• MEASURES

    Par ALLAOUA Nazim, BENKLEY Emily, BURGNIARD Amélie, CALOZ Louis, Clarisse Labro, DE ABREU GUILHEIROS Cecilia, DI NOCERA Emmanuel, FOLLONIER Romain, GUO Anli, HANSROUL Loïc, KAISER Isabella, KOZEL Yann, MISKY Noël, PALOMINOS BAALI Barbara, PIAGET-ROSSEL Arthur, ROBERT-NICOUD Joanne, RYTZELL Shayan, SORG Alice, STEPCZYNSKI Arthur, 22/10/18

    Image Mon Oct 22 2018 08:09:47 GMT+0200

    ARPENTAGE 1:300


    Image Mon Oct 22 2018 08:09:47 GMT+0200

    CONTEXT 1:300

  • ELEMENTS

    Par BENKLEY Emily, KAISER Isabella, 21/10/18


    Image Sun Oct 21 2018 18:37:27 GMT+0200 (CEST)

    TRONC DANS LEQUEL NOUS AVONS COULÉ L'EMPREINTE


    Le début de notre zone est marquée par une sortie d'eau. Le terrain raide rejoint ensuite la rive de la Venoge puis la suit horizontalement. Nous voulions mettre en dialogue l’élément artificiel qu’est la sortie d’eau et la nature presque intacte de la rivière.


    Nous avons donc décidé de couler notre empreinte dans la crevasse d’un tronc massif. Celui-ci s’est échoué au bord de la Venoge et marque naturellement la limite entre notre zone et l’eau. Une de ses extrémités est posée sur des rochers tandis que l'autre effleure la surface de l’eau. 


    Avec le temps, le courant a partiellement lissé la surface du tronc. Il est humide et s’effrite au toucher. Des insectes ont creusé leur passage à travers le bois et ainsi considérablement sculpté son aspect vieillissant. La cavité de l’arbre décomposé abrite une variété de petites pousses vertes.


    Image Sun Oct 21 2018 18:37:27 GMT+0200 (CEST)

    EMPREINTE PLÂTRE 1:1


    Image Sun Oct 21 2018 18:37:27 GMT+0200 (CEST)

    EMPREINTE PLÂTRE 1:1


    L’empreinte prise en plâtre est recouverte d’une couche poussiéreuse de débris d’écorce et est traversée par de fines racines. On peut y apercevoir différentes parties de feuilles mortes qui ont été piégées dans la crevasse au fil du temps. A certains endroits, nous avons pu observer de la mousse. Après le démoulage nous avons pu constater la profondeur de la crevasse, qui n’était pas visible depuis l’extérieur (14cm). Pour extraire notre élément, nous l’avons partagé en plusieurs parties.


     Concernant notre ELEMENT, nous nous sommes posées la question suivante: Comment faire communiquer, à travers un élément construit, la Venoge avec les éléments que nous avons étudiés/observé lors de MEASURES et ELEMENTS ? C’est-à-dire l’eau, le terrain et le tronc. 


    Image Mon Oct 22 2018 01:53:40 GMT+0200 (CEST) 

    ELEMENT 1:3


    Image Mon Oct 22 2018 01:53:40 GMT+0200 (CEST)

    ELEMENT 1:3


    Image Fri Oct 26 2018 22:37:17 GMT+0200 (CEST)

    ELEMENT MISE EN SITUATION 1:1 


    Image Fri Oct 26 2018 22:01:52 GMT+0200 (CEST)Image Fri Oct 26 2018 22:01:52 GMT+0200 (CEST)

    ELEMENTS DESSIN 


    Nous avons imaginé, dessiné et construit un élément qui tente de répondre à ce milieu composite. Chacun de ses appuis est adapté à la matière vivante sur lequel il vient se poser. Le premier vient s’ancrer directement dans la crevasse du tronc étudié précédemment. Le deuxième flotte à la surface de l’eau et est soutenu par une bouée. Le troisième se pose parallèlement au sol, qui est plat à cet endroit-là.


    Image Sun Oct 21 2018 18:37:27 GMT+0200 (CEST)  

    TESTS SUR MOUSSE EXPANSÉE 1:3




     

     

  • MEASURES

    Par BENKLEY Emily, KAISER Isabella, 21/10/18


    Image Sun Oct 21 2018 18:34:28 GMT+0200 (CEST)

    DESSIN MEASURES 1:300



    Image Sun Oct 21 2018 18:34:28 GMT+0200 (CEST)

    MAQUETTE MEASURES 1:300