• Spatialités contraires

    Par Lisa Carminati, 18/12/17


     Image Sat Dec 23 2017 13:49:31 GMT+0100 (CET)Image Sat Dec 23 2017 13:49:31 GMT+0100 (CET)


        Le mouvement engendre 2 configurations spatiales : un espace ouvert et un espace fermé. Il montre qu'un plan mobile peut avoir des fonctions différentes selon sa position dans l'espace par rapport à d'autres plans fixes


        Lorsque le plan horizontal mobile est un sol, l'espace est ouvert alors que lorsqu'il est un couvert, l'espace est fermé




       Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)    Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)


    Situation spatiale basse : espace ouvert - continuité de sols         

                                    

                                               


       Image Mon Dec 18 2017 07:48:35 GMT+0100 (CET)    Image Mon Dec 18 2017 07:48:35 GMT+0100 (CET)


    Situation spatiale : espace fermé - sol devient couvert



    Image Mon Dec 18 2017 07:48:35 GMT+0100 (CET)

                                

    Situation spatiale en hauteur : espace ouvert - continuité de sols



        


    Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)

    Perspectives des 3 situations spatiales




          Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)
          Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)     Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)

        

        Les plans mobiles subissent la protostructure car elle les perfore. C'est aussi eux qui bloque la hauteur du demi-cadre de la protostructure qui bouge grâce à un système d'encoche



    Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET) Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET) Image Sat Dec 23 2017 17:53:51 GMT+0100 (CET)    

        L'empreinte de la protostructure reste sur les plans fixes qui sont en harmonie avec celle-ci et sur laquelle ils sont uniquement posés


  • introduction

    Par victor marechal, 26/11/17

    Epigraphe

    « Ici rien n’est répété. Partout des pans coupes surprennent, leurs solides disloques constituent le plus souvent les pentaèdres ou les heptaèdres les plus saugrenus qu’un esprit espiègle ou dément puisse inventer. Certains sont écrasés en plaques peu épaisses terminées par des biseaux dont les pentes convergent ou divergent au hasard. Chaque cristal affiche une dissymétrie totale. Le nombre des faces, qui n’est jamais élevé (…) semble toujours impair, comme pour achever l’impression générale de déséquilibre qu’on ressent nécessairement devant des volumes ou aucun élément n’est identique ou homologue a un autre, ou chacun ne fait qu’en reprendre peut être a l’aventure quelque aspect a peine remarquable. Conséquence supplémentaire : aucun plan n’est tout à fait parallèle à un autre. (Roger Caillois, Agates paradoxales, in La lecture des pierres)

    Essayiste, académicien, Roger Caillois se passionne très tôt pour les formes du monde minéral qui lui évoquent des figures de l’imaginaire. Il aborde le monde minéral dans une vision toute personnelle où art et sciences naturelles font éclore une image nouvelle de l’univers.



           Image Sun Nov 26 2017 19:33:09 GMT+0100 (CET)       Image Sun Nov 26 2017 19:42:17 GMT+0100 (CET)


    --


    Déroulement. 

    - Process 1:66 / Etudes et recherches de plans. Plusieurs scénarios de configurations spatiales. Le plan devient tridimensionnel.

    - Planes 1:20 / Intégration du scénario dans la protostructure. Articulation des plans entre eux et avec la grille, les nœuds.

    - Prototypes / Expérimentations matérielles sur les plan, ses deux faces, son épaisseur. 

    - Synthèse / Texte descriptif des caractéristiques spatiales: forme, dimensions, épaisseur, direction, ir/régularités, texture, matérialité...

  • L'abri modulable - De la table au couvert

    Par Charlotte Escher, Hugo Morel, Léo Bastianelli, Lisa Carminati, 16/11/17




    CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC!CLAC


        Après maintes visites de notre site, nous avons pu observer que les principaux utilisateurs employaient la terrasse pour manger, se reposer, étudier ou encore méditer. Nous avons donc défini nos deux éléments à hybrider, correspondant aux besoins déterminés : le premier, une table ajustable pour une personne s'asseyant sur le muret puis le second, un lit, suggéré par un couvert, utilisable par un mouvement de dépliage et permet de se coucher sur le talus, à l'abri.


        La partie rigide de la table, réalisée en Plexiglas®, offre une nouvelle vue lorsque le dispositif est déplié en couvert et devient ainsi une fenêtre.


        L'abri modulable présente une facilité d'utilisation, de construction ainsi qu'une adaptation à l'environnement lui permettant d'être l'hybridation idéale pour le site choisi. Son utilisation faite pour une personne amène la question d'une production en série adaptable au site permettant une maximisation de l'espace utilisable.


    Cet élément est le meilleur du monde, l'excellence même du module, tmtc même le corbu se retourne dans sa tombe

    Image Wed Nov 29 2017 14:10:32 GMT+0100 (CET)


  • introduction

    Par victor marechal, 02/11/17

    Épigraphe

    "Au géographe (...), qui cherche à savoir si construire un pont revient à souder deux territoires ou à créer un troisième paysage." (Maylis de Kerangal, à propos de son livre Naissance d'un pont)


    --

    Usage(s)

    L'hybridation de deux programmes forme un nouveau dispositif qui transcende la fonction première des éléments donnés (table, lit, fenêtre, porte). 


    Site

    Le choix d'un site précis configure au dispositif sa raison d'être. La trame du bâtiment Citroën de Bruxelles superposée au site de Malley permet d'avoir des points d'ancrages, possibles attaches des projets à un double contexte. 


    Structure

    Notions: structure primaire, secondaire, contreventement, cadre, ancrage, butée, socle, pied, appui, nœud, articulation. 


    Processus

    - "Préfiguration" : installation schématique in situ permettant de préfigurer le projet à l'échelle 1:1 dans l'espace public. Le tout est documenté par la photographie, le collage.

    - "Drawings" : recherche, dessins détaillé, dans toutes les dimensions, du projet en cours de fabrication.  

    - "1:10 Model": variantes typologiques de l'hybridation des éléments de programme, au 1:10.

    - "Node model": assemblage bois test à l'échelle 1:1 des nœuds et articulations entre les différents éléments.

    - "Final 1:1" : construction à l'échelle 1:1 du projet à intégrer dans le site. 


    --

    Ouverture


                      Image Thu Nov 02 2017 16:40:22 GMT+0100 (Paris, Madrid)

                                           2016, Claire Trotignon










  • La pigmentation du plâtre

    Par Charlotte Escher, Lisa Carminati, 24/10/17


    Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)


           Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)               Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)


    Les pigments permettent une bonne coloration du plâtre. Cependant, ils coagulent facilement lors du

    mélange avec l'eau



    La pigmentation nous a permis de différencier les couches de notre plâtre

    - l'enfermement, la transition et l'ouverture -




                       Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)               Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)


    Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)

    Le premier essai a été fait en 3 plâtres ce qui nous a permis de mieux comprendre le dosage pour chaque

    couche mais aussi le comportement des pigments avec le plâtre et l'eau.




                  Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)   Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)   Image Tue Oct 24 2017 12:25:35 GMT+0200 (CEST)


    Le second essai a été coulé en 3 fois mais avec un seul moule.