• Progression à travers les dessins

    Par Alan Von Arx Carrascal, Elina Reymond, Joakin Gebert, Laura Vuffray, 20/11/17


    Dessins de notre élément final



    Image Mon Nov 20 2017 18:28:16 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 20 2017 18:28:16 GMT+0100 (CET)

                                Détails, 1:10 / 1:5                                             1:20



    Deuxième étape : modification de la structure de notre élément



    Image Mon Nov 20 2017 18:28:16 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 20 2017 18:28:16 GMT+0100 (CET)

                                        Perspective                                            1:20



    Mise en oeuvre de notre élément



    Image Mon Nov 20 2017 18:28:16 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 20 2017 18:28:16 GMT+0100 (CET)

                                 Détails, 1:10 /1:5                                             1:20

  • MEASURES CRITICS

    Par Alan Von Arx Carrascal, Bruno Pinto de Oliveira, Elina Reymond, Eliott Hounieu, François Megret, Joakin Gebert, Julie Morel, Laura Périat, Laura Vuffray, Lionel Scherz, Marine Lachat, Marion Beuchat, Michaël Aydogan, Nadia Doriot, Stefania Semenova, Tiago Da Silva Teixeira, camille fauvel, 19/11/17



    Image Sun Nov 19 2017 20:57:24 GMT+0100 (CET)





    Image Sun Nov 19 2017 20:57:24 GMT+0100 (CET)Image Sun Nov 19 2017 20:57:24 GMT+0100 (CET)




    Image Sun Nov 19 2017 21:21:08 GMT+0100 (CET)








  • Réalisation à l'échelle 1/1

    Par Alan Von Arx Carrascal, Elina Reymond, Joakin Gebert, Laura Vuffray, 12/11/17

    Lorsque nous sommes venus choisir un lieu, beaucoup d'endroits ont attiré notre attention mais c'est l'espace autour de ces deux pots de fleurs qui a suscité notre curiosité. Ces jardinières sont apparement inutilisées comme oubliées si l'on en juge les quelques touffes de mauvaises herbes qui en dépassent. Mais en réalité, ces jardinières sont des éléments phares de l'espace mais leur fonction a dérivé : à défaut d'y planter des fleurs, les gens y attachent leurs lacets, posent leurs courses, s'assoient quelques instants avant de prendre le bus, y appuient leurs vélos... Ce lieu d'apparence anodine et obsolète se révèle donc comme un lieu de sédentarité temporaire.

    Nous avons donc décidé de nous jouer de cet aspect du lieu, en créant un élément absurde et ludique. Dès lors nous choisissons d'elaborer une construction qui dévie elle  aussi de l'utilisation que l'on pourrait lui imaginer. Une table trop haute dont les lattes tournent lorsque l'on y pose quelque chose, une porte tournante mais au travers de laquelle on pourrait aisément passer, des bancs sur lesquels il devient inconfortable de s'asseoir car ceux-ci sont complètement évidés, une fenêtre pleine dans un cadre et une porte vide, transparente.

    Au final, la construction gère le flux constant entre les commerçants, les consommateurs, les écoliers et les passants, permettant un arrêt de quelques instants tout en gardant une accroche avec ce lieu obsolète et ces jardinières qui soulignent le sentiment d'absurdité.

    Image Mon Nov 20 2017 17:24:22 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Nov 20 2017 17:24:22 GMT+0100 (CET)


    Detail: La croix

    Image Mon Nov 20 2017 19:28:24 GMT+0100 (CET)


    Detail: L'axe dans le cadre

    Image Mon Nov 20 2017 19:28:24 GMT+0100 (CET)



    Mouvement de notre élément:


    Image Tue Nov 21 2017 12:09:14 GMT+0100 (CET)


  • EVOLUTION DES MAQUETTES

    Par Alan Von Arx Carrascal, Elina Reymond, Joakin Gebert, Laura Vuffray, 12/11/17

    Quatrième Maquette : A la recherche de l'absurde.

    Avec l'évolution de nos maquettes et notre regard plus aiguisé sur le lieu et ses caractéristiques, nous décidons de rechercher travers ce projet une idée d'absurdité pouvant se détacher et prendre le contre pied de la symétrie et l'aspect formel de ce lieu. Notre table est désormais trop haute pour pouvoir poser quelque chose dessus, de plus les lattes de la table sont tournantes. Les bancs sont quant à eux évidés : il devient donc inconfortable de s'assoir dessus. 

    De même, le seul espace plein de l'élément est la fenêtre-table, par conséquent, lorsque celle ci est fermée il est impossible de bien voir à travers. On est donc contraint de regarder par une porte vide pour regarder la vue : absurde.



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)


    Bois    Echelle 1/10


    Troisième maquette: Plus de légèreté

    Nous décidons de vider les portes et les bancs pour permettre une plus grande liberté d'interprétation de cet élément. Nous choisissons dons d'évider complètement les bancs ainsi que la table et les portes. Des lors, nous sommes contraints de pousser un élément vide pour passer: Paradoxal.



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)


    Bois    Echelle: 1/10


    Deuxième maquette : Changement de plan

    Nos recherches et nos questionnements nous amènent vers l'idée d'un projet plus ludique à la manière d'un petit mécanisme où tout le monde peut le positionner à sa convenance. Nous amenons plus de rotation à notre élément avec désormais la porte qui tourne à 360° et la création de deux bancs pouvant se relever à l'approche de la jardinière. Enfin nous réalisons une table haute qui peut elle aussi tourner à l'infini.



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)


    Bois    Echelle : 1/10


    Première maquette : Premières idées

    C'est en observant l'entrée nord du centre commercial de Malley Lumière que nos idées sont nées.

    Ce lieu est caractérisé par un mouvement incessant allant de l'entrée du centre commercial au passage piéton, à l'arrêt de bus ponctué par la sédentarité de quelques instants des salariés venus fumer une cigarette ou des personnes sortant du bâtiment pour aller prendre le bus. Curieusement, c'est au niveau des deux jardinières, situées entre le passage piéton et l'entrée du bâtiment, que tout le monde converge. C'est de à partir de ces constations que nous avons du l'idée de ce projet: Nous souhaitons réaliser un éléments marquant la fois la sédentarité temporaire et le omniprésence de la circulation caractérisant cet espace.

    Nos choix se portent donc en direction d'une porte, d'un tourniquet représentant ce mouvement ainsi qu'une table pour mettre en valeur la pause de quelques instants des occupants de cet endroit.

    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Nov 20 2017 17:12:55 GMT+0100 (CET)


    Bois    Echelle : 1/10

  • MEASURES DESSIN MALLEY

    Par Joakin Gebert, 29/10/17


    Image Sun Oct 29 2017 10:29:44 GMT+0100 (CET)

    - Dessin, perspective



    Image Sun Oct 29 2017 10:29:44 GMT+0100 (CET)

    - Dessin, plan



    Image Sun Oct 29 2017 10:29:44 GMT+0100 (CET)

    - Dessin, plan & coupes première moule