• G R O U N D [ UNE FONDATION PIVOTANTE ]

    Par ABDELHADY Malak, COTTIER Eissa, 18/12/18

    S'adapter au sol ou adapter le sol? Que ce soit au Laviau ou à Evian, on est confronté à un sol organique, irrégulier et changeant. La pente a été le fil conducteur de notre projet pour SCAFFOLDING. Suite à une visite du terrain, nous avons développé trois types de fondations accommodées pour la terre, le sable et le bitume.


    Image Tue Dec 18 2018 21:46:19 GMT+0100 (CET)

    Trois types de fondations (de gauche à droite) pour bitume, terre et sable


    Image Tue Dec 18 2018 21:46:19 GMT+0100 (CET)

    Fondation pour terre et sable, 1:1 (Bois, vis, boulons)


    Image Tue Dec 18 2018 21:46:19 GMT+0100 (CET)

    Fondation pour sable, test, 1:1 (Bois, vis, boulons), la présence des pieux latéraux s'est avérée inutile. Seulement deux des trois premières fondations sont donc utiles.


    Test d’un reseau de quatre fondations 1:1 sur pente legère


    Ces fondations ont en commun la  présence d’un pivot qui leur permet d'épouser la pente du sol. Cependant l’axe du pivot n’agit que dans une direction… L’idée d’un système de rotule à été envisagé afin de permettre une adaptation à la pente dans toutes les directions, mais la conception, ainsi que la fabrication, ont été trop compliquées pour parvenir un résultat convaincant. Nous avons donc adapté notre système à une protostructure avec des piliers en "S" qui permettent de diriger notre poteau dans deux axes orthogonaux.




    L'idée est de glisser le poteau de la fondation dans un pilier vertical de la protostructure jusqu'au sol et d'y fixer à ce moment le pivot qui lui fournira une surface d'appui. Ainsi, on va chercher le sol depuis la protostructure et on évite une multitude de mesures intermédiaires. La fondation est aussi adaptée à toute topographie.


     

    Image Tue Dec 18 2018 21:46:19 GMT+0100 (CET)

    Poteau planté dans la terre, avec le pivot reprenant la pente du sol


    L’enjeu environnemental a été toutefois pris en compte. Ainsi, plutôt que de creuser, on plante peu profondément le pilier prolongé d'une pointe dans le sol meuble et en pente afin d'éviter un glissement éventuel.





    Image Wed Dec 19 2018 22:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Poteau posé sur le sable




    Image Wed Dec 19 2018 22:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Wed Dec 19 2018 22:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Axonométrie 1:5, 1:10, zoom 1:1




    Image Wed Dec 19 2018 22:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Pied pour sable, plan et coupes, 1:1




    Image Wed Dec 19 2018 22:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Pied pour terre, plans et coupes, 1:1, 2 variantes






    Image Wed Dec 19 2018 22:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Pied pour bitume, plan et coupes, 1:1

  • Prototype au Laviau

    Par ABDELHADY Malak, BLANC Pauline, DUCHASTELDEMONTROUGE Victor, LERJEN Mike, PETERSEN Sara, SCHMIDHAUSLER Valentin, TURBÉ Grégoire, 18/12/18


    Image Tue Dec 18 2018 18:16:40 GMT+0100 (CET)


    Une collaboration entre les groupes Gardens, Protostructure, Protofigure et Ground pour mettre en place un fragment au 1:1 de l'éventuel construction sur site.



    Image Tue Dec 18 2018 18:16:40 GMT+0100 (CET)

     Image Tue Dec 18 2018 18:16:40 GMT+0100 (CET) 


    Image Tue Dec 18 2018 18:16:40 GMT+0100 (CET)





  • GARDENS

    Par PETERSEN Sara, ABDELHADY Malak, 10/12/18


    Image Mon Dec 10 2018 08:57:23 GMT+0100 (CET)             Image Mon Dec 10 2018 08:57:23 GMT+0100 (CET)

    Planes photos


    Image Mon Dec 10 2018 09:31:13 GMT+0100 (CET)          Image Mon Dec 10 2018 09:31:13 GMT+0100 (CET)

    Planes axonométrie 1:33

    Image Mon Dec 10 2018 08:57:23 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 10 2018 08:57:23 GMT+0100 (CET)


    Gardens plan 1:33

    Image Mon Dec 10 2018 08:57:23 GMT+0100 (CET)

    Gardens coupes 1:33

    Image Mon Dec 10 2018 08:57:23 GMT+0100 (CET)

    Gardens axonométrie 1:33

  • une topographie habitée

    Par ABDELHADY Malak, 02/12/18


    La Venoge à ma gauche,                                                                            

       une forêt sombre, inaccessible, à ma droite.


    J’avance, tout droit, dans cet espace restreint qui s’offre a moi. 

    Une forme de chemin qui s’est tracé naturellement par les multiples fréquentations des personnes.  

    Instinctivement, je longe la rivière, suit le chemin rectiligne, sans nécessairement me préoccuper de ce qui m’entoure. Rien ne change: le paysage me paraît monotone, constant, les mêmes arbres la même rivière se prolongent à l’infini.    

      Néanmoins, en relevant la tête, mon regard est attiré par un mince chemin qui s’infiltre vers la forêt. J’avance dans cette direction, me faufile entre les arbres, et plonge dans cet espace sombre, privé de la lumière solaire par l’épaisse canopée. En effet, je pensais trouver là un espace relativement étroit mais, à ma grande surprise, je deviens spectateur de cet immense espace dense et verdoyant. 

    La rivière disparue, l’espace a radicalement changé. A ma droite, une rangée de piliers de bois se tenant debout, filtrent la lumière. Ainsi, l’espace semble être clôturé. Néanmoins, il respire, communique avec l’environnement qui l’entoure.  Chaque pas vers l’avant me donne quand même une lueur, un aperçu de l’espace duquel je me suis déconnecté.

     De plus, mon rapport avec le sol change. Le plan horizontal sur lequel je me trouve semble être froissé, subissant les contraintes de la nature, suivant la topographie irrégulière du sol. Les mouvements ascendants et descendants qui se forment sur le béton impliquent des perceptions contrastées: de la vitesse à la descente et de l’effort physique en remontant. Je devient soudainement plus conscient du poids de mon corps sur ce plan incliné en faisait l’effort de maitriser cette instabilité tout au long de la promenade.

    Image Mon Dec 03 2018 08:33:23 GMT+0100 (CET)


              plan_ coupe_elevation 1:33


    Image Mon Dec 03 2018 08:33:23 GMT+0100 (CET)


    Perspective 1:33





    Image Mon Dec 03 2018 08:33:23 GMT+0100 (CET)


    Axonometrie 1:33


    Image Sat Dec 01 2018 23:49:53 GMT+0100 (CET)




    Image Sat Dec 01 2018 23:49:53 GMT+0100 (CET)


    Image Sat Dec 01 2018 23:49:53 GMT+0100 (CET)                  Image Sat Dec 01 2018 23:49:53 GMT+0100 (CET)




















  • MEASURES STUDIO FINAL

    Par ABDELHADY Malak, BAUMANN Stan, BLANC Pauline, CHALARON Anouk, COTTIER Eissa, DEVAUD Angélique, DUCHASTELDEMONTROUGE Victor, François Nantermod, GIL Liran, HAUSEL Anna, HOSENEDER Phil, LAFRASSE Juliette, LERJEN Mike, MICALE Ilaria, MONNIN Isaac, PETERSEN Sara, SCHMIDHAUSLER Valentin, SILVA Frederico, TURBÉ Grégoire, 21/10/18


    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)


    week 5, day 7 it is still working!