• PLASTER 1:300

    Par MISKY Noël, STEPCZYNSKI Arthur, 16/10/18


    Image Tue Oct 16 2018 16:40:49 GMT+0200 (CEST)




  • MAKING

    Par FOLLONIER Romain, ROBERT-NICOUD Joanne, 11/10/18



    Image Thu Oct 11 2018 14:43:42 GMT+0200 (CEST)


    1:300 - Moule carton pour plâtre - La Venoge Rive Gauche


  • ELEMENTS - Empreinte sur le site de la Venoge

    Par DE ABREU GUILHEIROS Cecilia, GUO Anli, 10/10/18

    ENVIRONNEMENT

    Nous nous sommes penchées sur un morceau de terrain avec un dénivelé faible mais qui malgré tout semblait être un défi pour la fourmi trouvée sur place. Pendant notre excavation, nous avons trouvé une diversité d’insectes tels que des fourmis, des cloportes etc.

    LES SONS

    Les bruits du plastique, du plâtre lorsque nous le mélangions avec de l’eau, ainsi que nos courtes discussions étaient présents. Les cailloux, qui dévalaient la pente lorsque nous creusions ainsi que la terre qui glissait tel un petit glissement de terrain, étaient susceptible d’effrayer tout minuscule animal vivant sur place.

    LE MOULE

    Nous avons creusé le sol à l’aide d’une branche d’arbre tombée à terre. La terre nous a semblé difficile à creuser. Il y avait des pierres ancrées dans le sol de façon à empêcher ou du moins à rendre d’autant plus complexe l’excavation. Néanmoins, la texture de la terre nous a paru plus poussiéreuse et la structure du sol était donc plus déstructurante. Après avoir creusé un trou de 5 [cm] de profondeur, nous avons pris soin de protéger le site avec du plastique afin d’éviter que l’on repère notre passage par la suite. Puis nous avons préparé le plâtre Edelweiss afin de pouvoir le couler.


    Image Wed Oct 10 2018 21:37:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                            mise en place du plâtre                                                            

    L’EMPREINTE

    L’empreinte révèle la présence de tunnels ainsi que celle de racines. La terre sur notre empreinte nous confirme le fait qu’elle soit déstructurée. Elle témoigne aussi de la délicate pente de la zone. La visualisation du terrain est simplifiée.


           Image Wed Oct 10 2018 21:37:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)                        Image Wed Oct 10 2018 21:37:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                   rendu du plâtre (vue du haut)                               rendu du plâtre (vue de profil)







  • FIRST TRY

    Par CALOZ Louis, 10/10/18

    HORIZON - LEVITATION


                       Image Wed Oct 17 2018 22:42:20 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                         Venoge - Rive gauche - Plâtre 1:300
     




  • ELEMENTS

    Par FOLLONIER Romain, ROBERT-NICOUD Joanne, 09/10/18

    SYNTHESE


    Au long de la rive de la Venoge, nous observons deux espaces bien distincts. L’un caractérisé par
    son terrain vaste et étendu, où l’on perçoit manifestement la présence de l’homme ayant
    développé plusieurs infrastructures telles que des terrains de sports ou encore une route
    goudronnée facilitant la circulation. L’autre, se délimite par un petit sentier pédestre le long duquel
    la nature omniprésente est visiblement moins contrôlée par l’être humain et où l’atmosphère est
    paisible et plus intime grâce à sa végétation abondante.
    Entre ses deux espaces, au sein même de notre zone, se dresse un escalier, marquant d’autant
    plus cette transition frappante d’une atmosphère à une autre. Celui-ci mène directement à la rivière
    d’où nous pouvons contempler la sérénité, le calme et la fraîcheur de la Venoge. Nous choisissons
    cette composante intéressante de notre zone pour notre point d’ancrage.
    Cet escalier de quelques marches est implanté dans une pente passablement raide d’une terre
    friable. Construit en béton, il a légèrement été noircit par les années et le passage de l’homme. Si
    l’on s’approche de plus près, on aperçoit un développement de lichen essayant de s’incruster
    difficilement dans ce matériau si brut. Lorsqu’on l’effleure, il semble rêche et granuleux.
    Lors du processus de moulage, plusieurs sensations et sonorités s’offrent à nous; les rires et cris
    lointains des enfants qui jouent, le vent qui souffle à travers les arbres produisant un bruissement
    continu, le sifflement des oiseaux qui chantent, la craquement des branches et le froissement des
    feuilles mortes sous notre pied, le clappement de nos pas sur le béton de l’escalier, les murmures
    de certains passants le long du sentier, le gloussement du plâtre malaxé entre nos mains,
    l’écoulement de l’eau dans le mélange de plâtre, et pleins d’autres encore…



    Pour la phase ELEMENTS, nous avons effectué une empreinte directement sur l'une de nos coupes, précisément sur la première marche de l'escalier. On voulait montrer le contraste entre nature et construction. Nous avons construit un moule sur place comme on peut le voir sur la vidéo qui suit.



    Vidéo du processus de moulage pour notre empreinte.




    Image Tue Oct 09 2018 14:31:06 GMT+0200

    Photo de l'empreinte en train de sécher.




    Image Tue Oct 09 2018 14:31:06 GMT+0200

    Photo de l'empreinte après avoir retiré le moule.




    Image Tue Oct 09 2018 14:31:06 GMT+0200

    Photo de l'empreinte une fois prête à être retirée.



    Cette empreinte sera la base pour la suite de notre projet, elle va nous permettre de dessiner notre ELEMENT.