• Final

    Par Gilliane Hasler, 17/12/17


    Dans ce projet, la spatialité est instaurée par trois plans verticaux dont deux  soutiennent le plan horizontal grâce à un système d'encoches. Chaque plan vertical intéragit d'une certaine façon avec le dernier plan. 


    Image Sun Dec 17 2017 17:44:55 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie projet final





                Image Sun Dec 17 2017 17:44:55 GMT+0100 (CET)   Image Sun Dec 17 2017 17:44:55 GMT+0100 (CET)   Image Sun Dec 17 2017 17:44:55 GMT+0100 (CET)



    Image Sun Dec 17 2017 17:44:55 GMT+0100 (CET)

    Détails projet final





    Image Sun Dec 17 2017 18:02:54 GMT+0100 (CET)

    Vue de face projet final


  • Assemblages et dimensionnement

    Par Gilliane Hasler, 17/12/17

       


      Dimensionnement


             Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)           Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)

                Coupe Monge 1:20 & Axonométrie Assemblages                        Dimensionnement feuille de papier






       Assemblages 


       Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)     Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)




                                                   Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)

    Test assemblage feuille papier




          Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)      Image Sun Dec 17 2017 10:37:20 GMT+0100 (CET)

    Assemblage plâtre











  • Essais en plâtre

    Par Gilliane Hasler, 03/12/17



    Pour comprendre d'où j'ai débuter, il faut retourner à Elements. En effet, j'ai décidé de retourner nos plateau afin de les transformer en plans verticaux soutenus par un plan horizontal qui représente le mur sur lequel nos plate-formes s'appuyaient.



      Image Sun Dec 03 2017 12:06:15 GMT+0100 (CET)       Image Sun Dec 03 2017 12:06:15 GMT+0100 (CET)

      1er essai plâtre (vue de face)                                                                        1er essai plâtre (vue du bas)




                          Image Sun Dec 03 2017 12:06:15 GMT+0100 (CET)   Image Sun Dec 03 2017 12:06:15 GMT+0100 (CET)

                                                                                                            Vue de côté




                                            Image Sun Dec 03 2017 15:07:56 GMT+0100 (CET)

                                                                                                           Vue de côté 2





                                                             



  • Plans Verticaux

    Par Gilliane Hasler, 03/12/17


    Comment peut-on organiser l'espace ? Nous avons tous nos réponses à cette question. Cependant nous allons voir avec le livre de Lewis Carroll que nous avons chacun notre propre perception de l'espace.

    Au pays des merveilles, les distances n’ont plus aucune signification. L’espace se déforme sans arrêt. Comme dans un rêve, les personnages ont le pouvoir de changer leur environnement. En particulier Alice, pour qui le pays des merveilles prend régulièrement la forme de son désir.

    Faut-il construire une porte pour avoir l'impression de changer de lieu ou suffit-il juste d'un plan ? Faut-il quatre murs un sol  et un toit pour se sentir à l'intérieur ou deux plans ne suffisent-ils pas à nous donner une impression de protection ?



    Image Sun Dec 03 2017 11:33:02 GMT+0100 (CET)

                  Lucio Muniain Casa AR


    Cette photo de la Casa AR est une de mes référence. En effet les maisons contemporaines m'ont grandement inspirée avec ces grandes façades blanches qui permettent de créer une certaine spatialité en alignant plusieurs plans verticaux.

  • Modules' propagation

    Par Arthur Stepczynski, Gilliane Hasler, Julie Riondel, Loïs Weber, 16/11/17


    Le "cabanon" du Corbusier, dessiné à partir du Modulor, silhouette humaine mesurant 1m83 le bras levé, est un petit espace de vie meublé à minima et ou tous les meubles sont adaptés au mouvement du corps à travers l'espace. 


    Cette silhouette est une approche psychologique des proportions du corps qui amène à se demander quelles mesures des choses qui nous entourent sont adaptées à la silhouette humaine:

    - Quelle hauteur est adaptée à une marche? une table? un siège? 

    - Quels mouvements/chemins facilitent au mieux la mobilité du corps sur la structure: 

    - Où s'appuyer? Où s'assoir? Où marcher? 

    Le but n'étant pas de donner un chemin précis à parcourir mais seulement de réfléchir à la fonction la plus logique que chaque niveaux invite/incite à faire. 


    A travers la superposition de nos modules, nous avons voulu créer une structure en série suggérant sa    propagation à travers un site de plus en plus étendu, telle une plante contre une façade.

    La structure en elle-même offre diverses fonctions à l'utilisateur comme celle de s'asseoir, de s'attarder, d'observer  ou d'accéder à un niveau différent. 


    Image Thu Nov 16 2017 16:26:40 GMT+0100 (CET)