• "A ROOM FOR A GARDEN"

    Par Dafflon Samuel, Guibentif Oscar, 19/03/19

    Forêt, nm. masc. : étendue de terrain couverte d'arbres ; ensemble de ces arbres.

    Sa densité peut varier, fermant plus ou moins l'espace, créant des clairières, des ouvertures sur le paysage, comme des fermetures. Suivant cette densité, on peut se sentir libre, comme enfermé. Des rythmes se créent alors, suivant les arbres et leur densité, un enchaînement d'ouvertures et de fermetures, de plein et de vide. Dans une clairière, une protostrcture s'implante, entourée par ces arbres, par ces densités.  Dans cette protostructure, notre projet prend place, et naturellement, il sera fortement lié à son environnement.


    Notre projet est basé sur cette idée de rythme d'arbres, ainsi que sur l'idée qu'un espace accueillant un jardin doit être aéré et lumineux. Ce rythme d'arbres entourant la protostructure est alors évoqué par des montants verticaux en bois, laissant des vides, permettant l'aération et l'entrée de la lumière. Ainsi, ce projet se construit en réaction au site, à l'environnement qui l'entoure, et c'est également ce pourquoi nous avons décidé de fermer la paroi ouest, qui donne sur un muret surmonté d'une haute haie. Nous avons donc cherché un revêtement pour cette façade pouvant être posé sur la structure déjà existante que nous avions déterminé précédemment. Nous avons trouvé le cuivre intéressant car c'est un matériau qui ne va pas rester figé dans le temps mais qui va, à la manière du bois de la protostructure qui va se griser, changer de couleur en fonction des conditions climatiques. Ainsi, un espae est créé, évoqué par les montants, même s'ils ne le ferment pas totalement, ainsi qu'avec les plaques de cuivres, découpées en carrés de 3cm de côté posés sur la pointe.

    Nous avons ensuite voulu étendre notre projet sur plusieurs niveaux de la protostructure, commençant au niveau du sol (niveau 0) et s'élevant jusqu'au niveau 3, avec l'ajout d'un plancher pour créer un sol au niveau 1, et un plafond sur certaines cellules au niveau 2 pour mieux fermer l'espace. Le volume produit crée une ouverture vers le ciel avec la "tour" allant jusqu'au niveau 3, ouverture que l'on ressent de plus en plus au fur et à mesure que l'on monte les escaliers et que l'on avance dans l'espace.

    Pour finir, un point de la protostructure que nous avons produit avec trois autres groupes que l'on trouve très intéressant est que tout les projets sont en lien et possèdent des connections physiques et visuelles. C'est pour garder cette idée de cohésion entre les projets que nous avons laissé la paroi orientée sud, celle en contact avec les autre groupes, telle quelle, c'est-à-dire tel que les autres les ont faites.



    Image Wed Mar 20 2019 11:07:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    entrée                        




    Image Wed Mar 20 2019 11:07:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    avancée, début de l'ouverture vers le haut                        




    Image Wed Mar 20 2019 11:07:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    paroi ouest, cuivrée                        




    Image Wed Mar 20 2019 11:07:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    vue générale sur les différents niveaux                       



  • ROOMS - Grange au Lac

    Par Dafflon Samuel, Eglin Alix, Fabbro Dorian, Grossenbacher Lena, Guibentif Oscar, Jacoby Laurent, Srivastava Alexandre, Zuber Clara, 18/03/19



    Les Rooms réalisées par le groupe de La Grange au Lac




    Image Mon Mar 18 2019 20:53:01 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 18 2019 20:53:01 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 18 2019 20:53:01 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 18 2019 20:53:01 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 18 2019 22:00:33 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 18 2019 20:53:01 GMT+0100 (CET)







  • PROTOSTRUCTURE

    Par Agustoni Julie, Bosshard Carole, Dafflon Samuel, Sadek Yasmine, 13/12/18

    Lors de la phase SCAFFOALDING, notre groupe a eu la tâche de développer une structure qui s’insérerait sur le site d’Evian. Nous avons fait le choix de la placer devant la buvette Prouvé-Novarina.

    En effet, nous avons voulu un espace aéré dans lequel le visiteur serait dirigé dans une direction claire ; celle du lac, tout en n’étant pas restreint dans ses déplacements.  Ainsi, nous avons choisi des dimensions qui reprennent celles de la buvette, et notamment la hauteur de cette dernière, qui fait 5.2 mètres.

    En conséquence, nous avons deux étages qui font 2.5 mètres de hauteur chacun (c’est-à-dire 2.5 mètres entre chaque nœud en hauteur), avec le premier nœud qui se situe à 20 centimètres du sol.

    En outre, nous avons choisi de laisser une espace de 2 mètres entre les nœuds dans les deux autres directions, ce qui permet encore une fois à la direction du lac de se manifester et de ressortir plus évidemment, mais de nouveau sans empêcher le visiteur de se déplacer dans les autres directions. Le nœud choisi est dans la continuité de la phase PLANES.

    En effet, le nœud est le même de notre protofigure. Nous l’avons adapté au lieu, c’est-à-dire que les doubles baguettes horizontales pointant vers le lac, ont une section plus grande que les autres (100x 25mm).

    Nous avons choisi d’en placer une partie devant la buvette de Jean Prouvé et une autre au Laviau afin créer un lien, une continuité entre les deux côtés du lac. Guider la personne, direction claire, sans restreindre le déplacement dans la protostructure.
     


