• LAVIAU 1:1

    Par BURGNIARD Amélie, CALOZ Louis, DE ABREU GUILHEIROS Cecilia, HANSROUL Loïc, PALOMINOS BAALI Barbara, RYTZELL Shayan, 19/12/18


    Image Wed Dec 19 2018 22:48:50 GMT+0100 (CET)





    Image Wed Dec 19 2018 22:48:50 GMT+0100 (CET)

     PROTOSTRUCTURE - Noeud "WLL"



    Image Wed Dec 19 2018 22:48:50 GMT+0100 (CET)

    ANCRAGE - emboitement GROUND et PROTOSTRUCTURE



    Image Wed Dec 19 2018 22:48:50 GMT+0100 (CET)

    GROUND - Pied mobile (adapté)




    Image Wed Dec 19 2018 23:02:22 GMT+0100 (CET)

    Cadre sur le Léman




    Image Wed Dec 19 2018 23:02:22 GMT+0100 (CET)

    PROTOFIGURE - Axe de la diagonale - Occultation d'Evian





    Image Wed Dec 19 2018 23:50:56 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Dec 19 2018 23:35:10 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Dec 19 2018 23:02:22 GMT+0100 (CET)

    un chauvin


    Image Wed Dec 19 2018 23:02:22 GMT+0100 (CET)




  • Protofigure

    Par BENKLEY Emily, GUO Anli, MISKY Noël, 19/12/18


    Image Wed Dec 19 2018 19:09:27 GMT+0100 (CET)


    Maquette finale - 1:300



    Image Wed Dec 19 2018 19:09:27 GMT+0100 (CET)


    Figure - 1:300 (Avec indication qualitative de la distance des points d'intersection avec le centre du pavillon)




    Image Wed Dec 19 2018 19:09:27 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 19 2018 19:09:27 GMT+0100 (CET)


    Dessin final - 1:300





  • ADAPTATION GROUND

    Par PALOMINOS BAALI Barbara, RYTZELL Shayan, 19/12/18

    En positionnant le prototype GROUND choisi pour la cellule commune, nous nous sommes rendus compte de l'ampleur de la protostructure et de la masse du W. En conséquence, nous avons décidé d'adapter le pied en utilisant le même système que le prototype initial.


    Image Wed Dec 19 2018 18:15:11 GMT+0100 (CET)
    Prototype adapté (GAUCHE) et premier prototype (DROITE) 1:1

    En construisant la structure un problème de proportion nous a été flagrant. Nous avons décidé d'agrandir le pied en doublant le modèle du prototype initial et mis en place des baguettes plus hautes pour mieux exploiter le vide du noeud crée par le W. Après modification, celui-ci s'emboîte parfaitement sur la fondation à laquelle il est vissé pour assurer la stabilité. 




    Image Wed Dec 19 2018 18:15:11 GMT+0100 (CET)

    Pied adapté sur la protostructure à St-Sulpice



    En considérant l'épaisseur du W, ce prototype stabilise nettement mieux la cellule de notre protostructure. Cependant le premier prototype reste efficace pour un autre assemblage ayant une section plus fine.


    Notre but a été d'adapter au mieux la fondation initiale pour qu'elle corresponde mieux à la structure réelle tout en gardant la même méthode constructive.



    - RYTZELL Shayan (PROTOSTRUCTURE), PALOMINOS BAALI Barbara (PROTOFIGURE I), SCHMIDHAUSLER Valentin (GARDENS)









  • PROTOFIGURE

    Par FOLLONIER Romain, KOZEL Yann, PALOMINOS BAALI Barbara, 19/12/18

    |  P R O T O F I G U R E  |



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Maquette buvette Prouvé & protofigure | 1:300


    Au départ, nous avons commencé notre travail de recherche à l’échelle du lac Léman. Rapidement, nous avons rencontré un problème d’échelle et la décision de s’intéresser à Evian et plus précisément à la buvette Prouvé a été prise. Nous avons donc choisi deux axes, le premier étant l’axe entre Evian et le site du Laviau (19° Nord) et le second, l’orientation du pavillon (Est-Ouest). A partir de ces deux axes, nous avons créé une trame qui se dimensionne grâce à la largeur des fenêtres. Cette grille nous permet de créer des points d’origines définit par le croisement des axes pour la protostructure. Nous obtenons alors une protofigure propre au site à travers ses dimensions mais qui peut être appliquée à d’autres, notamment le Laviau.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Maquette buvette Prouvé & protofigure | 1:300


    Le regard de l'observateur, positionné à l'intérieur de la buvette, est attiré vers St.-Sulpice par l'axe représenté en rouge sur la maquette.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)
    Plan buvette Prouvé & alentours | 1:300



    _SYNTHÈSE DE NOS RECHERCHES

    Parmi toutes nos recherches et malgré les nombreuses différences de directions, l’axe St.-Sulpice / Évian est omniprésent (azimut 341°).

