• BED'S NARRATION

    Par Achille Pidoux, Amélie Gaillet, Driss Veyry, Duncan Fouchet, elena chiavi, Franck Ahandza Bekolo, Léna Reesink, Mélodie Amorim Natario, Noah Ajani, Nolwenn Chamorel, Paola Bergier, Rémi Madrona, Sébastien Hasler, Victoire Joëssel, Yasmine Sefraoui, Yassine Sam, 12/11/17

    BED'S NARRATION


    La phase de MEASURES nous a fait étudier la structure du quartier de Malley; tenté de comprendre son organisation et son activité, et nous avons aussi rencontré ses résidents curieux de nos prises de mesures au pull ou bien aux écouteurs, alors qu'un mètre était probablement délaissé quelques mètres plus loin. Le quartier est soit urbain, soit industriel, mais toujours bruyant,agité et les friches oppressantes.

    Il manquait quelque chose : sans se concerter, l'idée du lit est toujours revenue, tout comme celle d'un  endroit de repos et de protection. Nous avons donc une preuve de 4 éléments, qui vient souligner ce manque d'espace où l'on peut contempler ou simplement être passif. Chaque lit est une interprétation de l'objet; et au lieu d'en créer un réplique fonctionnelle, il nous est paru évident d'en tirer l'essence, se focaliser sur une seule caractéristique : le cocon protecteur ou alors un espace qui convie un passant au repos; une structure qui se fond dans son décor ou bien qui vient briser une logique.


      



    Cette manière de se fondre dans le décor a été déterminante, et chaque groupe est venu se fondre dans son espace, en utilisant chaque rebord, ligne structurelle ou objet, pour s'asseoir, se coucher ou s'accrocher : cette notion de point d'appui est capitale pour que l'hybride s'intègre dans une spatialité, et ne soit plus un module mais une nouvelle partie de celle-ci. Une fois le lit intégré dans l'hybride, notre soucis de coloniser Malley s'est découpé en stratégies multiple : utiliser une bulle ou une pente comme support, un arbre comme lien vertical, un rebord comme pilier. Les questions de contact ou de cohérence structurelle poussent les morceaux de bois à se joindre afin d'être utile ou alors visuellement révélateur d'une courbe, d'un axe ou d'une vue. 


      



    Chacun des projets a sa propre histoire, son message a révéler, tout en partageant sa base de lit, et de point d'appui.


  • ELEMENTS W3

    Par Duncan Fouchet, Mélodie Amorim Natario, Nolwenn Chamorel, Victoire Joëssel, 02/11/17

    Week 3


    Nous avons fait évoluer notre structure jusqu’à obtenir un "lit-chemin" en reprenant la courbe de l’arche à l’échelle 1 :1. L’élément est alors bien plus épuré et s’intègre naturellement dans le site.



      Image Sun Nov 12 2017 09:10:59 GMT+0100 (Paris, Madrid)     Image Sun Nov 12 2017 09:10:59 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                                                                             

    Maquette de l'élément - 1:10





      Image Sun Nov 12 2017 09:09:06 GMT+0100 (Paris, Madrid)      Image Sun Nov 12 2017 09:09:06 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Maquette de l'élément sur le site - Echelle 1:25




    Image Thu Nov 02 2017 16:19:20 GMT+0100 (CET)



      Image Sun Nov 12 2017 09:04:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)     Image Sun Nov 12 2017 09:04:08 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Essai d'un module à l'échelle 1:1


  • ELEMENTS W2

    Par Victoire Joëssel, Duncan Fouchet, Mélodie Amorim Natario, Nolwenn Chamorel, 30/10/17

    Week 2


    L’étude du mot « élément » est importante pour ce projet, car il nous permet l’ouverture de nombreux horizons. En effet, elle nous apporte les différentes connexions qui existent entre la définition même du mot et sa conceptualisation dans le monde réel.

    • « Substance (réputée) simple, entrant à titre privilégié dans la composition de ce qui se rencontre dans la nature. » - CNRTL
      • Cette première définition apportée par CNRTL nous permet de comprendre l’importance d’établir un lien entre notre élément et son environnement.
    • « Milieu naturel dans lequel les êtres se sentent à l'aise. – Etre dans son élément. » - CNRTL
    • « Partie concourant fonctionnellement à constituer un ensemble unitaire existant dans la nature, en dehors de l'homme ou dans l'homme. » - CNRTL
    • « Objet, pièce ayant son unité et qu'on peut ajouter à un ensemble pour le compléter, pour former un tout plus vaste. » - Larousse
      • Hybridisme

    Le terme « élément » vient du latin elementum, qui signifie :

    •  Rudiment, principe, notion première, commencement, origine, abc (lettres de l'alphabet).
    • (Physique) Élément physique de base : eau, terre, feu, air.

