• P R O T O S T R U C T U R E

    Par Balmer Victoria, Brenne Thomas, Brosteaux Océane, Camille Fauvel, Cortes Zélie, Ferreira Figueiredo Tiago, Frey Saida, Guillaume-Gentil Juliette, Haghighat Shoar Keivan, Jouanjan Alice, Major Rachel, Meier Louis, Pena Galiam Daniel, Revaz Alix, Rodriguez Lucas, Sarda Lise, Tami Kyan, Trivizas Alex, Vouillamoz Akim, Züllig Lorine, 03/12/18



    Image Mon Dec 03 2018 18:28:49 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)

    Protostructure - 1:33





  • G A R D E N S

    Par Haghighat Shoar Keivan, Meier Louis, 25/11/18


    Nos deux PLANES sont basés sur un système en bois très similaire, mais de sens opposés : l’un dans la direction du Vent Blanc, l’autre du Bornan. 

    Pour GARDENS, nous devions chercher une façon de renforcer le lien entre nos deux structures, qui pour l'instant n'avaient pas de grandes cohérences, ainsi que de clarifier notre rapport au sol en réintroduisant autour de nos deux planes le contexte de la plage de St-Sulpice.

    Dans ce processus, le lien entre les deux structures est devenu très fort: toutes les tiges parallèles et à la même hauteur que le noeud se sont vues prolongées sous la structure courbe afin de la soutenir. Ainsi, ce ne sont plus des baguettes supplémentaires prévues à cet effet qui sont porteuses, mais bien un prolongement de la structure à proprement parler. En plus de cela, un vrai niveau commun a été conçu pour rendre le passage d'une structure à l'autre plus fluide et logique.

    En ce qui concerne le rapport au sol, le gradin linéaire s'est vu considérablement modifié pour créer dans sa version la plus aboutie le niveau commun sus-mentionné, ainsi que deux marches tournées vers le nord, permettant un accès aux deux structures directement par la plage.



    Image Sun Nov 25 2018 14:11:11 GMT+0100 (CET) Image Sun Nov 25 2018 16:41:26 GMT+0100 (CET)

    Tentative de lien entre les deux systèmes, en maquette - 1:33




    Image Fri Dec 07 2018 17:27:11 GMT+0100 (CET)

    Perspective - point de vue immersif 



    Image Sun Dec 09 2018 22:33:44 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie et détail du rapport au sol - 1:33 et 1:10



    Image Mon Dec 03 2018 11:38:54 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 11:38:54 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Dec 04 2018 14:22:48 GMT+0100 (CET) Image Mon Dec 03 2018 11:38:54 GMT+0100 (CET)

    Maquette finale sur la protostructure - 1:33


  • Planes

    Par Haghighat Shoar Keivan, 24/11/18

    Planes


    Pour cette nouvelle phase, il m’a paru important de reprendre un thème déjà abordé dans mon projet elements : les conditions nécessaires à un espace traversant et à une pièce. Comme la réponse apportée à cette problématique ne me satisfaisait pas entièrement, j’ai cherché à en apporter une autre dans planes.

    Comme l’espace traversant existe déjà sur la berge, pourquoi ne pas recréer un espace similaire, sur l’eau, qui répondrait cette fois aux caractéristiques d’une pièce ? Cela permettrait de générer un espace où s’installer avec un dégagement sur le lac encore plus impressionnant que depuis la plage. Comme celui-ci n’aurait pas de sortie des deux côtés, il se prêterai mieux à s’arrêter, et créerait à la fois un espace privilégié ou les gens pourraient se retrouver et un corridor amenant de la berge au lac de l’autre côté de la cloison.

                   

    Image Fri Dec 14 2018 11:51:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                      Voilà donc, sur plan et en élévations au 1 :33, les idées que j’ai développées au fur et à mesure de mon projet.


    Image Sat Nov 24 2018 15:18:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 24 2018 15:18:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Aperçu du projet & détail constructif


    Ironiquement, dans le développement global de la protostructure, les projets environnants sont venus radicalement transformer le mien. En effet, celui-ci est redevenu un espace traversant, créant un corridor entre les gradins à sa droite et l’échelle à sa gauche qui mène aux plateformes les plus haut perchées de la structure. A cet égard, autant l’aspect du dégagement que celui de l’installation proche de l’eau est déjà satisfaite par ces deux projets. Le mien redevient donc un corridor qui amène le visiteur d’une structure à l’autre. Dans cette nouvelle perspective, le jeu de vide et de plein a été modifié et se retrouve au sol, pour mieux guider d’une structure à l’autre.

