• p l a n s t r a v e r s a n t s

    Par Eglin Alix, 17/11/18

    Dans la continuité des phases measures et elements, ici l'idée est d'inviter l'observateur dont l'intérêt, du moins l'attention a été attisée par la réflexion lumineuse que produit le phare sur le chemin pédestre. 


    Image Mon Nov 19 2018 09:16:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Mon Nov 19 2018 09:16:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  


    La plate-forme constitue une articulation de deux plans. Les vecteurs de direction de ces derniers s'intersectent au niveau d'un point choisi, qui se situe au coeur de la zone de végétation. Elevée au-dessus du contexte, la structure permet un nouveau passage, et un nouvel angle d'observation sur l'espace avoisinant. 
    Ainsi l'observateur peut-il se pencher sur et s'y confronter sans le modifier ou l'endommager, ce qui arrive généralement lorsque l'on s'aventure à même le sol sur un espace de végétation sauvage. 



    Image Mon Nov 19 2018 09:16:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Mon Nov 19 2018 09:16:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Le premier plan, et de fait le premier pan de la plate-forme, est une pente croissante, formant un angle de 20° avec sol. Le degré de pente raisonnablement proportionnée permet de monter. Le second plan plonge en direction du lac, la plate-forme s'enfonce finalement dans l'eau, perpendiculairement à la plage, en direction de la côte en vis-à-vis. Ici, l'inclinaison est choisie expressément plus faible puisqu'elle descend en direction de l'eau. 

                        Image Mon Nov 19 2018 09:16:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                                                     plans finaux dans la protofigure




    p r o c e s s u s 

    Image Mon Nov 19 2018 08:27:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                  Image Mon Nov 19 2018 08:27:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



                                                Image Mon Nov 19 2018 08:27:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                                            test en bois et carton 


    Le choix esthétique est motivé par deux aspects. L'un provient d'une inspiration de deux artistes (liste non exhaustive) Daniel Buren et Mario Botta dont les oeuvres reprennent souvent le motif des rayures que je trouve très simple et beau. L'autre et plus pratique est répond à une question d'empreinte minimum sur l'environnement avec l'utilisation du bois et de fines couches de plâtre qui assurent la longévité de la structure.



        Image Mon Nov 19 2018 10:55:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                                 Image Mon Nov 19 2018 10:55:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                     Mario Botta, Eglise San Battista de Mogno, Tessin                           Daniel Buren, Le carré éclaté (5 éléments)

        ____________________________________________________________________________inspirations esthétiques

  • s y n t h è s e

    Par Eglin Alix, Zuber Clara, 21/10/18

    _____________m e a s u r e s & e l e m e n t s


    Dans la phase measures nous avons étudié les aspérités du bois en créant des empreintes en plâtre afin de figer la position de l’écorce et des branches. Pour le développement de notre projet, l’élément que nous avons choisi de réaliser se base sur la première empreinte réalisée, celle d’un tronc couché au sol dont nous avons coulé l'extrêmité en positif avec du plâtre. Notre élément a pour but d’attirer l’attention sur le terrain que nous avions choisi, un terrain pris en étau entre deux lieux de passage, la plage et le sentier. Afin de capter l’attention, nous avons choisi d'utiliser la lumière du soleil. Avec comme socle le tronc, nous avons créé une structure dans l’esprit du phare. Un jeu de miroir installé sur une structure tout en hauteur renvoie les rayons du soleil et ébloui les passants qui marchent le long du sentier à un instant précis.

  • p h a r e

    Par Eglin Alix, Zuber Clara, 21/10/18

    _____________e l e m e n t s


    Pris en étau entre le chemin et la plage se trouve un lieu, comme une entre-deux, peu regardé et sans aucun intérêt de prime abord. Nous avons remarqué au fil des jours que cet endroit était bien plus beau et intéressant que ce qu'il n'y paraît. Son état sauvage ainsi que sa diversité végétale sont magnifiques. Nous avons donc choisi de construire un élément qui attirerait l'attention sur cet endroit : un phare. Ce phare fonctionne avec un jeu de miroir qui reflète le soleil et ébloui l'observateur sur le sentier à un moment précis. 