    Nous avons également choisi de nous référer au sens bouddhique du terme « élément », prononcé « Dhatu » ;  ce terme se réfère aux quatre éléments présents dans la conception ésotérique occidentale : Terre, Eau, Feu et Vent. Cependant, « Dhatu » se réfère plutôt aux caractéristiques de ces éléments, à savoir la solidité, la cohésion, la chaleur et le mouvement.





        Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)     Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Première maquette - 1:10

    Structure épousant la pente & porte tombante



     Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)       Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)



    Deuxième maquette - 1:10

    Le lit et la porte - symétrie avec l'arche du pont




    Image Mon Oct 30 2017 17:17:06 GMT+0100 (CET)


    Troisième maquette - 1:10

    Le Nid





                                Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)                                                            
                                Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)     Image Sun Nov 12 2017 09:16:30 GMT+0100 (Paris, Madrid)


    Quatrième maquette - 1:10

    Symétrie avec l'arche du pont - Idée de Scission



  • ELEMENTS W1

    Par Duncan Fouchet, Mélodie Amorim Natario, Nolwenn Chamorel, Victoire Joëssel, 29/10/17

    Week 1


    Mise en scène

    Nous avons décidé de placer notre élément sous une arche du pont de Malley dont le pilier s’insinue dans la pente. Se posant comme un refuge calme et protecteur et reposant en contrebas du talus, notre élément s’intègre dans ce lieu de passage fréquenté et bruyant, créant un contraste net entre les deux atmosphères.

    Notre structure est la représentation inverse de l’arche, dans laquelle nous avons creusé un passage, une porte ; ce « tunnel » court et bas crée une transition entre les deux mondes. Cet accès possède d’ailleurs une certaine épaisseur afin de montrer l’orientation du mur de Bruxelles et la scission qu’il présente avec le pont de Malley. Ainsi est crée un écho entre ce projet ELEMENTS et le précédent, MEASURES.


    Image Sun Oct 29 2017 16:31:40 GMT+0100 (CET)
    Image Sun Oct 29 2017 16:31:40 GMT+0100 (CET)


    Photos du site

    Situation de l'élément par rapport à l'homme


    Hybride

    Notre élément se présente comme un hybride entre les programmes porte et lit, le premier étant creusé directement dans le second.

    Le lit a été pris ici pour son concept d’être un objet sur lequel on se repose, où l’on se sent protégé et bien installé. On a donc un sentiment de calme et d’immobilité.

    La porte quant à elle représente un accès, un passage permettant de changer d’espace. Il est intégré à la structure en étant creusé dans l’élément lit et en faisant partie intégrante de celui-ci.


    Inspirations

    Nous nous sommes inspirés pour ce projet de « The Broken Chair » de Peter Bristol et du Rakotzbrücke, ce célèbre pont allemand perdu en pleine nature et qui a la particularité de se refléter nettement dans le lac qu’il enjambe.

    « The Broken Chair » se réfère chez nous par cette idée de scission de notre hybride, l’un des éléments suivant la ligne directrice du pont de Malley, et l’autre celle du bâtiment de Bruxelles. Cette scission s’associe à la symétrie évidente entre l’arche et notre élément, qui s’illustre par l’image du Rakotzbrücke – cette photo en particulier place le cadre non seulement symétrique mais également atmosphérique, car elle présente une ambiance automnale, qui est actuellement présente sur notre site.


    Image Sun Oct 29 2017 16:31:40 GMT+0100 (CET)


    "The Broken Chair"

    Peter Bristol



    Image Sun Oct 29 2017 16:31:40 GMT+0100 (CET)


    Rakotzbrücke

  • CRITIQUE MEASURES

    Par Achille Pidoux, Amélie Gaillet, Driss Veyry, Duncan Fouchet, elena chiavi, Franck Ahandza Bekolo, Léna Reesink, Mélodie Amorim Natario, Noah Ajani, Nolwenn Chamorel, Paola Bergier, Rémi Madrona, Sébastien Hasler, Victoire Joëssel, Yasmine Sefraoui, Yassine Sam, 20/10/17
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)
    Image Fri Oct 20 2017 17:03:16 GMT+0200 (CEST)