• Des X en mouvement.

    Par Maaroufi Daniel, Viola Anthony, 19/03/19


    • Elements = dalle.
    • Planes = dalle + murs .
    • Gardens = 2 x (murs + dalle).
    •  Scaffolding = dalle flottante 1:1

    Dans cette succession logique et cette continuité des phases du semestre précédent s'inscrit également l'étape actuelle: Rooms. La dalle reste le thème principal, l'eau où elle flottait avant devient l'air, le tout prend de la hauteur et se répète à travers six modules carrés remplissant des espaces horizontaux groupés sur la proto structure. Les murs quand à eux coulisses, créant ainsi des angles évidés ou des intersections marquées.


                              Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)


    L'enjeu majeur étant ici de créer un motif à la fois applicable aux plans verticaux et horizontaux, les X ainsi définis donnant dès lors à la fois dynamisme et rigidité à l'ensemble.          


                               Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)


    Une autre forme de dynamisme se lit dans la relation de notre projet avec les autres rooms de la proto structure, en effet, les murs pouvant se déplacer sur toute la largeur de celle-ci, les X viennent parfois diviser et parfois lier, des projets voisins.    



          Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET) Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)


    Finalement, si lors de l'étape suivante il venait à être décidé que le sol sur lequel toute la structure repose, à savoir le terrain de tennis du belvédère d'Evian, était l'unique plan sur lequel nous nous déplacerions, et qu'alors aucune room ne serait accessible depuis un étage plus élevé, alors les murs pourraient également être pensés comme figés dans l'espace, les rails rappelant simplement l'envie de mobilité que ceux-ci dégagent, et, détail non négligeable, faciliteraient la mise en place lors du chantier!   


                       Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)   

     

    Dessins de la room :

      Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)                  Image Tue Mar 19 2019 13:42:06 GMT+0100 (CET)


  • Protostructure

    Par Daehler Nicolas, Maaroufi Daniel, Mici Arblinda, Shooner Lucas, Viola Anthony, 19/12/18



    Image Sat Feb 02 2019 21:49:02 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





    Image Sat Dec 22 2018 01:02:28 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Dec 19 2018 15:49:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Dec 22 2018 01:02:28 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Dec 19 2018 18:29:47 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Dec 19 2018 15:49:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Dec 19 2018 15:49:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Dec 19 2018 15:49:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        Image Wed Dec 19 2018 15:49:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





  • Hortus nostrum ou les rails de l'espace

    Par Maaroufi Daniel, Viola Anthony, 08/12/18



    Alors que planes nous avait séparé, voilà que gardens nous rassemble à nouveau.



                              Image Sat Dec 08 2018 22:10:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Quand deux dalles se côtoient sur un espace aussi vaste qu'un lac, on aurait tendance à vouloir les placer à des endroits différents, si cependant il s'agit de les disposer à proximité l'une de l'autre, alors toute l'importance réside dans la liaison entre celles-ci: ainsi est né notre jardin. l'espace engendré par ce rapprochement créé un chenal pour l'eau, comme une rivière.




                                 Image Sat Dec 08 2018 22:10:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    L'eau n'étant d'habitude ni solide ni gazeuse, nous voilà confronté au problème du mouvement. Les deux dalles devant pouvoir se mouvoir de façon autonome, l'idée d'un encastrement entre structures par l'intermédiaire d'un rail prend tout son sens (Voir ci-dessous). la structure initiale de nos plane a été modifié afin qu'un déplacement tridimensionnel soit possible.


                        Image Sat Dec 08 2018 22:10:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)













  • floating avenue

    Par Viola Anthony, 03/12/18









    Mon travail reprend l'idée d'un plan comme une surface infinie, il est ici question de repartir de mon élément qui est une surface flottante, en y ajoutant des rails et des parois surdimensionnées j'ai voulu créer un espace urbain, comme le prolongement terrestre sure l'eau ainsi les deux grandes parois amovibles s'apparentent à des gratte ciel américain dont on ne peut distinguer la fin. de plus, elles filtrent la lumière et s'orientent par rapport au vent. la légèreté du cadre souligne et accentue l'importance qu'occupent les lames orientables, ainsi malgré des proportions gigantesque, mon planes reste aérien et léger .



                     Image Mon Dec 03 2018 14:57:52 GMT+0100 (CET)




                     Image Mon Dec 03 2018 14:57:52 GMT+0100 (CET)


                    axonométrie de l'inscription du planes dans le noeuds de la protostructure.


                     Image Mon Dec 03 2018 14:57:52 GMT+0100 (CET)



    la plate-forme initiale à été agrandie de manière à faire place à un semblant de rue flottante. Il en est de même pour le revêtement en béton qui peut parraitre surprenant sur le plan structurel, mais qui rappel une structure urbaine qui n'aurait généralement pas sa place sur l'eau. on remarque ici que les rails sont intégrés de manière à donner une certaine continuité à la surface de ma plateforme.

                     Image Mon Dec 03 2018 14:57:52 GMT+0100 (CET)


    Le point de vue de cette perspective a été choisie expressement sur la plate-forme pour pouvoir au mieux représenter la sensation que l'on éprouve une fois à bord, ainsi on remarque l'importance et l'étendue de ses plans qui peuvent nous sembler infini.



  • L'Individuel et l'Universel

    Par Asticher Maena, Bernheim Alexandre, Chassot Laurianne, Enkhbaatar Battsooj, Gregoire Penelope, Grunig Pablo, Ils Anja, Isely Colin, Li Wenyan, Lutzelschwab Arthur, Maaroufi Daniel, Maillard Valérie, Mici Arblinda, Pittet Gwendoline, Sacher Cindy, Shooner Lucas, Verduron Audrey, Viola Anthony, 21/10/18

    Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)   Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                               Plan de studio, échelle 1:100

    Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)   Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Sun Oct 21 2018 12:27:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Assemblage des coulages en plâtre de chaque binôme, échelle 1:100


    Photos : Laurianne Chassot