• Sensation Lumineuse

    Par Ferretti Lapo, Migliano Enzo, 04/03/19



    ROOMS


    Les limites d'un espace défini se jouent de nous. Paradoxalement, elles ne se laissent pas définir facilement. La matière se détache peu à peu : il serait illusoire de prétendre ne jamais avoir eu l'impression de se trouver à l'intérieur d'un espace pourtant pas complètement séparé de l'extérieur. 

    Que signifie être à l’intérieur ? A priori, cette question semble toute simple du moment que l’on prend un espace fermé. La réflexion s’agrandit si l’on considère des potentielles ouvertures : les limites deviennent alors immatérielles. Celles-ci se créent à partir de phénomènes naturels.



    Image Mon Mar 04 2019 09:40:33 GMT+0100 (CET)      Image Sun Mar 10 2019 22:34:26 GMT+0100 (CET)

    Pavillon de Barcelone, Exposition Internationale, Mies van der Rohe (1929), de jour et de nuit


    ''Phénomène naturel : la lumière progresse, cet espace polyédrique se dessine. Ses confins se distinguent à la vue et non au toucher. Le seuil se manifeste.''


    En effet, la lumière peut très bien faire office d’enclosure d’un espace, dans la continuité d’une paroi. Pour ce faire, il est nécessaire de créer une opposition de luminosité entre intérieur et extérieur.

    Le jour, l'espace doit être le plus sombre possible en tenant compte de la lumière naturelle du soleil.

    La nuit, il s'agit d'exprimer le parfait contraire grâce à la lumière artificielle.


    Reposant sur la forme, la matérialité des parois et la position, notre projet consiste à maximiser autant que possible la différence de luminosité entre intérieur et extérieur et, en conséquence, la sensation éprouvée en passant de l’un à l’autre. Ainsi, la limite immatérielle ''lumière'' se dessine au gré de nos expériences.


    Tester la réaction de différentes formes soumises à une source ponctuelle

    Semaine 1

    Notre concept nous oblige à rendre notre espace le plus lumineux possible pendant la nuit. On fixe que la lumière artificielle est une source ponctuelle dont la position reste à définir.



    Image Mon Mar 04 2019 09:40:33 GMT+0100 (CET) Image Mon Mar 04 2019 09:40:33 GMT+0100 (CET) Image Mon Mar 04 2019 09:40:33 GMT+0100 (CET)

    Maquettes intermédiaires (échelle 1:33)


    La forme cylindrique semble la mieux habile à conserver la lumière. Plus globalement, il semblerait que plus la forme s'uniformise (éviter les coins), moins la lumière s'échappe (pour une ouverture donnée).


    Implantation sur site et évolution de l'espace dans la protostructure

    Semaines 2 et 3


    La ''room'' doit être la plus sombre possible en plein jour. Les deux paramètres principaux sont la course solaire (travail en plan) et les rayons réfléchis par l'eau et ses reliefs (travail en coupe).


                    Image Sun Mar 10 2019 23:09:01 GMT+0100 (CET)  

    Monge contenant protostructure, site (le projet se situe sur l'eau) et projet

    (échelle 1:33)

                   Image Sun Mar 10 2019 23:09:01 GMT+0100 (CET)                                  

    Prise de position intermédiaire dans la protostructure(1:10) et détail d'assemblage (1:1)


    L'espace se crée à partir d'un matériaux coulé, permettant d'éviter les fuites de lumière. Un enjeu essentiel consiste à allier légèreté et unité dans le matériau.


                  Image Sun Mar 10 2019 23:09:01 GMT+0100 (CET)


                            Image Sun Mar 10 2019 23:09:01 GMT+0100 (CET)


    Première matérialisation en assemblage de plâtre (échelle 1:33)

    La toiture est en cours d'étude.

  • Scaffolding - Grandgirard / Fauvel

    Par Guisan Solène, Migliano Enzo, Bugmann Nora, Pham Piet, Reichel Federico, Abrosino Jaoro, Béné Solène, Bürki Arthur, Croset Pénélope, Descloux Dimitri, Ferretti Lapo, Hansen Antoine, Kaba Julie, Kastl Vincent, Martin Lily, Rieux Camille, Romash Michael, Shade Alina, Tamm Nils, 18/12/18



    Scaffolding

    Image Wed Dec 19 2018 14:26:44 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 14:26:44 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 14:26:44 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 15:44:27 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 16:50:27 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 15:44:27 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 16:50:27 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 17:45:40 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 16:50:27 GMT+0100 (CET)







    Image Wed Dec 19 2018 17:21:44 GMT+0100 (CET)





    Image Wed Dec 19 2018 18:20:38 GMT+0100 (CET)

     Image Wed Dec 19 2018 18:20:38 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 19 2018 18:20:38 GMT+0100 (CET)  

                                                             

                                                         Image Thu Dec 20 2018 09:26:51 GMT+0100 (CET)


                                                        Image Thu Dec 20 2018 09:26:51 GMT+0100 (CET)


                                              Image Thu Dec 20 2018 09:55:24 GMT+0100 (CET)





    Mise en page, archivage et trame par Piet Pham, Solène Guisan et Enzo Migliano.

