ROOM_INSIDE THE WALL

Par Ileana Crim, Pedro Maiurano, 28/02/16

Week 4

Image Mon Mar 21 2016 05:13:47 GMT+0100 (CET)

Une des verticales de la proto-structure devient un mur et se dédouble afin d'accueillir un espace subversif. L'utilisateur passe d'un espace vaste au programme varié, à un espace de transition resserré pour enfin arriver dans l'implant. Il pourra s'y retirer, réfléchir ou travailler sur la table créée par l'épaisseur de la fenêtre. Il pourra à travers celle-ci admirer le paysage montagneux à Lausanne, et les arbres à Versailles.   


Implantation dans la proto-structure 

Image Mon Mar 21 2016 05:13:47 GMT+0100 (CET)


Image Mon Mar 21 2016 05:13:47 GMT+0100 (CET)


Montage 

Image Mon Mar 21 2016 05:17:05 GMT+0100 (CET)


Image Mon Mar 21 2016 05:17:05 GMT+0100 (CET)

Mise en place des planchers


Dessins

Image Wed Mar 23 2016 15:33:38 GMT+0100 (CET)



Image Wed Mar 23 2016 15:33:38 GMT+0100 (CET)


Photos Internes/Externes

Image Mon Mar 21 2016 05:21:32 GMT+0100 (CET)


Image Mon Mar 21 2016 05:21:32 GMT+0100 (CET)


Week 2 & 3

Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

L'espace de transition délimité par une densification des poteaux de la proto-structure.

Il est étroit afin de ne permettre qu'à un utilisateur de passer.


Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

L'espace personnel est crée en bois afin de se rendre compte du volume de la room.

Son implantation dans la proto-structure n'est pas encore définie.



Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

Tests en carton pour dimensionner la room au 1:20. L'utilisateur se retrouve dans un espace minimal.

La largeur au sol est de 1.70m


Image Thu Mar 17 2016 18:47:36 GMT+0100 (CET)

Revêtement et système d'accroche à la protostructure.

La partie structurelle du mur reprend le motif de la proto-structure. Le revêtement vient se glisser dans celle-ci.



Image Thu Mar 17 2016 00:47:50 GMT+0100 (CET)

Tests de transparence des revêtements pour les murs.


Week 1

La déconstruction des espaces par leurs angles permet une continuité entre les trois pièces par l'interpénétration de ces dernières. L'élément perturbateur, l'excroissance dans la continuité du mur interrompt le champ de vision, de la manière la plus minimale possible.

Image Sun Feb 28 2016 22:40:17 GMT+0100 (CET)

La dernière pièce, de gauche à droite, est celle que l'on veut atteindre, une pièce cachée des regards venant du "hall d'entrée" (à gauche). Il nous faut passer par l'espace transitoire pour entrevoir la dernière pièce.


Image Sun Feb 28 2016 22:40:17 GMT+0100 (CET)

Vue de l'espace intérieur depuis l'extérieur. L'excroissance dans la continuité du mur rompt le rythme spatial et empêche le regard à l'intérieure de la pièce privée. 


Image Sun Feb 28 2016 23:18:32 GMT+0100 (CET)

L'excroissance, qui interrompt le champ de vision.


Intégration de la maquette 1:10 dans la proto-structure 

Image Sun Feb 28 2016 22:40:17 GMT+0100 (CET)




Image Sun Feb 28 2016 23:32:00 GMT+0100 (CET)

Système de coulissement de la maquette dans la proto-structure


Dessins
Image Sun Feb 28 2016 22:34:50 GMT+0100 (CET)  

Retournement et remise à l'échelle du projet Planes dans le plan et la coupe de la proto-structure


Références

Image Sun Feb 28 2016 22:34:50 GMT+0100 (CET)    

Edward Hopper, New York Movie, 1939, & Woman in the Sun, 1961