L' E A U S U R T E R R E [ w e e k 1 & 2 ]

Par Chen Bertha, Imadalou Baya, 07/10/18



D É L I M I T A T I O N 


Notre projet pour « measures » intitulé L'eau sur terre  traite de  la relation qui unit l'eau à la terre par l'étude des différents reliefs de ces derniers. L'eau sur terre a débuté par la délimitation d’un espace formé de quatre points sur la plage de Saint-Sulpice qui se situe proche de l'embouchure de la Venoge. 

Les photos ci-dessous illustrent les quatre positions choisies, à savoir celle d'un débris de branches d'arbres suivi par celle d'un arbre qui constituent la liaison à la terre. Les deux autres éléments mettant en relation l'eau sont le sable ainsi que le Lac Léman.


 

                                   MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_101                      MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_102                                                 

                                                     Position 1: Débris de branches d'arbres                                  Position 2: Tronc d'arbre                                                                   


MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_103Position 3: Sable


MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_104Position 4: Lac Léman


Un carré délimitant les limites entre la terre et l'eau s'inscrit dans l'espace formé par les quatre positions. D'une part, le carré est composé par des troncs d'arbres qui définissent la limite de l'eau. D'autre part, la limite entre la terre et l'eau est figurée par l'axe horizontal du milieu du carré. Enfin, les feuilles de papier mettent en évidence la limite de la terre.


                                        MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_105  

 Carré délimitant les limites entre la terre et l'eau




P L Â T R E 1


 Deux positions parmi les quatre sont choisies afin de produire un moule en plâtre. Il s'agit lors de cette phase de réaliser d'un côté l'empreinte du tronc d'arbre et de l'autre celui du sable humide sur lequel l'eau a laissé son empreinte dans l'objectif de comparer les similitudes entre le relief de l'eau et celui de la terre.

Le premier moule en plâtre ci-dessous présente l’empreinte de l’écorce du tronc d’arbre.


MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_106

Empreinte choisie pour le premier moule en plâtre

   


MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_107
MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_108MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_109

Moule en plâtre de l'écorce du tronc d'arbre 



MEASURES_LC_chenbertha-imadaloubaya_201Dessin en projection de Monge du moule du tronc d'arbre