• ROOMS - UN AIR D'ANTAN

    Par KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 18/03/19


    Notre intention est de redonner vie à ce lieu oublié depuis la démolition du Splendide en créant un espace d’immersion dans la végétation traitant du passé de cet endroit.

    L’observateur se retrouve plongé dans l’atmosphère de la forêt dû au cadre s’ouvrant sur les arbres et la lumière filtrée par le toit. De plus la protostructure et l’ossature apparentes à l’intérieur nous immergent dans les bois.



    Image Fri Mar 22 2019 21:01:08 GMT+0100 (CET)

    Maquette | Toit | 1:10


    La façade sud est dimensionnée de telle sorte que la vue soit cachée sur le mur en pierre et le toit paressant se prolonger jusqu’à la cime des arbres nous invite. La disposition du toit créant des espacements permet de filtrer les rayons de lumière et de recréer ainsi la sensation lumineuse que l’on peut avoir dans une forêt. 



    Image Fri Mar 22 2019 21:01:08 GMT+0100 (CET)

    Contexte | 1:150



    Une paroi de toile nous distance des passages dans le couloir. Cela permet à l’observateur de se couper des alentours hormis la forêt. Les silhouettes se matérialisent quand le passant devient spectateur, enfin le jeu d’ombre nous fait échos à la fréquentation d’autrefois. 



    Image Mon Mar 18 2019 08:57:53 GMT+0100 (CET)

     Photo d'atmosphère | Maquette | 1:10



    Image Fri Mar 22 2019 21:01:08 GMT+0100 (CET)

    Dessin monge | 1:20


    Notre ROOMS peut être traitée tout autant comme indépendante que faisant partie d’une potentielle HOUSE. Le couloir ayant une ouverture considérée comme principale orientée sur le funiculaire, et une autre placée du côté du chemin emprunté de nos jours pouvant servir de connexion avec d’autres espaces.



    Image Fri Mar 22 2019 21:01:08 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie éclatée | 1:25


    Les différents éléments de façades et de sol/toiture sont pensés comme des parties pouvant être préfabriqués puis fixés directement sur la protostructure. Tout en tenant compte des dimensions des sections disponibles nous avons pu développer un détail de prolongation pour les éléments dépassant les dimensions auquel nous auront accès.




    Image Fri Mar 22 2019 19:53:30 GMT+0100 (CET)

    Maquette | 1:10




    Image Fri Mar 22 2019 21:01:08 GMT+0100 (CET)

    Détail d'extension | 1:3

  • WORK IN PROGRESS

    Par KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 18/03/19


    L'intention de retranscrire l'atmosphère au sein de la room suggère une intention particulière dédiée à la lumière. Un système similaire au plancher a été retenu.



    Image Mon Mar 18 2019 01:31:42 GMT+0100 (CET)


    Potentiels lumineux


    Il en va de même pour le banc, étant la premier élément que le visiteur voit en traversant le rideau et sur lequel il va s'asseoir pour devenir spectateur. Quelques recherches ainsi qu'un test en maquette ont été faits, cependant nous laisserons un certain flou concernant le banc, n'étant pas le point clé de notre projet.




    Image Mon Mar 18 2019 01:31:42 GMT+0100 (CET)


    Recherche & test banc | 1:10




    Image Mon Mar 18 2019 01:31:42 GMT+0100 (CET)


    Axonométrie éclatée (work in progress) | 1:25

  • ATMOSPHERE

    Par KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 11/03/19


    Mes pas se succèdent sur ce sol dur, j'ai terminé l'ascension. Je marche maintenant sur le terrain de tennis abandonné. Quelques portions encore gelées de la nuit sont dispersées çà et là sur le terrain. Je regarde la forêt, les oiseaux chantent. Je ferme les yeux, une douce brise me caresse la joue. Aucun bruit, le calme complet. Je me sens bien. En rouvrant les yeux, une construction dans le coin du terrain m'intrigue, je m'y dirige. Ma chaussure se pose sur l'herbe, il me semble marcher sur une éponge qui aurait gardé l'humidité de la nuit dernière, je l'écrase. L'élément m'ayant intrigué s'avère être un arrêt de funiculaire, il semble délabré. Je me questionne sur son passé.




    Image Mon Mar 18 2019 06:46:06 GMT+0100 (CET)


    Dessin contexte | 1:150

    & coupe | 1:75


    Sur ce terrain plat, une pièce, un couloir, une estrade, un banc… Un espace permettant de se remémorer le passé en contemplant la forêt et le fantôme de l’hôtel qui y réside. On tourne le dos à la ville ainsi qu’au lac, comme un présent qu’on rejette, que l'on veut arrêter. Cet espace ne vient pas troubler le calme environnant. Au contraire, il le rend plus chaleureux, plus accueillant. 



    Recherche d'ambiance



                        Image Fri Mar 15 2019 16:33:59 GMT+0100 (CET)        Image Fri Mar 15 2019 16:33:59 GMT+0100 (CET)


    Maquettes tests - 1:30



  • UN AIR D'ANTAN

    Par KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 04/03/19


    Parfois nous passons devant certaines scènes majestueuses, surprenantes, chargées d’histoire sans s’en rendre compte. Alors qu’il suffit de s’asseoir et de lever les yeux pour la contempler.




