• ROOMS

    Par Baumann Stan, Cortes Zélie, Cottier Eissa, Hoseneder Phil, Jouanjan Alice, Meier Louis, Micale Ilaria, Rodriguez Lucas, 21/03/19


    Image Thu Mar 21 2019 10:42:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Fig. 1 : Plan commun 1:20


  • Voiles en mouvement

    Par Chalaron Anouk, Trivizas Alex, 18/03/19

    FEEL THE SPACE               

    Le lieu phénoménal...


                                                                            Image Fri Mar 22 2019 12:32:51 GMT+0100 (CET)                                                                                         



    Le lieu phénoménal est un lieu défini par la tâche et la situation, c'est-à-dire un endroit qu'on considère comme étant toujours in building (soit habitable) et toujours in space (soit en rapport avec la spatialité à ne pas confondre avec la position). Aussi, dans une ROOMS, c'est le corps qui contraint l'espace. On l'appelle le corps virtuel ou le corps des possibles dont les besoins déterminent l'action.  

    On peut donc définir une ROOM comme étant l'occupation spatiale possible déterminée par le rapport à la tâche.               



    SITE : LA GRANGE AU LAC - EVIAN


    Image Fri Mar 22 2019 13:14:40 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 13:14:40 GMT+0100 (CET)



    Chant Estival


    Sous les feuilles à l’automne endormies,

    Souffle un vent léger.

    Et le bruit des branches qui oscillent

    Evoque un chant d'été.



    Puis vient le temps des beaux jours,

    La chaleur qui au lac dénude

    Pousse à un prompt interlude.

    Là haut, la Grange, sans détour,



    Invite à une halte musicale.

    Dans la fraicheur de l’espace boisé

    Distraits par le mouvement des voiles

    Nous vivions heureux dans la canopée.



        

    LE PROJET...

        

          Celui qui, à Evian, souhaite rejoindre la Grange au lac trouvera à son arrivée la protostructure aménagée à son avantage. Entre les différents paliers menant au sommet de la colline, la scène qui rappelle le thème musical de la Grange et le jeux d’éléments mis en tension, on y trouve un espace construit par et pour l’Homme.


        Revenons sur ce tissu… Imaginez-vous debout, essoufflé à l’arrivée du funiculaire, les jambes flagoelantes, vous n’attendez qu’une chose, c’est d’apercevoir la Grange qui, à votre grand étonnement,  se trouve cachée par un amas de voiles blanches. Votre nature d’Homme curieux se dirige vers cette masse intriguante afin d’en comprendre le sens. Commence alors un jeu ; le jeu de la découverte. Ce qui vous semblait être de simples baches tendues devient en s’approchant un jeu de questionnement. De nouvelles toiles apparaissent, des mécanismes, des détails ainsi qu’un système de poulie se distinguent du reste des éléments, et force est de constater que vous êtes tentés de participer à ce système.

    A votre guise vous pouvez déplacer un premier type de construction qui vous permet le soir de mettre en place un ou plusieurs écrans de projection. Maheureusement, il se peut que la pluie ou le vent viennent restreindre le champs des possibles. Vous n’avez qu’à positioner le second système de voiles pour couvrir l’espace que vous occupez d’une toiture, et limiter les effets du vent. Puis, devant la projection, l’envie vous prend de vous asseoir. Le troisième système est à votre disposition en tant que plateforme de 1,50m x 3,30m mise en tension. Adapter l’espace au besoin de celui qui s’y trouve est le maître mot de ce projet.


        Ainsi, vous devenez à la fois le spectateur et l’acteur d’une scène qui se joue entre vos mains, entre vos doigts qui tirent les ficelles du dispositif. Il s’offre désormais à vous différents jeux d’ombre, différentes dispositions de voiles qui se ferment, se déplacent mais aussi s’ouvrent pour libérer l’espace, offrir plus ou moins de lumière et autres fonctionnalités. Vous pouvez donc vous approprier le système : entrer directement en interraction avec le lieu.




    Plan - axonométries (1)


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)


    · échelle : - plan 1:10

                - axonométries 1:5


    Le plan (à gauche) nous permet d'identifier la position et le nombre de poulies utilisées, d'avoir un  aperçu de la forme du cadre décrit sous les axonométries (2) ainsi que celle de chaque barre porteuse des voiles. Les axonométries (1) explicitent les détails d'ancrage des barres (liées aux tissus) par deux systèmes de rails; l'un dont le mouvement est vertical, l'autre dont le mouvement est horizontal, les deux pouvant se répéter et s'appliquant à tout poteau respectivement vertical et horizontal dans la direction Nord-Sud.




    Coupe - axonométries (2)


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)


    · échelle : - coupe 1:10

                - axonométries (2) 1:5


    La coupe (à gauche) rend compte des diverses positions que peut adopter un objet simple et qu'on place dans la protostructure. Cet objet trouve sa fonctionnalité selon sa position et ne nécessite pas d'être à chaque utilisation adapté. Par la protostructure, il reçoit son identité. La première axonométrie (en haut de la planche de droite) détaille une potentielle façon de construire le cadre à poulie. La seconde (en-dessous), elle, propose un détail constructif des barres porteuses des voiles.




