• Instants capturés

    Par Alison Blank, Virginie Schwab, 20/03/16

    Je marchais pour retourner en cours à l’EPFL quand soudain, en arrivant vers le Rolex Learning Center, je vis une structure des plus étranges. Une échelle se trouvait du côté ouest de celle-ci. Je décidai d’y monter afin de découvrir où cela me mènerait. Je ne voyais qu’une vue de l’EPFL durant la montée, jusqu’au moment où je me trouvai face à un plancher. Suivant le chemin indiqué par le sol, j’arrivai à l’entrée d’une sorte de cône. J’entrai dans cette pièce et progressai grâce aux escaliers en direction d’une certaine vue. Le toit disparut assez vite afin de laisser la vision libre dans presque toutes les directions. Arrivée en haut des escaliers, je me trouvai face à une vue splendide donnant sur le lac Léman et l’Aiguille du Midi. Voyant cela, je sortis mon appareil photo que j’avais toujours sur moi afin d’immortaliser le paysage qui s’offrait à moi.


    Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Plan et analyse de l'emplacement



    Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Sections et étude du mouvement


    Image Tue Mar 22 2016 17:19:41 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Axonométrie constructive et détails constructifs de construction


    Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Vue sud-nord                                                                                     Vue nord-sud


    Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Chemin à travers la proto-structure


    Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 17:56:46 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Détails de construction


    Notre programme est celui d’un photographe. Celui-ci a été choisi de par la position dans laquelle nous nous trouvons dans la proto-structure (11 mètres de haut, orientation sud).

    En suivant le narratif, nous avons une échelle dimensionnée pour accueillir une seule personne : le photographe. Celle-ci permet la vision sur le côté nord, soit l’EPFL. La plateforme sur laquelle donne la montée est également faite pour n’accueillir qu’une unique personne. Cette partie se trouve à l’extérieur.

    Nous entrons ensuite dans un espace intérieur de la forme d’un cône. Celui-ci reprend les angles de visions que nous permettent la vision humaine (30° vers le haut ainsi que vers le bas et 90° vers la gauche et la droite). Cet espace s'ouvre à nouveau vers l’extérieur afin de laisser la possibilité d’observation depuis une plateforme située à 11 mètres de haut. Cette pièce est également orientée afin d’obtenir le point de vue optimal.




    Image Sun Mar 20 2016 18:31:05 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Construction




    Image Sun Mar 20 2016 18:10:58 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 18:10:58 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Relation intérieur-extérieur


  • Rooms

    Par Alison Blank, Virginie Schwab, 28/02/16

    Week 1


    Où se trouve la limite entre l’intérieur et l’extérieur? Est-ce qu’une simple paroi peut les délimiter?Ou serait-ce possible que des changement de niveaux, des angles, des diagonales le permettent ?

    Et si ces espaces aux propriétés si singulières devenaient un nouvel espace confondu?

    La vision serait-elle ouverte ou bloquée? Comment se caractériserait cet espace?



    Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    First model in the proto-structure




    Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Feb 28 2016 17:18:13 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Second model in the proto-structure




    Image Mon Feb 29 2016 08:21:19 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Plan of the second model into the proto-structure




    Image Mon Feb 29 2016 08:21:19 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Feb 29 2016 08:21:19 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Sections of the second model into the proto-structure


    Week 2

    Après avoir gravis l'échelle avec l'appareil photo sur le dos, j'arrivai devant une pièce tout en triangle. Celle-ci m'incita immédiatement à continuer le plus loin que je pouvais. En arrivant, je découvris à ma plus grande joie un panorama donnant sur le lac avec le soleil se couchant au loin et sa lumière reflétée sur l'eau.



    Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Element into the proto-structure




    Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 06 2016 13:34:53 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Details of the structure




    Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Plan 



    Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Mon Mar 07 2016 08:37:06 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Section AA'                                         Section BB'                                        Axonometry



    week 3

    Inviter un photographe à vivre une expérience de vision par une promenade qui lui offre une multitude de choix pour ces prises de vue. Cette promenade sous forme d'ascension lui permettra à son arrivée de découvrir un panorama d'une beauté sublime.



    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)

    séquence d'assemblage premier point de vue


    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)

    séquence d'assemblage deuxième point de vue



    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)

    Image Sun Mar 13 2016 20:31:32 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)

    details (constructions and drawings)




    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)a

    axonometry and plan



    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 14 2016 08:38:17 GMT+0100 (CET)


    sections



    Week 4


    Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Plan                                                                              Axonométrie constructive et détails constructifs de construction


    Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Tue Mar 22 2016 17:27:01 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Sections et études de mouvements et de vision


    Image Sun Mar 20 2016 16:02:48 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sun Mar 20 2016 16:02:48 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Study of the movement



    Une grande échelle. Une petite plateforme liante. Un cône à l'intérieur. Ouverture sur l'extérieur. Panorama au sommet. 


    Image Sat Mar 19 2016 13:26:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sat Mar 19 2016 13:26:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) 
    Image Sat Mar 19 2016 13:26:57 GMT+0100 (Paris, Madrid) Image Sat Mar 19 2016 13:31:32 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Way through the room and detail




    Image Sat Mar 19 2016 13:33:48 GMT+0100 (Paris, Madrid)

    Construction of the room



  • PLANES final

    Par Virginie Schwab, 14/12/15

    Voir et être vu : texte explicatif


    Des plans horizontaux en guise d’une rue piétonne de Paris pour une échelle, des incisions à des hauteurs clés propres à l’être humain, à sa vision, à son regard pour une autre; voici de quoi est constituée la colonne plus.

    Un jeu entre deux échelles se crée grâce à la position propre des observateurs. Ceux-ci auront le privilège de modifier les plans horizontaux et les divers espaces grâce à leur propres axes, notamment l’axe vertical.