    Ces recherches nous indiquent qu’il est possible de prendre en compte la protofigure comme étant uniquement une base d’étude (cf. hypothèse de définition), mais qu’il est également possible et obligatoire dans notre cas de proposer une protofigure comme étant une certaine ligne directrice pour la suite de scaffolding.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Plan détail buvette Prouvé & protofigure | 1:50



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Plan détail protofigure & protostructure | 1:20


    _CRÉATION DE LA PROTOFIGURE

    La nécessité de trouver un second axe afin de créer un système créant des points est apparue. L’axe de la buvette Jean Prouvé (Est / Ouest) s’est imposé de par l’importance de ce bâtiment dans notre processus. Les deux axes et les points issus de leurs intersections, nous avons donc un système applicable à n’importe quelle dimension donnée.

    Pour notre cas, des dimensions adaptables à l’échelle 1:1 sont nécessaires. Nous avons donc pris un espacement de 2m entre l’axe St.-Sulpice / Évian et ses parallèles correspondant à la largeur des fenêtres de la buvette Prouvé. Cet espacement choisis entraîne automatiquement l’espacement entre l’axe du bâtiment et ses parallèles.



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Coupe buvette Prouvé | 1:100



    Image Wed Dec 19 2018 17:02:28 GMT+0100 (CET)

    Plan Laviau & protofigure | 1:150



    Image Sat Dec 22 2018 20:26:18 GMT+0100 (CET)



    _PROTOTYPE 1:1


    Image Sat Dec 22 2018 16:11:55 GMT+0100 (CET)

    Positionnement et orientation prototype 1:1 au Laviau


    Pour la cellule commune mise en place au Laviau il était impossible d'utiliser la protofigure que nous avions définie à cause des problèmes de portée et de dimensionnement. Notre intervention a donc consistée à orienter la protostructure selon non plus nos deux axes mais uniquement l'axe Evian - St-Sulpice. Le principe reste pourtant le même, cet axe défini la diagonale de la protostructure et pourrait se développer à partir de ces dimensions. Cette orientation, depuis l'intérieur de la cellule, cache la vue directe sur Evian et crée des cadres de vues qui s'ouvrent sur le reste du Léman.




    Image Sat Dec 22 2018 16:49:00 GMT+0100 (CET)

    Vue sur le lac depuis la cellule à St-Sulpice



    PROTOFIGURE | NANTERBRO | GROUPE I

    BAUMANN Stan - GIL Liran - FOLLONIER Romain - PALOMINOS BAALI Barbara - KOZEL Yann

  • G R O U N D [ UNE FONDATION PIVOTANTE ]

    Par DI NOCERA Emmanuel, 19/12/18

    S'adapter au sol ou adapter le sol? Que ce soit au Laviau ou à Evian, on est confronté à un sol organique, irrégulier et changeant. La pente a été le fil conducteur de notre projet pour SCAFFOLDING. Suite à une visite du terrain, nous avons développé trois types de fondations accommodées pour la terre, le sable et le bitume.


    Image Wed Dec 19 2018 12:12:08 GMT+0100 (CET)

    Trois types de fondations (de gauche à droite) pour bitume, terre et sable


    Image Wed Dec 19 2018 12:12:08 GMT+0100 (CET)

    Fondation pour terre et sable, 1:1 (Bois, vis, boulons)


    Image Wed Dec 19 2018 12:12:08 GMT+0100 (CET)

    Fondation pour sable, test, 1:1 (Bois, vis, boulons), la présence des pieux latéraux s'est avérée inutile. Seulement deux des trois premières fondations sont donc utiles.



    Ces fondations ont en commun la  présence d’un pivot qui leur permet d'épouser la pente du sol. Cependant l’axe du pivot n’agit que dans une direction… L’idée d’un système de rotule à été envisagé afin de permettre une adaptation à la pente dans toutes les directions, mais la conception, ainsi que la fabrication, ont été trop compliquées pour parvenir un résultat convaincant. Nous avons donc adapté notre système à une protostructure avec des piliers en "S" qui permettent de diriger notre poteau dans deux axes orthogonaux.




    L'idée est de glisser le poteau de la fondation dans un pillier vertical de la protostructure jusqu'au sol et d'y fixer à ce moment le pivot qui lui fournira une surface d'appui. Ainsi, on va chercher le sol depuis la protostructure et on évite une multitude de mesures intermédiaires. La fondation est donc adaptée à toute topographie.


    Image Wed Dec 19 2018 12:12:08 GMT+0100 (CET)

    Poteau planté dans la terre, avec le pivot reprenant la pente du sol


    L’enjeu environnemental a été toutefois pris en compte. Ainsi, plutôt que de creuser, on plante peu profondément le pilier prolongé d'une pointe dans le sol meuble et en pente afin d'éviter un glissement éventuel.



    Image Wed Dec 19 2018 12:12:08 GMT+0100 (CET)

    Poteau posé sur le sable


    Image Wed Dec 19 2018 15:52:28 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 19 2018 15:52:28 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie 1:5, 1:10, zoom 1:1

    work in progress 


    Image Wed Dec 19 2018 15:52:28 GMT+0100 (CET)

    Pied sable plan, coupe 1:1


    Image Wed Dec 19 2018 15:52:28 GMT+0100 (CET)

    pieds terre 2 variantes


    Image Wed Dec 19 2018 12:12:08 GMT+0100 (CET)


    pied béton plan, coupe, élévation