• Du viaduc à l'élément

    Par Céline Bourban, Claire Debons, Eva Hauswirth, Tristan Kramer, 30/10/17

    Afin de déterminer la forme que prendrait la colonne, un détour par le site de Malley s'imposa, tout comme le viaduc face à nos yeux. Nous avons donc décidé de reprendre la forme globale de ce dernier ainsi que de s'en inspirer tout au long du projet. La suite des recherches se concentra sur l'épuration de l'ensemble jusqu'à atteindre le stade final de la colonne, et d'y adjoindre l'élément hybride : fenêtre-table. 

    Colonne en action: la table se plie et l'asymétrie fait vasier le haut de la colonne


    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbancéline-debonsclaire_gif



    Position de la colonne marquée par une croix:



    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_07




    Inspiration initiale: Le viaduc


    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_01

    Essai de simplification:



    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_02


    Recherche d'une colonne construite par triangulation:



    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_03


    Apport de stabilité avec une colonne à quatre pieds et insertion de l'élément: table-fenêtre:



    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_04


    Vue de haut et de profil:


    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_05


    Zoom sur noeud et élément:



    ELEMENTS_FN_hauswirtheva-kramertristan-bourbanceline-debonsclaire_06


  • Bed, Window, Table and Door

    Par Alicia Fankhauser, Céline Bourban, Claire Debons, Eugénie Mégevand, Eva Hauswirth, Evan Ribadeau Dumas, Fabio Neuenschwander, Fiona Pèpe, François Born, Gaétan Détraz, Issa Thévenaz, Laura Guerreiro, Loïc Girod, Mathieu Stoppa, Meryl Barthe, Nicolas Pralong, San Yun, Téo Belgeri, Tristan Kramer, Zelal Sari, 25/10/17

    Le lit est par définition un meuble posé sur le sol sur lequel on peut s'étendre pour se reposer. A l'origine constitué d'un simple empilement de paille, il a ensuite été surélevé afin d'éviter les facteurs de maladie, comme par exemple la peste. La monture ainsi que le sommier constitué de lattes sont généralement constitués soit de métal, soit de bois.


    La fenêtre est, selon le CNRTL, une "ouverture pratiquée dans un mur, une paroi, pour faire pénétrer l'air et la lumière à l'intérieur d'un local, et normalement munie d'une fermeture vitrée". Au sens figuré, dans le même dictionnaire, la fenêtre est une "ouverture permettant une communication avec le monde extérieur, ouvrant de nouveaux horizons et d'autres perspectives". La fenêtre au sens le plus simple peut donc être une simple encadrure permettant la vision et attirant le regard vers une "scène" ou révélant quelque chose de caché.


    La porte est composée de deux éléments: le huis et la chambranle. La porte est par définition une structure dans mur permettant d'entrer et de sortir d'un édifice. Il y a plusieurs types de portes: porte coulissante, porte fenêtre, porte tournante, porte dépliante, porte de ville. À l'époque, la porte servait à créer un lieu fermé tout en pouvant sortir à tout moment de cet espace. Donc le but de la création de la porte était de créer un endroit intime (ce qui est le plus intérieur), de se protéger des maladies contagieuses, garder un certain silence dans ce lieu mais également un lieu qui puisse conservé la chaleur. Au fil du temps, elle a été améliorée, pour des raisons de sécurité, conservation de chaleur, etc..


    La table est une surface plane et horizontale destinée à être posée sur un ou plusieurs pieds, tréteaux ou supports. "Mettre ou dresser la table" est à prendre au sens littéral. A l'époque Moyen-âgeuse, on retire les pieds (ou les tréteaux)  de la table afin de changer la fonction de la pièce qu'elle occupe. Les tables sont faites en fonction de la manière de s'y tenir et/ou de leur fonction principale (forme & fonction liées univoquement dans chaque style, formant des modèles de meuble). Les tables destinées au travail se distinguent par leur nom et les accessoires associés. Les tables d'ameublement ont aussi des noms spécifiques selon leur usage. Lieu convivial, la table peut-être considérée comme lieu de rassemblement et de partage.

  • Le Deck

    Par Claire Debons, 28/09/17

    Cette plate-forme en bois de la Galicienne est un élément essentiel permettant la transformation de notre parcelle en un endroit salubre, agréable et ainsi, accueillant. En effet, notre terrain commence au milieu du Chemin du Viaduc et se termine sous le viaduc juste à gauche de l’avenue du Chablais. La verdure se retrouve ainsi envahie par le goudron qui l’entoure et les déchets que nous, les humains, y déposons sans gêne. Ce lieu donc fortement insalubre et peu esthétique, ne semble pas, à premier abord, inviter les passants. Cependant, au milieu de cet endroit à l’aspect abandonné, se trouve un deck. Ce dernier permet la transformation du lieu en un espace de communion et l’esthétique du bois clair illumine les éléments qui l’entoure. La surface irrégulière et sombre du béton est remplacée par une structure plane et régulière égayant l’ambiance de l’endroit. Le movement continu du va vient des gens contraste avec sa fonction de receuille. 

    Lettre écrite par Maurice Béjart s'adressant à sa compagnie : 

    « Je m'ennuie de vous, mais cette distance qui nous sépare me permet de mieux vous regarder. Il faut parfois savoir s'éloigner un temps des gens que l'on aime, l'absence est aussi in regard et plus perçant que le coup d'œil quotidien qui risque de devenir une habitude. Je m'ennuie de vous, mais je pourrai aussi bien dire tu, une compagnie est une personne et non pas un amas de gens, un être est composé de cellules qui, sans arrêt, meurent et se renouvellent et, grâce à ce champ de bataille, la vie existe. Ta vie qui est changement et devenir. Des gens partent, arrivent, mais la compagnie reste une merveilleuse aventure faite de hauts et de bas, d’exaltation et d’ennui. Les gens changent, se transforment, disparaissent, d’autres… les mêmes, comme les cellules d’un corps immense qui poursuit sa vie à travers les vicissitudes de la santé et de la maladie. »

    Site III, parlerait-il ainsi de son deck si ce dernier disparaissait ? 


    MEASURES_FN_debonsclaire_pièceàconviction

    Bresson, Hyeres, 1932


    Première planche:

    MEASURES_FN_debonsclaire_monge01


    Premier moule individuel:

    Image Sun Oct 15 2017 15:49:41 GMT+0200 (W. Europe Summer Time)

    Résultat du premier moule:

    MEASURES_FN_debonsclaire_moulage01


    Les petits changements font de grandes differences; images scannées de la même planche à une semaine d'intervalle: 

    MEASURES_FN_debonsclaire_scans1semaineintervalle


    Plan et élévation sans et avec les pentes présentes sur le moule:

    MEASURES_FN_hauswirtheva-debonsclaire_plan+élévation


    Premier moule réalisé avec un binôme:

      MEASURES_FN_hauswirtheva-debonsclaire_moulebinome03


    MEASURES_FN_hauswirtheva-debons-claire_moulebinome02


    Résultat de ce premier moulage à deux (plâtre edelweiss, moule creux):

    MEASURES_FN_debonsclaire-hauswirtheva_moulage01


    Deuxième moule en binôme:

    MEASURES_FN_debonsclaire-hauswirtheva_moule02

    Plâtre final Edelweiss avec details:

    MEASURES_FN_debonsclaire-hauswirtheva_moulage02

     

    Détail de la pièce à conviction:

    MEASURES_FN_debonsclaire-hauswirtheva_moulagedétails