• Protofigure

    Par CHALARON Anouk, 17/12/18


    Cartographie - abstraction du lac


    Image Mon Dec 17 2018 14:25:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 17 2018 14:25:26 GMT+0100 (CET)


    · échelle - 1:300



    La protofigure comme outil de langage


    La protofigure est un outil de lecture graphique qui permet de transmettre un propos. L’idée est d’expliciter un détail ou un système en faisant abstraction de son environnement, le tout dans un figuration graphique facile à comprendre. La simplification se fait avant tout après la compréhension du territoire (raison de notre arpentage expliqué ci-dessous)


    Lier Evian et la Venoge ? C’est possible selon nous en faisant abstraction du lac, il disparait. Mis l’un à coté de l’autres, les deux sites  se voient mettre en évidence leur différences et leurs similitudes. Dans ce cas, où les voit-on ? On les remarque sans doute le mieux en examinant de plus prêt leurs chemins piétons.  On relève des différences de rythme, de relief, d’ombre, et de bâti mais aussi des similitudes au niveau de la végétation, de la température et de la biodiversité. Le Pavillon de Prouvé semble avoir une certaine importance au sein d’Evian. Ainsi il pourrait être intéressant de penser une protofigure qui amènerait les passants à cette architecture par les voies piétonnes, afin de faire de deux sites un unique lieu dont les axes de construction se tournerait vers un seul point d’intérêt : le Pavillon  (en tenant compte du flux).



    Dessin de 4 feuilles


    Image Thu Dec 20 2018 08:56:15 GMT+0100 (CET)Image Thu Dec 20 2018 08:56:15 GMT+0100 (CET)


    · Echelle - 1:300





    Arpentage des chemins piétons - expliciter


    Phase 1:

    Image Tue Dec 18 2018 10:23:24 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Dec 17 2018 14:25:26 GMT+0100 (CET)


    Phase 2:


    Image Thu Dec 20 2018 08:56:15 GMT+0100 (CET)

    Image Thu Dec 20 2018 08:56:15 GMT+0100 (CET)



    · Echelle - 1:300

    · Matériau - Carton orange et blanc et baguette de bois 2[mm] x 5[mm], fil blanc et noir

    · Technique - Phase 1: L'arpentage est basé sur de critères: Les segments définis par les baguettes inférieures sont tous dirigés vers le centre de gravité du pavillon. Les segments définis par les baguettes supérieures sont incliné à 90° par rapport au tracé qui les précède.

                - Phase 2: C'est une mise en évidence de tous les croisements de 3 chemins piétons. Afin d'expérimenter plusieurs figures, il a été tracé plusieurs cercles dont le centre correspond au centre du pavillon (tracé par ses diagonales) et dont le rayon se prolonge jusqu'à chaque intersection décrite ci-dessus. Aussi, des ficelles ont été tirées pour faire ressortir ces rayons.

    Le chemin noir a été tracé à partir de plusieurs critères: En partant de l'intersection la plus éloignée du pavillon, on rejoint à chaque fois le point le plus proche du point précédent avec l'interdiction de passer deux fois par le même point.



    Le point d'intérêt



    Image Mon Dec 17 2018 14:25:26 GMT+0100 (CET)



    Jean Prouvé, Pump Room of Cachat spring, Evian

    France 1965

    Diego Terna









  • A stencil for growth

    Par HAUSEL Anna, CHALARON Anouk, 03/12/18

    The first plane an entrance, the second a manifestation of flat space, the third plane a vertical river, the fourth a flattening of a forest. 

    All fitting harmoniously together.

    Image Mon Dec 10 2018 06:44:52 GMT+0100 (CET)                  Image Mon Dec 10 2018 06:44:52 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Dec 10 2018 06:44:52 GMT+0100 (CET) Image Mon Dec 10 2018 06:44:52 GMT+0100 (CET)


    A long flat ramp of concrete. A subterranean metal grid. Tall poles of metal. 

    What would happen, if we left them on location? How would nature find it's way?


    Image Thu Dec 06 2018 13:28:01 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Dec 03 2018 08:38:52 GMT+0100 (CET)      Image Mon Dec 03 2018 08:38:52 GMT+0100 (CET)

    Concrete meeting metal; drawings

  • CONSTRUIRE

    Par CHALARON Anouk, 19/11/18

    MAQUETTE:

    SAME BUT DIFFERENT

    Image Sun Dec 02 2018 13:08:05 GMT+0100 (CET)Image Sun Dec 02 2018 13:08:05 GMT+0100 (CET)



    INTERLUDE 


    Derrière le pont étroit, seul liant des rives jumelles,

    Tombe un vieil escalier sur les racines fuyantes

    D’arbres se hissant péniblement comme sur une tonnelle.

    Il fait froid et sombre sous cette voûte écrasante.


    Longeant la berge calme des eaux vagabondes,

    Ayant pour unique chemin cette percée,

    Entre la rivière et sa lisière qui se répondent,

    Soudain je veux tout inverser.


    Je vois la ravine se vider de son fluide

    S’élevant en un mur cette fois perceptible

    Le long du sentier dès lors moins visible.

    Ce n’est plus l’horizon mais ce plan qui me guide.


    Je vois les bois faiblir et se confondre au sol.

    Il ne reste d’eux qu’un semblant d’échiquier,

    Confus et irrégulier, que des yeux à peine on survole.