    Se pourrait-il qu’un possible piéton se promenant à Paris puisse lui aussi observer cet observateur?



    L'observateur observé: texte narratif


    « Me promenant sur cette rue piétonne de Paris que j’aime tant, je sentis quelque chose d’étrange, en effet je ressentais la sensation d’être observé.

    Serait-ce des enfants jouant dans le parc Emile-chautemps  sur ma droite? il n’y avait pourtant personne à cette heure-ci.

    Je levais la tête en direction du soleil en me demandant s’il n’y avait pas un individu me regardant, caché derrière l’une des fenêtres appartenant à la façade sur ma gauche? Personne, les lumière étaient éteintes.

    En haut de cette immeuble haussmannien, rien à part le ciel de étoilé de Paris.

    Je continua donc ma promenade. »


    « me remarquera-t’il un jour, cet être si petit se promenant à Paris que j’observe jour et nuit?

    Me verra-t’il un jour comme je le vois moi, le surplombant depuis ma hauteur? ou à même le sol comme il m’arrive parfois?

    A t’il conscience de mon existence, de mon regard sur lui, sur son espace, sur sa vie?

    J’aimerais le savoir, j’aimerais le connaître. »


    Tout est question de perception.



    Image Mon Dec 14 2015 16:47:18 GMT+0100 (CET)

    monge de paris 1:33

    Image Mon Dec 14 2015 16:47:18 GMT+0100 (CET)

    dessin de recherche 

    Image Mon Dec 14 2015 16:47:18 GMT+0100 (CET)

    monge de la colonne

    Image Mon Dec 14 2015 16:47:18 GMT+0100 (CET)

    perspective 

    Image Mon Dec 14 2015 16:47:18 GMT+0100 (CET)

    dessin de recherche


    Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:16:48 GMT+0100 (CET)

    photos avec et sans plâtre 



    Image Mon Dec 14 2015 17:50:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:50:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 14 2015 17:50:26 GMT+0100 (CET)

    influence du regard



    Image Mon Dec 14 2015 22:32:26 GMT+0100 (CET)

    étude de la perception par la lumière


  • Week 12 PLANES

    Par Virginie Schwab, 30/11/15

    La relation entre la verticalité et l'horizontalité s'exprime entre deux échelles, en effet l'être humain à l'échelle 1:1 agit sur une surface horizontale à l'échelle 1:33 par son axe vertical.


    Image Mon Nov 30 2015 08:24:49 GMT+0100 (CET)


    un système de vision de la surface horizontale a été réfléchi, d'une part la vision de l'humain est libre et d'autre part elle est imposée, deux distance sont à choix ; l'une à 5 cm l'autre à 1 mètre.



    Image Mon Nov 30 2015 08:24:49 GMT+0100 (CET)

    verticalité libre



    Image Mon Nov 30 2015 08:24:49 GMT+0100 (CET)

    verticalité imposée




    Image Mon Nov 30 2015 08:24:49 GMT+0100 (CET)


    3 points de vue



    Image Mon Nov 30 2015 08:24:49 GMT+0100 (CET)


    champs de vision divers 

  • week 11 PLANES

    Par Virginie Schwab, 22/11/15

    Le créateur d’espace


    Comment définir l’espace ?

    Que seraient ces éléments verticaux et horizontaux constituant mon univers sans mon regard, sans ma perception, mon point de vue, ma sensibilité ?

    Je me tiens debout, je regarde autour de moi, à ma hauteur rien n’arrête mon regard à part une facade sur le coté qui assombris mon espace.

    Je m’abaisse, mon champs de vision est  modifié, bloqué par ce muret à la hauteur de mon regard, l’espace semble se confiner, se rétrécir; si je regarde en l’air rien ne nous sépare moi et le ciel , mais au contraire, le sol sur lequel je me repose me sépare d’une vision approfondie.

    La façade qui fût de taille raisonnable à ma hauteur est à présent devenue sombre et menaçante.

    Si je monte à présent à l’intérieur de l’immeuble de la dite façade, j’aperçois cet endroit avec des yeux nouveaux; le sol qui me bloquait apparait maintenant si lointain. Ce muret est si anecdotique à présent presque futile. Je me sens proche du soleil, aucune ombre ne m’arrête.

    Redescendant à mon point de départ, j’aperçoit donc que oui, mon regard est capable de modifier mon espace, mon milieu. Selon mon axe vertical et horizontal, l’espace n’est jamais pareil, jamais semblable.

    C’est bien moi-même qui définit mon espace ; il n’existe pas sans ma perception, mon regard, ma sensibilité.

    je suis un observateur, un contemplateur, un créateur d’espace.

    texte narratif du projet


    Image Mon Nov 23 2015 13:48:42 GMT+0100 (CET)

    Alexandre Calder mobile

    Les mobiles de Calder sont un exemple de changement de perception par rapport à non seulement la mobilité de la sculpture mais également par rapport au point de vue du spectateur face à celle-ci.

    -


    Chaque espace est défini par des axes mais il est également défini par la perception de chacun. Un espace n'existe pas sans le regard de celui qui l'observe. 

    L'espace est en constante modification suivant la position de son observateur doté lui aussi d'axes.


    Virginie_Schwab_Photo_DelGrosso

    Perception du site de Paris sur la PLUS COLUMN par un oeil humain en mouvement.


    -


    perspectives:



    Image Mon Nov 23 2015 09:23:10 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 23 2015 09:23:10 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Nov 23 2015 09:23:10 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 23 2015 09:23:10 GMT+0100 (CET)

    séquences de perspectives à 12 point de vue.