    Image Fri Mar 15 2019 16:29:28 GMT+0100 (CET)


    Carte postale - Hôtel Splendide, Evian



    De 1839 à 1983, l’Hôtel Splendide se tenait sur ce terrain surplombant la ville d’Évian. Il a ainsi durant plus d’un siècle fait partie des points phares d’Évian. Aujourd’hui démoli, il en reste un terrain chargé d’histoire, desservi par un arrêt de funiculaire abandonné.




    Image Fri Mar 15 2019 16:29:28 GMT+0100 (CET)




    Image Fri Mar 15 2019 16:29:28 GMT+0100 (CET)


    Photos du site du Belvédère 



    La flore ayant repris place, l’ombre projetée par les arbres refroidit l’atmosphère du terrain de tennis en aval. Près du mur faisant frontière entre parc et forêt, l’atmosphère est en effet terne et humide, au contraire de la splendeur passée. Le calme règne car l’endroit semble oublié, autant géographiquement que temporellement, comme suspendu dans le temps. L’unique chose en mouvement est sûrement la lutte perpétuelle entre obscurité et lumière qui se produit sur le terrain de tennis, telle une partie sans fin.




    Image Mon Mar 18 2019 00:14:00 GMT+0100 (CET)


    Pré-image






  • PROTOFIGURE

    Par FOLLONIER Romain, KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 19/12/18

    |  P R O T O F I G U R E  |



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Maquette buvette Prouvé & protofigure | 1:300


    Au départ, nous avons commencé notre travail de recherche à l’échelle du lac Léman. Rapidement, nous avons rencontré un problème d’échelle et la décision de s’intéresser à Evian et plus précisément à la buvette Prouvé a été prise. Nous avons donc choisi deux axes, le premier étant l’axe entre Evian et le site du Laviau (19° Nord) et le second, l’orientation du pavillon (Est-Ouest). A partir de ces deux axes, nous avons créé une trame qui se dimensionne grâce à la largeur des fenêtres. Cette grille nous permet de créer des points d’origines définit par le croisement des axes pour la protostructure. Nous obtenons alors une protofigure propre au site à travers ses dimensions mais qui peut être appliquée à d’autres, notamment le Laviau.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Maquette buvette Prouvé & protofigure | 1:300


    Le regard de l'observateur, positionné à l'intérieur de la buvette, est attiré vers St.-Sulpice par l'axe représenté en rouge sur la maquette.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)
    Plan buvette Prouvé & alentours | 1:300



    _SYNTHÈSE DE NOS RECHERCHES

    Parmi toutes nos recherches et malgré les nombreuses différences de directions, l’axe St.-Sulpice / Évian est omniprésent (azimut 341°).

    Ces recherches nous indiquent qu’il est possible de prendre en compte la protofigure comme étant uniquement une base d’étude (cf. hypothèse de définition), mais qu’il est également possible et obligatoire dans notre cas de proposer une protofigure comme étant une certaine ligne directrice pour la suite de scaffolding.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Plan détail buvette Prouvé & protofigure | 1:50



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Plan détail protofigure & protostructure | 1:20


    _CRÉATION DE LA PROTOFIGURE

    La nécessité de trouver un second axe afin de créer un système créant des points est apparue. L’axe de la buvette Jean Prouvé (Est / Ouest) s’est imposé de par l’importance de ce bâtiment dans notre processus. Les deux axes et les points issus de leurs intersections, nous avons donc un système applicable à n’importe quelle dimension donnée.

    Pour notre cas, des dimensions adaptables à l’échelle 1:1 sont nécessaires. Nous avons donc pris un espacement de 2m entre l’axe St.-Sulpice / Évian et ses parallèles correspondant à la largeur des fenêtres de la buvette Prouvé. Cet espacement choisis entraîne automatiquement l’espacement entre l’axe du bâtiment et ses parallèles.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Coupe buvette Prouvé | 1:100



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Plan Laviau & protofigure | 1:150



    Image Sat Dec 22 2018 20:26:18 GMT+0100 (CET)



    _PROTOTYPE 1:1


    Image Sat Dec 22 2018 16:11:55 GMT+0100 (CET)

    Positionnement et orientation prototype 1:1 au Laviau


    Pour la cellule commune mise en place au Laviau il était impossible d'utiliser la protofigure que nous avions définie à cause des problèmes de portée et de dimensionnement. Notre intervention a donc consistée à orienter la protostructure selon non plus nos deux axes mais uniquement l'axe Evian - St-Sulpice. Le principe reste pourtant le même, cet axe défini la diagonale de la protostructure et pourrait se développer à partir de ces dimensions. Cette orientation, depuis l'intérieur de la cellule, cache la vue directe sur Evian et crée des cadres de vues qui s'ouvrent sur le reste du Léman.




    Image Sat Dec 22 2018 16:49:00 GMT+0100 (CET)

    Vue sur le lac depuis la cellule à St-Sulpice



    PROTOFIGURE | NANTERBRO | GROUPE I

    BAUMANN Stan - GIL Liran - FOLLONIER Romain - PALOMINOS BAALI Barbara - KOZEL Yann