• TOPOGRAPHIE

    Par Meier Louis, Baumann Stan, Brenne Thomas, Chalaron Anouk, Cortes Zélie, Cottier Eissa, Frey Saida, Haghighat Shoar Keivan, Hoseneder Phil, Jouanjan Alice, Micale Ilaria, Rodriguez Lucas, Sarda Lise, Tami Kyan, Trivizas Alex, 31/03/19

    ________________________________________E M P L A C E M E N T________________________________________


    Sur le site 4, la protostructure est positionnée au Sud-Ouest de la parcelle arborée en face de la Grange au Lac. Elle s'étend dans la pente, direction Sud-Nord sur sa longueur.

                    Image Sun Mar 31 2019 19:34:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    A cet emplacement, la protostructure est dans la continuité du chemin et des rails du funiculaire qui passe en dessous du terrain, les grands arbres l'entourent sans empiéter sur la zone.



    Image Sun Mar 31 2019 19:34:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Trois carroyages successifs permettent de définir une pente raide relativement constante. 



    Image Sun Mar 31 2019 19:34:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    Image Mon Apr 01 2019 12:38:28 GMT+0200 (CEST)




    _________________________________________A T M O S P H E R E_________________________________________


    Par un après-midi de printemps ensoleillé, le site reste très calme. Quelques promeneurs passent, certains viennent directement demander quel est le projet en préparation et semblent intéressés de voir, bientôt, la construction finie. 



  • Voiles en mouvement

    Par Chalaron Anouk, Trivizas Alex, 18/03/19

    FEEL THE SPACE               

    Le lieu phénoménal...


                                                                            Image Fri Mar 22 2019 12:32:51 GMT+0100 (CET)                                                                                         



    Le lieu phénoménal est un lieu défini par la tâche et la situation, c'est-à-dire un endroit qu'on considère comme étant toujours in building (soit habitable) et toujours in space (soit en rapport avec la spatialité à ne pas confondre avec la position). Aussi, dans une ROOMS, c'est le corps qui contraint l'espace. On l'appelle le corps virtuel ou le corps des possibles dont les besoins déterminent l'action.  

    On peut donc définir une ROOM comme étant l'occupation spatiale possible déterminée par le rapport à la tâche.               



    SITE : LA GRANGE AU LAC - EVIAN


    Image Fri Mar 22 2019 13:14:40 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 13:14:40 GMT+0100 (CET)



    Chant Estival


    Sous les feuilles à l’automne endormies,

    Souffle un vent léger.

    Et le bruit des branches qui oscillent

    Evoque un chant d'été.



    Puis vient le temps des beaux jours,

    La chaleur qui au lac dénude

    Pousse à un prompt interlude.

    Là haut, la Grange, sans détour,



    Invite à une halte musicale.

    Dans la fraicheur de l’espace boisé

    Distraits par le mouvement des voiles

    Nous vivions heureux dans la canopée.



        

    LE PROJET...

        

          Celui qui, à Evian, souhaite rejoindre la Grange au lac trouvera à son arrivée la protostructure aménagée à son avantage. Entre les différents paliers menant au sommet de la colline, la scène qui rappelle le thème musical de la Grange et le jeux d’éléments mis en tension, on y trouve un espace construit par et pour l’Homme.


        Revenons sur ce tissu… Imaginez-vous debout, essoufflé à l’arrivée du funiculaire, les jambes flagoelantes, vous n’attendez qu’une chose, c’est d’apercevoir la Grange qui, à votre grand étonnement,  se trouve cachée par un amas de voiles blanches. Votre nature d’Homme curieux se dirige vers cette masse intriguante afin d’en comprendre le sens. Commence alors un jeu ; le jeu de la découverte. Ce qui vous semblait être de simples baches tendues devient en s’approchant un jeu de questionnement. De nouvelles toiles apparaissent, des mécanismes, des détails ainsi qu’un système de poulie se distinguent du reste des éléments, et force est de constater que vous êtes tentés de participer à ce système.

    A votre guise vous pouvez déplacer un premier type de construction qui vous permet le soir de mettre en place un ou plusieurs écrans de projection. Maheureusement, il se peut que la pluie ou le vent viennent restreindre le champs des possibles. Vous n’avez qu’à positioner le second système de voiles pour couvrir l’espace que vous occupez d’une toiture, et limiter les effets du vent. Puis, devant la projection, l’envie vous prend de vous asseoir. Le troisième système est à votre disposition en tant que plateforme de 1,50m x 3,30m mise en tension. Adapter l’espace au besoin de celui qui s’y trouve est le maître mot de ce projet.