    Perspective


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)


    · échelle : plan - élévation 1:40

    · vue : en direction de Lausanne




    Les voiles dans la protostructure


    Image Mon Mar 18 2019 00:52:58 GMT+0100 (Central European Standard Time)   

    Image Mon Mar 18 2019 00:52:58 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Vue depuis la scène




       

    Axonométrie du cadre à poulie - Axonométrie de la protostructure


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)

    · échelle:  - Cadre à poulie 1:20 (à gauche)

                - Protostructure 1:10 (à droite)

    Ces deux axonométries rendent compte respectivement de la forme globale du cadre à poulie permettant de manier le système et des différentes positions de voiles possibles disposées en sorte de catalogue dans la protostrcuture entière.


      


    Expérimentation de forme et matériaux


    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 1: Hamac en tissu synthétique léger (voire hamacs commerciaux)



    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 2: Voile pliante sur cadre en bois



    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 3a: Voile accrochable en feutre synthétique laminée 


    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 3b: Voile accrochable en bâche  de camion







  • Entre brise-lames et vagues brisées

    Par Cottier Eissa, Hoseneder Phil, 17/03/19


    Il est sur le mur du quai, regardant le lac. Il aperçoit plus loin un mur étrange, à la fois ouvert et opaque. Il s'en approche et découvre un escalier accédant à une plateforme qu'il devine à travers la paroi.

    Il descend.

          L'escalier lui donne l'impression de vibrer,

                            régulièrement, comme un mur victime des vagues.

                                                                                           Il descend.

                                                                                                 Soudain, l'accès rétrécis,

                                                                                                          le sentiment de vibration se fait plus intense,

                                                                                                                                                               plus violent.

                                                                                                                                                                     Il descend.

    Les lames de cette paroi qui paraissait si solide se b r i s e n t tout à coups et ouvrent sur la plateforme, l'invitant à s'y poser. Il s'y assied, se retrouvant à l'abri du mal-être que l'extérieur peut causer. Les sons sont étouffés, remplacés par le clapotis des vagues b r i s é e s. La lumière, filtrée par ce mur en vibration, est tamisée. Le voilà seul face à lui-même et à l'immensité du lac qui s'ouvre à lui.


    Image Sun Mar 24 2019 13:34:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                               Image Sun Mar 24 2019 13:34:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

           Maquette 1:10, vue du haut de l'escalier                                                Maquette 1:10, vue de la plateforme





    Plan 1:10


  • Sur les rochers du lac Léman

    Par Baumann Stan, Micale Ilaria, 17/03/19


    Image Sun Mar 17 2019 18:38:45 GMT+0100 (CET)


    En observant le bord du lac Léman, nous remarquons qu'il suffit d'un seul rayon de soleil pour que les gens sortent et se posent sur les roches qui sont devenues presque emblématiques. 


    "L’été à Genève vire parfois à la foire d’empoigne. La faute à un espace de détente exigu dans la ville la plus dense de Suisse: quais noirs de monde, pelouses envahies, débarcadères utilisés comme planches de saut malgré les panneaux d’interdiction ou serviettes posées sur des rochers peu confortables" Largeur.com


    Comment aménager cet espace, qui devient de plus en plus accidenté dès qu'on se rapproche de l'eau, pour le rendre plus accessible et agréable, sans pour autant le dénaturer ?


    Image Sun Mar 17 2019 18:38:45 GMT+0100 (CET)


    Nous sommes retournés plusieurs fois à Evian pour nous familiariser avec le lieu et relever des coupes précises.

    Quelles sont les roches que nous pouvons garder et lesquelles sont trop dangereuses? 
    Et surtout, comment venir implanter la protostructure sur ces roches? 


    C'est avec le principe du jeu du pin art que nous avons trouvé un moyen de se fixer sur le sol. 

    Image Sun Mar 17 2019 18:38:45 GMT+0100 (CET)

    Nous avons simplifié la topographie du sol avec des pilotis en bois qui seraient fixés à un cadre une fois placés sur le site.  

    On ne suit pas seulement la topographie en coupe du lieu mais aussi celle en plan. Le plancher viendrai épouser les roches les plus élevées et accessibles pour effectuer une continuité entre celles-ci et notre Room.

    Inspiré par le travail de Jeans Prouvé, nous voulions un projet "démontable", spécifique au site, mais également avec une dimension constructive de préfabrication. L'aspect constructif est donc un point important de notre projet. Nous avons donc décidé de faire un mode d'emploi, pour que les étapes de construction de notre Room soient clairement exprimées. Afin que notre Room devienne potentiellement plus grand ou encrée sur un autre site.

    https://drive.google.com/open?id=1d2H7oV0VMtlTwmWUF6zDH5R5lfx_Hzi3

    Notre Room n'est donc pas une finalité. C'est un début de réponse à la question: comment poser une "plateforme" sur un "sol" accidenté, composé de gros rochers à la forme et à la disposition aléatoire?


