelles à l'extérieur de la façade. Cela accentue l'ambiguité de l'espace créé, car la personne qui l'emprunte se retrouve à traverser des espaces identiques. Aussi cela m'octroie-t-il un gain d'espace pour concevoir un escalier agréable lors de la montée.


    • W13 •

    L'idée générale du projet étant à ce stade-là quasi-définitive, j'ai pu me concentrer principalement sur la production de dessins, de maquettes, de moules et de photographies. Le projet s'est métamorphosé, mais on retrouve encore cette idée d'un système de passage en trois temps (trois escaliers, qui peuvent s'apparenter aux trois seuils de mon Double Element), un point central qui procure un sentiment spécial, puis la symétrie centrale ou homothétie du premier système.


    Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)

    Plans et sections, 1:33


    Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)

    Élévations de l'ensemble sur la colonne, 1:66


    Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)Image Thu Dec 17 2015 11:30:54 GMT+0100 (CET)

    Photographies de la colonne sans la maquette finale


    Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 19 2015 16:22:29 GMT+0100 (CET)Photographies de la maquette finale sur la colonne