• Synthèse

    Par Biselx Guillaume, Lienhart Virginie, 28/10/18

    La première phase de notre programme intitulée MEASURES nous a appris à appréhender un site. Pour cela, nous avons choisi un lieu de travail situé sur la rive droite de la Venoge. Nous voulions approfondir le thème de la relation entre l’homme et son environnement et nous nous sommes concentrés sur deux éléments du site qui évoquaient cette relation. Nous avons utilisé le plâtre, la photographie et le dessin en projection de Monge pour étudier en détail ces éléments.

    La deuxième phase nommée ELEMENTS nous a amené à créer un objet en relation directe avec le site pour lequel il était conçu. Nous avons continué dans la logique de notre thème en fabriquant notre élément « WASTE CHAIR » dans un alliage plâtre-déchets. Le but de la démarche était de proposer un lieu dédié au repos et à la contemplation, en relation avec la rive opposée et avec l'eau de la Venoge.

  • W A S T E C H A I R

    Par Biselx Guillaume, Lienhart Virginie, 23/10/18

    M o n t a g e 

    Récupération, Revalorisation, Force.

    Nous avons choisi d'utiliser des matériaux récupérés pour la création de notre moule, pour rester dans l'idée d'utilisation et de mise en valeur des déchets créés par l'homme. La courbe du pneu moulé précédemment nous a permit de créer une assise confortable pour l'individu souhaitant s'y arrêter.



                       ELEMENTS_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_101




    P o s e

    Vis-à-vis, dualité, perspective.

    L'encrage de notre "element" dans la terre venogienne était pour nous primoridiale, nous avons donc crée une entité devenant un tout qu'en un lieu exact, un élément incomplet sans son centre. Waste Chair ne devient complètement lisible que lorsqu'elle est posée sur une poutre avoisinant l'eau, nous incitant ainsi à nous arrêter le temps d'une réflection en ce lieu paisible. 

    Le second élément de détermination géographique était le lien entre les deux rives sillonnant la Venoge, deux poutres, deux aménagements, un lien.



                       ELEMENTS_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_102



    D é t a i l

    Fragilité, gâchis, impact.

    L'impact de l'être humain sur la terre est visible n'importe où dans le monde, même à proximité d'une réserve naturelle. Toujours dans l'idée de réutilisation et de revalorisation des déchets, nous avions donc décidé de créer Waste Chair à partir de bois et de carton récupéré, et l'étape d'après fût de choisir de couler notre "element" en créant un alliage plâtre-déchets.



                      ELEMENTS_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_103




  • P L A S T E R

    Par Biselx Guillaume, Lienhart Virginie, 13/10/18


    Pour continuer à explorer la thématique de la relation entre l’homme et la nature, nous avons choisi sur notre site une poutre en bois surmontée d’une vis en métal rouillé. Cette poutre fait office de frontière entre l'eau de la Venoge et les berges.


                                                        MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_101


    Nous avons réalisé un moulage de la face supérieur de cette poutre. Le résultat nous permet d’étudier les différences entre les courbes naturelles et hasardeuses du bois et les lignes géométriques de la vis, trace du travail de l’homme. Nous avons également réalisé un plan de ce fragment.


       MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_102                     MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_103 


         MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_104

                                                                    


            MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_105

                                                                          Etude du relief sur le fragment 1



    MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_201

                                                                                  Plan fragment 1




    En troisième, nous nous sommes intéressés à la possibilité de revaloriser certains déchets en leur redonnant une seconde vie, et donc une certaine utilité dans leur environnement. Nous avons trouvé un vieux pneu utilisé pour amortir les chocs entre la coque des bateaux amarrés et les parois de bois au bord de la rivière. Nous avons moulé les rainures de ce pneu et nous avons dessiné le plan de notre moule et de notre fragment.



    MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_202


                                                              Plan du moule en carton pour le fragment 2



                                 MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_106                              


               MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_107        MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_108

                                                                    Processus de moulage du fragment 2


                       MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_109           


        MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_110           
    MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_111

                                                                                     



    MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_203

                                                                                 Plan fragment 2









  • WASTE

    Par Biselx Guillaume, Lienhart Virginie, 13/10/18


    En évoluant sur les rives de la Venoge, nous sommes tombés sur quelques déchets abandonnés sur le sol, à quelques mètres d’une poubelle. La présence de tels objets dans un environnement naturel protégé et dédié aux loisirs nous a paru choquante. Nous avons alors décidé de nous intéresser aux différentes traces que l’homme peut laisser dans la nature et à la relation qu’il entretient avec elle.

    Pour ce faire, nous avons choisi trois points où des déchets avaient été délibérément laissés sur place et un quatrième point à l’emplacement d’une poubelle. Ces quatre points forment un carré. Nous avons ensuite relié ces points à l’aide d’une ficelle, puis d’un ruban portant l’inscription « FRAGILE MANIER AVEC PRECAUTION ». Cette phrase nous rappelle le caractère fragile des écosystèmes et l’importance de les préserver de toute forme de pollution.


                                   MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_101




                MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_102                     MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_103



                                    MEASURES_LC_lienhartvirginie-biselxguillaume_104