    La première idée en termes de construction jouait avec des rapports entre des cloisons pleines en plâtre et d’autres ajourées, en bois. La raison pour laquelle cette idée n’a pas abouti est que dans un deuxième temps, j’ai cherché à simplifier le mieux possible le système structurel. C’est de cette simplification que découle ma deuxième idée, qui consiste en une construction très simple : un emboîtement de bois ajouré par endroits et reposant sur quelques poutres porteuses (dont le nœud fait partie) suffisent à créer un plancher ou les éléments verticaux viennent s’emboîter pour créer une paroi courbe.


    Image Sat Nov 24 2018 15:18:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                         Deux perspectives de l'espace crée, 1:33

  • Coupes

    Par Balmer Victoria, Brenne Thomas, Brosteaux Océane, Cortes Zélie, Ferreira Figueiredo Tiago, Frey Saida, Haghighat Shoar Keivan, Jouanjan Alice, Major Rachel, Meier Louis, Pena Galiam Daniel, Revaz Alix, Rodriguez Lucas, Sarda Lise, Tami Kyan, Trivizas Alex, Vouillamoz Akim, Guillaume-Gentil Juliette, 30/10/18

    travail commun

    Profil de la berge du lac Léman à Saint-Sulpice en coupes en plâtre.

    Image Tue Oct 30 2018 00:25:09 GMT+0100 (CET)





    Image Tue Oct 30 2018 00:25:09 GMT+0100 (CET)



    Image Tue Oct 30 2018 00:25:09 GMT+0100 (CET)




  • Elements

    Par Haghighat Shoar Keivan, Züllig Lorine, 19/10/18

    Elements



    Image Mon Oct 22 2018 17:40:14 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                      Plan et coupes au 1:6


    Pour la deuxième phase de ce premier projet, nous avons choisi de rester dans le thème de la limite qui a déjà été traité avec le détail au 3 :1. C’est pourquoi nous avons réfléchi à redimensionner l’espace de notre plage grâce à une structure qui vient lui donner une dynamique différente tout en gardant une fonction propre.


                                                               Image Fri Oct 19 2018 15:54:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                               Maquette au 1:3 de l'élément en question


    Dans cette optique la, nous avons réfléchi à comment les visiteurs circulaient sur notre plage. Un chemin d’usage y arrive par le nord-est, et en repart par le bord du lac vers la plage suivante, située plus à l’ouest. Nous avions donc affaire à un espace traversant, qui ne nous paraissait pas fonctionner idéalement avec l’idée de la réserve naturelle ou l’homme se place comme observateur discret et non comme promeneur.

    C’est sur la base de ces constatations que l’idée d’une limite nous est venue à l’esprit : en effet, en fermant l’un des chemins (en l’occurrence celui quittant la plage vers l’ouest), l’espace traversant existant se transforme en espace fermé qui invite le visiteur à s’attarder sur la berge, faisant de lui un observateur plus qu’un promeneur.

    Cette perspective est d’autant plus intéressante que l’élément proposé permet au promeneur de s’adosser. La pente du dossier qu’il crée est assez faible en son milieu, mais se redresse sur les côtés : le but de cette démarche est de créer une cohérence par rapport à la vue que chaque angle du dossier offre : les deux côtés plus droits permettent d’observer le lac, respectivement la forêt, tandis que la partie plus basse du milieu fait face à un arbre très proche, source d’ombre propice au repos.

                    

                    Image Fri Oct 19 2018 15:54:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    Image Fri Oct 19 2018 15:54:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    Image Fri Oct 19 2018 15:54:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                    Détail constructif                            Les vis couvertes de sciure              Vue en plan de la structure

        

    Comme notre élément prend la place d’un chemin d’habitude, qui n’est par définition ni officiel, ni entretenu, il en reprend certaines caractéristiques : en effet, c’est une structure en bois très simple, simplement posée sur le sol. Si des promeneurs souhaitent s’y adosser, alors il perdurera un certain temps. Sinon, les deux masses de forêt qui l’entourent reprendront bien vite leurs droits.