    Il ne reste d’eux que le plan aérien de leur densité.





    Comment l'Homme perçoit-il l'espace sur le site? Telle est la première question que je me suis posée pour cette nouvelle phase qu'est PLANES. 

    J'ai perçu le fait que l'Homme, dans ce contexte, subit deux contraintes menant au même résultat : Il ne peut que changer de sens sur le chemin lors de son déplacement. S'il souhaite tout de fois changer d'orientation, il devra subir un "changement d'état". Aussi, j'entends par ces termes une modification de la relation qu'il entretient avec l'espace.

    La Venoge forme certes un plan horizontal mais elle crée une frontière au niveau de la rive qui empêche toutes personnes de faire route en direction de la rive voisine sans plonger dans l'eau où prendre le bateau. On a ici une première contrainte qui incite donc le promeneur à longer la berge. 

    Ensuite, les arbres, étant donné leur hauteur, forment comme une multitude de plans verticaux. Celui qui souhaite traverser la forêt devra subir les branches, les racines, les ronces et autres végétaux rédhibitoires à une marche sans encombres. C'est là qu'on comprend la seconde contrainte qui encourage donc le passant s'astreindre au sentier tracé.

    Afin d'exagérer le phénomène, j'ai donc effectué une "inversion" des plans, ce qui permet de mettre en évidence la singularité de chacun des éléments étudiés (la rivière et la forêt) et d'appréhender de façon plus flagrante leur impact sur l'Homme et sa façon d'être (être au sens de vivre, d'expérimenter physiquement) sur le site.



    COUPE

    AXONOMETRIE

    PERSPECTIVE



    Image Mon Nov 26 2018 13:18:46 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Nov 26 2018 13:18:46 GMT+0100 (CET)


    Image Mon Nov 19 2018 11:59:58 GMT+0100 (CET)

    · Echelle : 1:33













  • S'ANCRER

    Par BAUMANN Stan, CHALARON Anouk, 22/10/18



    SITE


    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)



    ELEMENTS SUR LE SITE


    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)



    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)

    · Construction:  

    Echelle: 1:3

    Matériaux: Bois et plâtre

    Dimension: 1,10 m de haut



    DEUXIEME VERSION DE L'ELEMENTS:

    AXONOMETRIE

    MONGE


    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)



    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)




    PREMIERE VERSION DE L'ELEMENTS:

    AXONOMETRIE

    MONGE


    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)



    Image Sat Dec 01 2018 20:16:28 GMT+0100 (CET)




    MOULER UNE BRANCHE...

    Image Thu Nov 29 2018 13:30:34 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Nov 29 2018 13:30:34 GMT+0100 (CET)


    Matériaux: Plâtre

    Technique : Plâtre liquide déposé sur la branche 


    Observation 3:1 :

    La forme de la branche: un tronc centrale et deux ramifications qui donnent au plâtre l'aspect d'un lance-pierre en négatif. Avec cela, on remarque que les fissures ne suivent pas cette forme là, elles se dessinent en V incliné à 90° par rapport au Y du moule. Toujours à l'intérieur, quelques morceaux de mousse sont restés accrochés au plâtre et leur répartition est inégale. Ils se densifient sur les rebords extérieurs ainsi qu'à l'intersection des trois branches. La surface est rugueuse et parsemée de petits trous vides ou comblés par des restes d'écorce. On observe aussi de fines cannelures arrondies suivant un axe bien spécifique à chacune des branches : perpendiculaire à la direction vers laquelle la branche se dirige. 

    Malgré cela, on observe un certaine homogénéité des éléments qui jonchent la surface interne (soit la partie du plâtre qui a été en contact avec la branche) : Les détails se répètent et se ressemblent bien qu'à première vue, ensemble, ils paraissent dépourvus d'organisation. Cette homogénéité ne se retrouve pas dans le plâtre lui-même. Sans une surface d'appui, il aurait peut-être été une simple boule blanche à la fois lisse et rugueuse, sans formes définies, ne fournissant que peu ou pas d'informations, ni sur elle-même, ni sur de quelconques alentours. On en déduit donc que le contexte importe énormément, les interactions du plâtre avec son environnement sont sources de renseignements sur la surface étudiée.

    Finalement, on observe que le plâtre prend forme sur la branche de façon similaire aux rayons du soleil. Du fait qu'il ait été coulé depuis le dessus, il ne pourra jamais se fermer sous la branche, ce qui rappelle la trajectoire rectiligne des rayons du soleil. Ce comportement similaire se retrouve aussi dans le fait que le plâtre épouse parfaitement la forme de la branche et vient se glisser dans chaque recoin, comme la lumière qui viendrait s'y infiltrer.


  • MEASURES STUDIO FINAL

    Par ABDELHADY Malak, BAUMANN Stan, BLANC Pauline, CHALARON Anouk, COTTIER Eissa, DEVAUD Angélique, DUCHASTELDEMONTROUGE Victor, François Nantermod, GIL Liran, HAUSEL Anna, HOSENEDER Phil, LAFRASSE Juliette, LERJEN Mike, MICALE Ilaria, MONNIN Isaac, PETERSEN Sara, SCHMIDHAUSLER Valentin, SILVA Frederico, TURBÉ Grégoire, 21/10/18


    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)


    week 5, day 7 it is still working!