    « En général, la recherche non-dialectique part d’une petite partie et en établit les connexions en vues de reconstruire le tout plus large. À l’inverse, la recherche dialectiques commence par le tout, le système ou autant de celui-ci que l’on comprend à ce stade, pour ensuite examiner la partie afin de voir comment elle s’imbrique et comment elle fonctionne, ceci menant éventuellement à une compréhension du tout complète qu’au point de départ »

     

    La dialectique mise en œuvre, le processus d’abstraction dans la Méthode de Marx, Bertell Ollman, éd. syllepse, 2005, p. 15



    CATALOGUE DE NŒUDS:


    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_101  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_102  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_103  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_104SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_105  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_106  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_107  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_108
    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_109  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_110  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_111  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_112  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_113   SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_114   SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_115   SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_116
                   




    NŒUDS CONSTRUITS AU 1:1


    1er nœud:

    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_117  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_118  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_119SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_201

                                                                                                                                                            Dessin séquence 1er Nœud 1:10




    2ème nœud:

    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_120  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_121  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_122





    3ème nœud:

    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_123  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_124  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_125

    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_202                                                                                                                                                      Dessin séquence 3ème Nœud 1:10




    4ème nœud:


    1er prototype

     SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_126  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_127  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_128

                                                                                                                                                       

    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_203

                                                                                                                                                           Dessin séquence 3ème Nœud 1:10




    2ème Prototype


     SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_129  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_130  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_131




    Maquette 1:10


     SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_132  SCAFFOLDING_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_133  SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_134  




    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_204

                                                                                                                                    Dessin 4ème nœud séquence 1:10 et détail 1:5



    SCAFFOLDING¬_LC-EC_Sadekyasmine-Agustonijulie-Bosshardcarole-Dafflonsamuel-Debortolivalerio_205

                                                                                                                                                        Dessin séquence 3ème Nœud 1:30



  • GARDENS

    Par Dafflon Samuel, Stauffer Colin, Zuber Clara, 02/12/18

    Lors de la phase GARDENS, nous avons élaboré une pièce en plâtre représentant le sol sur le site du Laviau à St-Sulpice et nous y avons marqué la relation des planes avec le sol. Cette relation s'exprime à travers les fondations des planes s'insérant dans le plâtre.


    Image Sun Dec 02 2018 19:01:06 GMT+0100 (CET)         Image Sun Dec 02 2018 19:01:06 GMT+0100 (CET)

                                                   Elévation                                                                                                 Plan


    Image Sun Dec 02 2018 19:01:06 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                        Profil

    Pour couler le sol en une seule fois, nous avons fabriqué un négatif de la pente avec des strates en carton et des éléments qui ressortent pour créer les traces. Les strates sont pensées pour être adaptées au mieux à chaque trace de planes.

    Image Sun Dec 02 2018 19:01:06 GMT+0100 (CET)               Image Sun Dec 02 2018 19:01:06 GMT+0100 (CET)

                                                                                                                                                                     Le moule

    Certaines des fondations peuvent être sorties du sol et remises pour pouvoir mieux les comprendre et voir comment elles s'encrent sous-terre.

    Image Sun Dec 02 2018 19:01:06 GMT+0100 (CET)

                                                                                                             Les fondations


    Image Sat Dec 08 2018 10:26:35 GMT+0100 (CET)         Image Sat Dec 08 2018 10:26:35 GMT+0100 (CET)

                                                      Dessins des coupes et du plan                                              Dessins des strates en plan


  • Ouverture spatiale

    Par Dafflon Samuel, 19/11/18


    Lorsque nous nous trouvons entre ces deux plans en direction du lac Léman, une ouverture se crée vers les Alpes françaises. Une sensation de légèreté est crée par ces deux plans qui s'écartent de plus en plus  et qui viennent plonger dans l'eau tout en continuant leurs trajets jusqu'au fond du lac. Cette ouverture n'est pas uniquement présente sur l'axe qui lie le bord du lac de Saint-Sulpice vers le côté français, elle apparaît également sur les côtés avec ces plans qui diminuent de hauteur par rapport au sol lorsqu'on se dirige vers le bord du lac opposé.


    Ces deux plans devaient s'intégrer à une proto-figure commune dans laquelle deux noeuds m'ont été attribués. Afin de pouvoir mettre mon projet dans cette dernière, j'ai dû divisé chaque plan en deux parties, l'une passant en dessus de la ligne des noeuds et l'autre en dessous.

    Pour se faire, j'ai créé des moules reproduisant les baguettes de bois qui composaient la proto-figure que j'ai par la suite rempli avec du plâtre.                                         

    En sachant que mes planes ne sont pas perpendiculaires ou parallèles aux baguette horizontales, mes pièces de plâtre devaient avoir des encoches propres à son orientation.



                      PLANES_LC_dafflonsamuel_202

                                                                                                       détail intersection planes/proto-figure, 1:3


    A partir de ces pièces en plâtre, j'ai pu reproduire mes deux plans dans la proto-figure en les assemblant.



      PLANES_LC_dafflonsamuel_106      PLANES_LC_dafflonsamuel_101
                                                                    
                                                                          planes, bois, plâtre, 1:33           
                               

     

                    PLANES_LC_dafflonsamuel_102

                                                                                   planes bois, plâtre, insertion dans la proto-figure, 1:33



                    PLANES_LC_dafflonsamuel_105

                                                                                  planes, bois, plâtre, insertion dans la proto-figure, 1:33



               PLANES_LC_dafflonsamuel_201

                                                                                                          plan, coupes, élévation, perspectives, 1:33