    Image Sun Oct 21 2018 13:38:47 GMT+0200 (CEST)

                                                                     Le phare reflétant la lumière



                        Image Sun Oct 21 2018 13:38:47 GMT+0200 (CEST)                   Image Sun Oct 21 2018 13:38:47 GMT+0200 (CEST)

                                                         Le phare                                  Détail de la structure


            Image Sun Oct 21 2018 13:38:47 GMT+0200 (CEST)                   Image Sun Oct 21 2018 13:38:47 GMT+0200 (CEST)

                                           Le miroir supérieur                                                   Le miroir inférieur




                                       Image Sun Nov 04 2018 11:20:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                             Le plan du phare en monge


  • é t a t s d e b o i s

    Par Eglin Alix, Zuber Clara, 07/10/18

    _____________m e a s u r e s  l


    Lors de notre première visite du site de St-Sulpice, notre attention s'est portée comme naturellement sur une parcelle de forêt. Ce terrain nous a paru comme des plus intéressants par son état très sauvage où l'homme intervient peu ainsi que par sa position, un entre-deux peu remarqué entre le sentier et la plage. Le bois en ce lieu a attiré notre attention, il y est présent sous tous ses états : arbres, bûches, branches ou encore brindilles.      


    Image Wed Oct 10 2018 12:01:40 GMT+0200 (CEST)  Image Wed Oct 10 2018 12:01:40 GMT+0200 (CEST)

                                     La bûche entourée de lianes                                                               Le tronc

    Nous avons repéré 4 points formant un carré qui nous semblent reliés par la signification commune qu'est le bois. De ces 4 points nous en avons retenu 2 en particulier, un amas de lianes enroulée à une bûche et un tronc abandonné, sur lesquels nous avons décidé de nous pencher plus en profondeur.



  • é t a t s d e b o i s

    Par Eglin Alix, Zuber Clara, 07/10/18




    _____________m e a s u r e s  l l


    Afin de pouvoir observer en détail le bois, nous avons choisi de plâtrer une des extrémités de la bûche et du tronc pour les figer dans le temps. 

    Image Wed Oct 10 2018 11:56:34 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                   L'extrémité du tronc                                      L'extrémité de la bûche


    Nous avons moulé le tronc dans un moule en carton pour réaliser le négatif, puis nous avons coulé du plâtre à l'intérieur de celui-ci pour en obtenir la forme positive. Travailler sur le positif nous a permis de mieux observer les reliefs et les formes que dessine l'écorce du bois.


    Image Mon Oct 15 2018 14:56:13 GMT+0200 (CEST)

                                                                                                              Le dessin du moule


    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                Le négatif du tronc                                                                               Le positif du tronc


    Pour l'empreinte de la bûche entourée de lianes, nous avons coulé deux couches de plâtre directement sur celle-ci sans moule, dans le but de figer les lianes dans leur forme la plus naturelle possible.


    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                      Le processus de coulage


    Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)      Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)      Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)     Image Wed Oct 10 2018 11:58:49 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                                    La bûche entourée de lianes plâtrée


        

    _____________m e a s u r e s  l l l 


    Pour aller au bout de nos observations du bois, nous avons dessiné les deux empreintes de manière précise à l'aide de calques et de quadrillages. Nous avons choisi de dessiner le déroulé entier de la surface du tronc au détriment de la coupe car les formes de l'écorce étaient l'intérêt premier de cette empreinte. Nous avons aussi coupé le positif en deux pour pouvoir dessiner le plan en détail.


    Image Mon Oct 15 2018 15:25:03 GMT+0200 (CEST)

                                                                                                 Le dessin du tronc


    En dessinant la bûche entourée de lianes nous nous sommes focalisées sur les éléments piégés dans le plâtre, les lianes, et pas aux aspérités du bois-même. Nous avons également coupé en deux le fragment pour pouvoir observer les détails de la coupe


    Image Mon Oct 15 2018 15:25:03 GMT+0200 (CEST)

                                                                                Le dessin de la bûche entourée de lianes