• C O N S T E L L A T I O N S

    Par Chen Bertha, Imadalou Baya, Lienhart Virginie, Montalbetti Alissia, Ramondetto Nouria, 17/12/18




    P R O T O F I G U R E


    Cette nouvelle phase intitulée "Scaffolding" aborde le thème de la protofigure. Nous avons envisagé la protofiguration comme une structuration d’un site, la production d’une ou de plusieurs figures qui donnent alors des directions, des règles pour l’implantation d’une protostructure sur ce site.

     
    SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_301Carte du site du Laviau


                                                 SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_302Carte du site d'Evian




    C O N S T E L L A T I O N S


    Nous nous sommes concentrés sur la liaison entre les deux côtés du lac Léman pour réaliser notre intervention. Chaque site est défini par son point de repère : un phare situé de chaque côté de la rive qui marque l'analogie entre le Laviau et Evian. 



            SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_303        SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_101

                                         Phare du Laviau                                                                                                 Phare d'Evian


    La protofigure prend la forme de constellations qui correspondent chacune à un thème : les chemins pédestres, le rivage et les points d'intérêts. D'une part, les points d'intérêts du Laviau représentent l'emplacement des projets de "Measures" et "Elements". D'autre part, nous avons choisi les points d'eau ainsi que le parc de la buvette de Jean Prouvé pour le site d'Evian.


    Par ailleurs, une nouvelle constellation à l'échelle du Léman unit le site d'Evian à celui du Laviau. La relation entre les deux sites s'établit grâce aux deux phares situés de chaque côté des deux rives, auxquels les points d'intersection des constellations d'Evian et du Laviau sont reliés et définissent des axes. Nous avons donné une spatialité à ces axes sous la forme de couloirs. En fonction des milieux traversés (terre, lac, ou les deux) leur dimension et leur ancrage au sol change. La protostructure prend donc cette forme dans laquelle les projets viendront se développer.



    C A T A L O G U E


    SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_102


    SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_304



    SCAFFOLDING_LC-EC_bressanadrien-chenbertha-dareysalice-imadaloubaya-lienhartvirginie-montalbettialissia-ramondettonouria-respinguetamélie-stettlertim-zulianisandy_201

    Dessin du plan de la protofigure du Laviau à Evian






  • Fondations, coupes 6&7

    Par Jacoby Laurent, Ramondetto Nouria, 02/12/18




    Jardin, n.m: Terrain, généralement clos, où l'on cultive des végétaux utiles ou d'agrément (dans ce cas, plus petit que le parc.), Dictionnaire le Robert

    GARDENS permet de sortir de la vision commune d'un jardin. En effet, pour parvenir à réaliser cet exercice, il faut faire abstraction de l'image que l'on a du jardin, qui est celui de l'endroit situé derrière une maison familiale, un espace clos où on plante des végétaux.

    "Un jardin, en effet, ce n’est pas simplement une plantation, mais c’est avant tout un tracé." p.6,     Alice CODEX

    Cette définition a été utilisée pour le projet. Pour ce faire, il a fallu créer des traces sur un relief donné. Cette création permet de s'ancrer dans le sol, d'établir des fondations.



    GARDENS_LC_laurentjacoby-nouriaramondetto_101

    Relief du sol donné, avec ombres des fondations



    GARDENS_LC_laurentjacoby-nouriaramondetto_102

    Moule en plâtre, fragmenté en 3 parties, 60x9cm



    GARDENS_LC_laurentjacoby-nouriaramondetto_103

    Maquette en plâtre, fragmentée en 3 parties, 60x9cm






            
      

            GARDENS_LC_laurentjacoby-nouriaramondetto_104



    GARDENS_LC_laurentjacoby-nouriaramondetto_105

                                                                                                        dessins coupes / plans de la zone 6&7








  • SYNTHESE

    Par Auer Juliette, Ramondetto Nouria, 21/10/18

    Measures

    Quatre points en ligne sur la largeur de la plage. Chacun représente un changement d’état sur cette plage que nous appellerons limite :

            1. L’arrivée sur la plage, à la lisière de la forêt

            2. Entre sable sec et humide, trace d’un passage antérieure de l’eau

            3. L’eau envahissant de ses vagues la plage

            4. Fin de la plage, première profondeur du lac

    Nous avons moulés deux de ces points, figeant ces limites inconstantes et hasardeuses à un moment précis. Le premier moule, se situant entre sable et eau, est formé par la force des vagues. Le deuxième lie les premières feuilles et le sol de la plage.


    Elements

    Reprenant la première empreinte, l’élément est l’agrandissement de la limite issue de la rencontre entre l’eau et le sable. Il devient alors un outil d'étude, de mesure et de compréhension une fois posé au bord de l'eau. 



  • Entre sable et eau

    Par Auer Juliette, Ramondetto Nouria, 21/10/18

    PLATRE 3 


    Reprise du premier plâtre, agrandissement de la limite formée par le mouvement des vagues s'échouant sur la plage.



    ELEMENTS_LC_auerjuliette-ramondettonouria_101
    ELEMENTS_LC_auerjuliette-ramondettonouria_102




    En situation: 


    ELEMENTS_LC_auerjuliette-ramondettonouria_103

    ELEMENTS_LC_auerjuliette-ramondettonouria_104

                                                                                                 ELEMENTS_LC_auerjuliette-ramondettonouria_105                                                                                                



  • Entre plage et forêt

    Par Auer Juliette, Ramondetto Nouria, 07/10/18

    PLATRE 2


    Situé entre le sable et la forêt, le plâtre exprime la limite entre le sol et les premières feuilles. 


                MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_112

                                                                                                  MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_113  


              


    MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_114
    MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_115



    MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_116


                MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_117     MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_118    MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_119   


    MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_120





    MEASURES_LC_auerjuliette-ramondettonouria_202