Espace défini

Par MISKY Noël, 12/11/18







Lors d’une promenade le long de la Venoge, on passe facilement à côté de mon site. Situé sur une pente couverte de végétation et entourée de chemins de circulations, personne ne pense à s’y arrêter. Entre les nombreux arbres et buissons, un espace inoccupé. La végétation dense crée une séparation avec les passants. En essayant d’y pénétrer, je me suis senti happé, comme si les plantes me tenaient par les pieds. Mon intention avec ce projet de PLANES est de construire un espace dans lequel on est retenu.  Un espace qui en retrait de la route et en amont de la Venoge, est pris en tension entre les deux et permet une respiration entre l’un et l’autre.

 

Imaginons un plan horizontal entouré de vide, le déplacement est limité puisqu’on tomberait de celui-ci. Invité à ralentir, raccourcir ses mouvements, le corps humain peut prendre 3 positions : debout, assis ou couché. Mais comment traverser ce vide pour accéder à ce plan ?  Un plan oblique se détache et lie l’espace proposé au site dans lequel il est implanté. Le plan oblique est caché puisqu’il est en dessous, ainsi une fois sur le plan horizontal, la sensation de détachement prend possession du corps et peut-être aussi de l’esprit de celui ou celle qui s’y tient. 

 Un plan vertical sur le côté opposé de l’oblique, crée une séparation nette avec la route en amont du projet.  Il imite l’environnement existant des arbres et buissons, mais sépare plus abruptement au lieu de filtrer uniquement.

 




Image Sat Dec 01 2018 15:10:19 GMT+0100 (CET)


Monge et Perspective Planes - WORK IN PROGRESS ( échelle 1:33 )




Image Sat Dec 01 2018 15:10:19 GMT+0100 (CET)


Noeud et maquette ( échelle 1:33 )




Image Sat Dec 01 2018 15:10:19 GMT+0100 (CET)


Maquette Planes vue depuis la Venoge ( échelle 1:33 )





Image Sat Dec 01 2018 15:10:19 GMT+0100 (CET)


Maquette Planes vue depuis le ciel ( échelle 1:33 )





Image Sat Dec 01 2018 15:10:19 GMT+0100 (CET)


Maquette Planes vue depuis l'accès ( échelle 1:33 )