        Ainsi, vous devenez à la fois le spectateur et l’acteur d’une scène qui se joue entre vos mains, entre vos doigts qui tirent les ficelles du dispositif. Il s’offre désormais à vous différents jeux d’ombre, différentes dispositions de voiles qui se ferment, se déplacent mais aussi s’ouvrent pour libérer l’espace, offrir plus ou moins de lumière et autres fonctionnalités. Vous pouvez donc vous approprier le système : entrer directement en interraction avec le lieu.




    Plan - axonométries (1)


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)


    · échelle : - plan 1:10

                - axonométries 1:5


    Le plan (à gauche) nous permet d'identifier la position et le nombre de poulies utilisées, d'avoir un  aperçu de la forme du cadre décrit sous les axonométries (2) ainsi que celle de chaque barre porteuse des voiles. Les axonométries (1) explicitent les détails d'ancrage des barres (liées aux tissus) par deux systèmes de rails; l'un dont le mouvement est vertical, l'autre dont le mouvement est horizontal, les deux pouvant se répéter et s'appliquant à tout poteau respectivement vertical et horizontal dans la direction Nord-Sud.




    Coupe - axonométries (2)


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)


    · échelle : - coupe 1:10

                - axonométries (2) 1:5


    La coupe (à gauche) rend compte des diverses positions que peut adopter un objet simple et qu'on place dans la protostructure. Cet objet trouve sa fonctionnalité selon sa position et ne nécessite pas d'être à chaque utilisation adapté. Par la protostructure, il reçoit son identité. La première axonométrie (en haut de la planche de droite) détaille une potentielle façon de construire le cadre à poulie. La seconde (en-dessous), elle, propose un détail constructif des barres porteuses des voiles.




    Perspective


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)


    · échelle : plan - élévation 1:40

    · vue : en direction de Lausanne




    Les voiles dans la protostructure


    Image Mon Mar 18 2019 00:52:58 GMT+0100 (Central European Standard Time)   

    Image Mon Mar 18 2019 00:52:58 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Vue depuis la scène




       

    Axonométrie du cadre à poulie - Axonométrie de la protostructure


    Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 22 2019 12:27:39 GMT+0100 (CET)

    · échelle:  - Cadre à poulie 1:20 (à gauche)

                - Protostructure 1:10 (à droite)

    Ces deux axonométries rendent compte respectivement de la forme globale du cadre à poulie permettant de manier le système et des différentes positions de voiles possibles disposées en sorte de catalogue dans la protostrcuture entière.


      


    Expérimentation de forme et matériaux


    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 1: Hamac en tissu synthétique léger (voire hamacs commerciaux)



    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 2: Voile pliante sur cadre en bois



    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 3a: Voile accrochable en feutre synthétique laminée 


    Image Fri Mar 22 2019 10:59:04 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Phase 3b: Voile accrochable en bâche  de camion







  • P R O T O S T R U C T U R E

    Par Balmer Victoria, Brenne Thomas, Brosteaux Océane, Camille Fauvel, Cortes Zélie, Ferreira Figueiredo Tiago, Frey Saida, Guillaume-Gentil Juliette, Haghighat Shoar Keivan, Jouanjan Alice, Major Rachel, Meier Louis, Pena Galiam Daniel, Revaz Alix, Rodriguez Lucas, Sarda Lise, Tami Kyan, Trivizas Alex, Vouillamoz Akim, Züllig Lorine, 03/12/18



    Image Mon Dec 03 2018 18:28:49 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Dec 03 2018 17:09:07 GMT+0100 (CET)

    Protostructure - 1:33





  • PLANES: gallery

    Par Trivizas Alex, 03/12/18
    Image Mon Dec 03 2018 07:42:26 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Image Mon Dec 03 2018 07:39:48 GMT+0100 (Central European Standard Time)

  • Coupes

    Par Balmer Victoria, Brenne Thomas, Brosteaux Océane, Cortes Zélie, Ferreira Figueiredo Tiago, Frey Saida, Haghighat Shoar Keivan, Jouanjan Alice, Major Rachel, Meier Louis, Pena Galiam Daniel, Revaz Alix, Rodriguez Lucas, Sarda Lise, Tami Kyan, Trivizas Alex, Vouillamoz Akim, Guillaume-Gentil Juliette, 30/10/18

    travail commun

    Profil de la berge du lac Léman à Saint-Sulpice en coupes en plâtre.

    Image Tue Oct 30 2018 00:25:09 GMT+0100 (CET)





    Image Tue Oct 30 2018 00:25:09 GMT+0100 (CET)



    Image Tue Oct 30 2018 00:25:09 GMT+0100 (CET)