• SYNTHESE

    Par Laureen Hu, Lorenzo Palacio, 10/04/18

    We started our project trying to find a definition for a room: a delimited space that can be both entered and exited and has a function that depends its context, a reason to be there.

    We decided to work in the top floor of the southern façade of the protostructure as we wanted to delimit spaces with the presence or absence of light: there's a wall that runs along the façade that increasingly lets the light through it until there's no more wall. Doing this, we created two distinct spaces on both ends of the protostructure (one light, one dark) and a transition space between them.

    For the construction, we worked with modules both for the wall (in plywood) and the floor of the corridor.

  • Synthèse

    Par Allan Lambelet, Aurelien Duchier, 09/04/18

    Nous avons cherché à cadrer le vide de la protostructure, en jouant sur une différence de hauteur entre le passage d’un plafond bas à celui nettement plus haut du bâtiment de Bruxelles puis avec une différence de sol offrant des gradins sur tout le tour de l’espace central qui devient ainsi un lieu de réunion ou de représentations.

    Ce projet s’appuie sur un système de modules de plus en plus spécifiques, venant connecter les divers autres projets entre eux, les doter d’un même sol et permettre une circulation sur deux étages.

    Le tout peut donc être préfabriqué et est entièrement modulable.

  • Rooms synthese

    Par Isabelle Miodonski, Violetta Bayramova, 31/03/18

    Notre point de départ était: comment faire une room avec un/des espace/s courbe/s.

    La forme courbe crée une intimité que la forme plane ne peut reproduire. Elle est douce, continue et nous entoure: la limite entre intérieur et extérieure est évidente et se ressent sans oppression. Elle accompagne l'espace, le corps et les sens lors de l'exploration du lieu.

    En choisissant deux arcs de cercle de différents rayons, on crée un couloir pour accéder à ce lieu secret et calé entre les deux dalles de l'usine Citroën au dernier étage. Cette room fait face au vide de la protostructure et crée un contraste entre enfermé et ouvert. Le choix de ne pas faire plus d'ouvertures est volontaire: un espace clos mais accueillant faisant face au vide, le seul endroit d'où peut provenir la lumière "naturelle" et laissant entrevoir la vie dans la protostructure. Un endroit isolé mais permettant d'avoir un contact indirect avec d'autres endroits (observation et éventuellement écoute).

    L'intérieur est parfaitement lisse et uni pour créer une fluidité et continuité. L'extérieur expose librement les détails de construction et de stabilité. Depuis l'extérieur, on voit le côté brut et constructif mais une fois dedans, c'est l'unité totale.

  • ROOMS : Synthesis

    Par Deborah Zanolo, Noemie Tschabold, 30/03/18

    We wanted to create a space of transition between the town of Brussels and the void of the protostructure, only with horizontal planes. The transition is made by the densification of the planes as one goes along.

    The construction detail we used is adaptable to the whole protostructure so that we can change the space according to our needs.

    We choose "bookshop" as program to give an idea of utilisation of our room. However, it is not the only possible use thanks to the adaptability of the project.

  • ROOMS - Synthesis

    Par Luana Ferrari, Roberto Rossi, 26/03/18

        We created an inclined plan linking the ground floor to the intermediate floor of the protostructure. This suspended ramp works due to wood shrouds in traction. The space created by it and between its shrouds - which also have the role of barriers - generates a “ yin- yang ” effect with the space underneath it. Creating a contrast between the upper space, with clear material limits, and the lower space which is characterised by a visual light effect, based on the spacing variation between the timber slats of the inclined floor/ceiling.