• Rooms_ascension: 1ère maquette

    Par Eva Collier, Isabelle Nguyen , 17/03/19


    Image Sun Mar 17 2019 23:58:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Ascension, 1ère maquette, profils de bois utilisés: 2x5mm, 2x10mm



    Image Sun Mar 17 2019 23:39:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Site 3, coupe commune, scanné le 8/03/2019

  • Transition_Dégradation

    Par Adrien Bressan, Valentin Parisi, 17/03/19


    Nous sommes partis de la chambre d’hôtel et du balcon. L’idée était de reproduire l’intimité de la chambre en n’utilisant que la partie extérieure. Comment produire cet effet ? Pour cela nous avons utilisé la transition et la dégradation. En arrivant sur le balcon, la barrière est à 1m50, à hauteur du regard. La vue ne s’offre pas directement au spectateur, il doit aller la chercher. Cette première partie caractérise l’intimité et l’introversion. Rien ne s’offre au visiteur mise à part ce qu’il y a derrière cette cloison. En réalité, il sait ce qu’il y a derrière, pourtant il tente quand même de découvrir le paysage. Est-ce que ce cloisonnement apporte une vision différente de l'environnement ? Est-ce que ces murs lui apportent un sentiment de sécurité, même si celui-ci se trouve en hauteur ? Le visiteur va chercher son environnement, de ce fait il ne peut que plus l'apprécier. Plus on s’aventure dans le projet, plus l’environnement se dévoile. On entre, mais on sort également. Le paysage se révèle d’une autre manière grâce à la transition. Deux conditions spatiales existent : l’intérieur de la protostructure et la confrontation du vide.



        Image Sun Mar 17 2019 23:13:33 GMT+0100 (CET)   Image Sun Mar 17 2019 23:13:33 GMT+0100 (CET)


        Image Sun Mar 17 2019 23:13:33 GMT+0100 (CET)  Image Sun Mar 17 2019 23:13:33 GMT+0100 (CET)



    Références


        Image Sun Mar 17 2019 23:13:33 GMT+0100 (CET)  Image Sun Mar 17 2019 23:13:33 GMT+0100 (CET)

                                Cité Radieuse, Le Corbusier, Marseille                Mémorial de l'Holocauste, Berlin


  • Roo_f_ms

    Par Marthe Maerten, Céline Gruffel, 17/03/19


    Roof

    articulations, courbe en suspension


    Une courbe fluide, d’environ 7 mètres, s’ouvrant vers le lac, et communiquant avec la légère pente descendante du terrain, renvoie aux courbes du toit de la buvette de Jean Prouvé, située au bord du lac à Evian. Un toit qui a comme fonction d’accueillir et de couvrir, de créer un espace plus ou moins fermé, délimité, et qui vise à attirer le visiteur vers l'avant, l'ouverture.

    Cette fluidité reste ininterrompue grâce à une structure porteuse qui la suspend sur un porte à faux de 2 mètres. Une structure dense et rythmée, contrastant avec la légèreté et la transparence percue depuis dessous.

    Une harmonie règne entre ; les différents sites que sont le lac, la buvette, le parc sous la Grange au lac (reliés par le funiculaire) ; les différents éléments que sont la pente de terrain, les proportions des courbes, les ondulations de l’eau ; les différents matériaux que sont le bois et l’eau.


    Image Sun Mar 17 2019 22:29:24 GMT+0100 (CET)



    Image Sun Mar 17 2019 22:29:24 GMT+0100 (CET)

    coupe 1:10 et 1:20

    étude de la courbe du toit de la buvette Jean Prouvé




    Image Sun Mar 17 2019 22:29:24 GMT+0100 (CET)



    Evian

    arrêt funiculaire "Les Mateirons"


    Sur ce site, la limitation du talus tracée par la route, l’hôtel Royal, et les arbres tout autour pourraient donner une première impression d'enfermement, d’endroit sombre. Mais après immersion dans le lieu, celui-ci laisse percevoir et ressentir toutes ses facettes ; en légère pente, le terrain situé sous la protostructure est dégagé, il n’y a pas d’arbres. Un sentiment d’envol et de tranquillité se laisse ressentir par la large ouverture en direction du ciel qui aspire vers le haut de par sa luminosité et par la hauteur imposante des sapins disposés tout autour. Derrière, une pente plus forte et une plus grande densité de verdure invite à se plonger encore un peu plus dans la nature alors qu'en face le Lac Léman brille à travers une ouverture, plus ou moins restreinte selon le point de vue. Soleil et vent, paisible et inspirant, ce lieu est une expérience et une découverte au fil des heures et des jours.



    Image Sun Mar 17 2019 22:29:24 GMT+0100 (CET)



  • Mock-up

    Par Céline Gruffel, Marthe Maerten, 17/03/19


    Image Sun Mar 17 2019 22:27:00 GMT+0100 (CET)


    détail 1:1

    extrémités libres des modules


  • Rooms - Synthèse

    Par Arthur Breen, Florian Faucheur, 17/03/19

    Surplombant les toits d'Evian et le lac Léman,

    Un parc délaissé repose sans occupation.

    Un creux, laissait s'imaginer une fondation;

    Se dressait là fièrement, le Splendide d'antan.


    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    La protostructure s'élève sur le site d'un ancien hôtel, qui était un des symboles de la prospérité d'Evian.

    Celle-ci offre la possibilité d'en retrouver ses vues disparues en s'élevant.

    Horizon de la plateforme: +569 cm

    Construire une plateforme orientée vers le lac au Nord et couverte par une toiture. Cette toiture en bois tressé invite à découvrir la vue tout en baignant la protostructure d'une mosaïque d'ombres et de lumières.


    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    L'ascension se fait par un escalier. Il creuse son passage sur la plateforme au sommet. On se retrouve dos au lac jusqu'à se retourner et découvrir la vue. Au cours de ce parcours, la semi protection procurée par la toiture nous fait naviguer entre l'intérieur et l'extérieur.


    Les rayons du soleil transpercent la canopée laissant une mosaïque d'ombres et de lumières se former sur la plateforme et dans toutes la protostructure. Le matin et le soir quand le soleil est bas à l'Est et à l'Ouest, les rabats de la toiture viennent intercepter les rayons du soleil. De la même façon, à midi, quand le soleil est haut dans le ciel, le prolongement vers le Sud coupe le rayonnement direct.


    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Plan, coupe et détails


    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    La toiture est en bois tressé, en bandes de 5 cm, contreplaqué de peuplier 4 mm. Huit panneaux tressés sont construits séparément puis cousus entre eux une fois sur les armatures mises en place au sommet de la protostructure.

    Les armatures sont en bois cintré pour donner sa forme à la canopée.


    Mockup 1:1 Détail 2

    Image Sun Mar 17 2019 21:49:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Les trois cases de plateforme sont construites par modules pour faciliter la réalisation.


    Image Mon Mar 25 2019 18:12:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Axonométries plateforme

    Les montants des escaliers sous-jacent transpercent la plateforme pour former des barrières. Ils sont constitués de deux épaisseurs et maintenus par des horizontales reprenant le rail de la protostructure.