    Image Tue Mar 19 2019 16:01:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                       Plan globale du site

    Image Tue Mar 19 2019 16:01:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                        Plan, coupe, axo détail rooms 

    Image Tue Mar 19 2019 16:01:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                perspective rooms

              Image Sat Jun 08 2019 23:47:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

     

              Image Sat Jun 08 2019 23:47:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


              Image Sat Jun 08 2019 23:47:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


              Image Sat Jun 08 2019 23:47:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


     Image Sun Mar 17 2019 23:37:48 GMT+0100 (CET)


              Image Sat Jun 08 2019 23:47:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




  • Entre Monts et Lac, les merveilles du Léman.

    Par Brenne Thomas, Sarda Lise, 06/03/19

        Par une après-midi pluvieuse, cherchant à remédier à mon ennui, je me décidais à rejoindre un ami sur l'autre rive du lac Léman ; cette grande étendue d'eau logée aux limites des Alpes et du Jura que certains s’aventurent à appeler "la mer".

    J'embarque donc sur le bateau effectuant la traversée. A son bord, un équipage chaleureux et des passagers de divers horizons. Certains partent travailler, d'autres comme moi souhaitent échapper aux nuages menaçants au-dessus de Lausanne. J'aperçois même un enfant et son grand-père en cirés jaunes, prêts à affronter les vagues au port d'Evian.

    La rive s'approche, le ciel se dégage et j'aperçois les imposantes silhouettes des montagnes surplombant Evian. Nous accostons. Mon ami, déjà là depuis quelques minutes me fait signe sur le débarcadère. Il décide alors de m’emmener visiter un endroit très spécial qu'il apprécie particulièrement à Evian et dont il m'a de nombreuses fois parlé : La grange au lac.

    Pour y accéder, nous déambulons d'abord dans les ruelles de la ville, passons devant sa source, puis vient un ancien funiculaire qui n'est plus en service.

    Pendant le trajet, mon ami me raconte la Grange au Lac : c'est un bâtiment inspiré des granges montagnardes et imaginé par Patrick Bouchain. A l'intérieur, une unique salle. Tout est en bois : la scène entourée de bouleaux secs, les gradins, les loges. Seul le plafond est recouvert d'un autre matériau, de grandes feuilles d'aluminium s'assemblant comme les plumes d’une aile d'oiseau au-dessus de la pièce. Ce sont ces panneaux qui permettent l'acoustique exceptionnelle de la salle de concert. On y retrouve aussi six grands lustres en cristal de Murano qui diffusent dans la salle une lumière douce et chaleureuse.

                       Image Mon Mar 18 2019 15:34:00 GMT+0100 (CET)   

    Fig. 1 : Intérieur de la Grange au Lac.

        Après une longue montée droit vers les montagnes, sur un chemin bordant les rails du funiculaire, nous débouchons enfin dans le parc où se trouve l'imposante grange. L'odeur de la mousse et du bois humide nous embaume. Un pic martèle au loin les immenses mélèzes qui peuplent le parc et qui offrent en cette saison de belles ombres. En nous avançant entre ces géants nous nous retrouvons nez à nez avec une énorme structure de bois s’élançant verticalement à la façon des grands arbres qui l’entoure. Intrigués, nous nous approchons pour découvrir cette construction qui m’est tout autant inconnue qu’à mon ami. De grands poteaux verticaux nous font face, s’alignant les uns derrière les autres, entrecoupés de larges plateformes semblant flotter parmi cette forêt de baguettes. Envahis par la curiosité, nous nous aventurons dans la structure. Le lattage de bois sur lequel nous marchons laisse transparaitre le sol présent en dessous. Mon ami et moi entamons le chemin sinueux ascendant dessiné par cette succession de plateformes survolant le sol. Ayant quelque peu le vertige je ne ressentais ici aucune peur ou angoisse : les plateformes semblaient jouer avec la pente naturelle du sol sans jamais trop s’en éloigner. Ces espaces successifs nous mènent finalement au point culminant de la promenade, sur une large plateforme. Une brise légère fait bouger nos cheveux et les branches des arbres alentour, qui surplombent nos têtes.

    Devant nous s'élève les haut murs de pins et cèdres rouges de la salle de concert, et derrière elle, les montagnes.  

      

                        Image Sun Mar 17 2019 22:16:34 GMT+0100 (CET)

    Fig.2 : Site du Parc des Mélèzes. 


                        Image Sun Mar 17 2019 11:02:14 GMT+0100 (CET)

    Fig.3 : Plan et coupe transversale 1:20.


                        Image Sun Mar 17 2019 11:02:14 GMT+0100 (CET)

    Fig.4 : Coupe 1:10 et détail structurel en axonométrie 1:5, Réflexion sur une inversion du noeud en axonométrie 1:5.


                        Image Sun Mar 17 2019 22:16:34 GMT+0100 (CET)  

    Fig.5 : Maquette 1:10, accès depuis la Grange au Lac.


                        Image Sun Mar 17 2019 22:16:34 GMT+0100 (CET)

    Fig.6 : Maquette 1:10, accès depuis le Funiculaire.


                        Image Sun Mar 17 2019 22:16:34 GMT+0100 (CET)

    Fig.7 : Maquette 1:10, Vue d'ensemble.