    Photos et retouches par Louis Meier et Lise Sarda.

    Rédaction et trame par Federico Reichel, Nora Bugmann et Victoria Balmer.

  • PROTOFIGURE

    Par Abrosino Jaoro, Aliaga José, Béné Solène, Bugmann Nora, Bürki Arthur, Croset Pénélope, Descloux Dimitri, Ferretti Lapo, Guisan Solène, Hansen Antoine, Kaba Julie, Kastl Vincent, Martin Lily, Migliano Enzo, Pham Piet, Reichel Federico, Rieux Camille, Romash Michael, Shade Alina, Stéphane Grandgirard, Tamm Nils, 04/12/18



    Image Tue Dec 04 2018 17:53:36 GMT+0100 (CET)





    Image Tue Dec 04 2018 17:53:36 GMT+0100 (CET)





    Image Tue Dec 04 2018 17:53:36 GMT+0100 (CET)





    Image Tue Dec 04 2018 17:53:36 GMT+0100 (CET)





    Image Tue Dec 04 2018 17:53:36 GMT+0100 (CET)


    - Photos prises par Louis Meier/Studio Fauvel - 


  • DESCENTE

    Par Ferretti Lapo, Romash Michael, 03/12/18


      Nos deux planes ont une fonction similaire, mais situés a des niveaux différents.

      Pour notre gardens, on va faire un lien entre le "PASSAGE" et la "PASSERELLE".

      D'après la protostructure, il y a un flux qui se forme depuis le "PASSAGE" à la "PASSERELLE. Ce qui est une DESCENTE.

    L'une des définition de descente d'après Reverso Dictionnaire: "aller du haut vers le bas pour des individus".

    On a élaboré notre GARDENS pour que depuis le niveau de la "PASSERELLE", une personne pourrai descendre dans l'eau.

    Comme limites principales, on a posé une inclinaison de 60 degrés et une hauteur immersion,qui est la taille d'une personne.

    Sur la maquette on montre la possibilité de visualiser quelque niveaux possibles où une personne peut se situer.


    Image Mon Dec 03 2018 00:21:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                Inspiration venant d'une photo prise au lac de Saylorville, États-Unis





    Image Fri Dec 07 2018 18:03:37 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

                                                                                                           Dessin d'éaboration de GARDENS

                                                                                                                                               Échelle 1/33




    Image Fri Dec 07 2018 18:03:37 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

                                                                                                                                 L'axonométrie en 1/3

      



    Image Mon Dec 03 2018 00:21:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Dec 03 2018 00:21:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Image Mon Dec 03 2018 00:21:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                      Processus de création de la maquette de 

                                                                                                        GARDENS en 1/33




    Image Mon Dec 03 2018 00:21:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                                                                   Variations









  • Passerelle

    Par Ferretti Lapo, 19/11/18


    Le mouvement de l'eau et des personnes qui marchent dessus influencent le projet, qui flotte pile au niveau de l'eau.


    C'est ce mouvement de l'eau, déjà étudié dans les phases de Measures et Eléments, qui m'as conduit à penser à un "système permettant de passer d'un environnement à un autre" (Le Petit Robert, 2016, s.v. passerelle). En effet, avec le projet de Planes j'ai décidé de construir un dispositif qui puisse permettre aux personnes de franchir le seuil entre la terre et l'eau, et d'aller loin, vers l'horizon. 


    Pourtant, pour que la limite ne reste pas dans un contexte inatteignable, il fallait que le projet soit relié à l'ensemble de la protostructure collective, afin qu'on puisse y parvenir et ainsi vivre en première personne ce changement de perspective représenté par le passage de la terre à l'eau. La présence de la rampe m'a permis de concrétiser cette réflexion.


    Grâce au dessin j'ai pu mieux visualiser les différentes composantes de la maquette commune et faire l'étude nécessaire pour bien articuler entre eux les éléments du projet.





    Image Mon Dec 03 2018 22:58:02 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)     Image Mon Nov 19 2018 22:43:08 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)     Image Mon Nov 19 2018 22:43:08 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    Image Sat Dec 01 2018 23:35:48 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)     Image Mon Dec 03 2018 03:07:44 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    Evolution de la maquette, avec l'utilisation de différents matériaux, jusqu'au modèle final.






    Image Tue Dec 04 2018 22:34:57 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)     Image Tue Dec 04 2018 23:17:51 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    Passerelle finale en rapport avec la protostructure collective, avec deux différents points de vue.





    Image Tue Dec 04 2018 22:34:57 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale) Image Fri Dec 07 2018 18:42:09 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    Dessin du monge, avec des perspectives, en phase d'élaboration.





    Image Mon Nov 19 2018 02:48:03 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Christo et Jeanne-Claude, the Floating Piers, 18/06-03/07/2016, Lac d'Iseo, Italie.