• Tension spatiale

    Par LERJEN Mike, 12/11/18

    La Venoge. Nous nous promenons au bord de ses méandres un après-midi d’automne ou d’été, quand soudainement surgissent au loin, deux silhouettes planes, l’une verticale placée entre rive et rivière et l’autre horizontale se dressant au-dessus de l’eau. Nous nous en approchons bien malgré nous, en continuant notre balade et, petit à petit, l’une d’elle disparait pour ne laisser place qu’à l’autre, haute, imposante, blanche et froide. Nous ne sommes plus qu’à quelques mètres et nous remarquons une ouverture dans ce plan verticale si grand et étonnant. Ce n’est pas tout, la partie découpée dans ce plan pour créer cette ouverture n’a pas simplement disparue, elle semble avoir été déplacée d’un mètre à peine sur la rive, créant une sorte de couloir prêt à nous aspirer. Nous nous approchons et au travers de l’ouverture nous apercevons la seconde silhouette que nous avions perdu de vue plus tôt. Nous nous accroupissons afin de pouvoir nous faufiler au travers.

    Soudainement, l’espace change, il semble se refermer, nous étouffons. Cette tension nous engloutis et semble nous submerger. Au loin, la lumière nous guide et nous pousse à continuer notre chemin. Nous avançons, petit à petit dans cette position demie accroupie désagréable pressant un peu plus chaque pas pour sortir de cet espace si contigu. Le répit est proche, il ne nous reste plus qu’à pousser sur nos jambes pour nous redresser et enfin, nous avons traversé, nous relevons le buste, nous respirons à pleine poumons et nous observons. L’espace s’est réouvert, son rythme nous pousse à avancer, à l’explorer. Nous faisons quelques pas sur cette surface, nous nous approchons du bord de ce plans et nous nous sentons comme voler sur cette venoge que nous ne faisions que contourner jusqu’à présent


    Image Sun Nov 18 2018 17:06:17 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sun Nov 18 2018 17:06:17 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sun Nov 18 2018 17:06:17 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sun Nov 18 2018 17:06:17 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sun Nov 18 2018 17:06:17 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





  • planes in progress

    Par LERJEN Mike, 11/11/18


    Création du rythme du plan horizontal.


    Image Sun Nov 11 2018 21:26:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 11 2018 21:26:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





  • MEASURES STUDIO FINAL

    Par ABDELHADY Malak, BAUMANN Stan, BLANC Pauline, CHALARON Anouk, COTTIER Eissa, DEVAUD Angélique, DUCHASTELDEMONTROUGE Victor, François Nantermod, GIL Liran, HAUSEL Anna, HOSENEDER Phil, LAFRASSE Juliette, LERJEN Mike, MICALE Ilaria, MONNIN Isaac, PETERSEN Sara, SCHMIDHAUSLER Valentin, SILVA Frederico, TURBÉ Grégoire, 21/10/18


    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)




    Image Sun Oct 21 2018 18:05:56 GMT+0200 (CEST)


    week 5, day 7 it is still working!


  • elements in motion

    Par LERJEN Mike, MICALE Ilaria, 21/10/18



    Image Sun Oct 21 2018 17:30:40 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 21 2018 17:30:40 GMT+0200 (CEST)



    10mm




    Image Sun Oct 21 2018 17:30:40 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 21 2018 17:30:40 GMT+0200 (CEST)



    5mm



    Grâce à notre plâtre réalisé sur le site, nous avons pu observer un mouvement. Ce dernier se créer à la frontière entre le métal du ponton et la terre du chemin. Nous avons d'abord pensé que ce mouvement était une erreur et nous voulions la réparer, atténuer cette instabilité en créant une structure qui rétablissait l'horizontalité. Puis en y réfléchissant plus nous nous sommes rendu compte que nous étions en train d'effacer quelque chose. Nous avons donc décider de prendre un peu de recul et de nous intéresser au mouvement en tant que tel. Avant de pouvoir construire nous avons dû réfléchir à comment nous ancrer dans le sol, il nous a paru évidant qu'il allait être très compliquer de nous ancrer sur le métal et que nous allions devoir nous poser dessus. Pour l'ancrage sur la terre nous avons choisi ne nous planter dedans afin de nous permettre de nous élever avec une structure fine et élancée. Notre élément mime le mouvement du ponton et le sonorise, quand la latte de bois se frotte contre celles en plâtre c'est que le ponton à subit un mouvement. Afin de jouer cette nouvelle caractéristique que nous avons créé nous avons décidé de jouer avec des lattes en plâtre d'épaisseur différentes afin de faire varier le son. De plus, plus notre élément grandit plus le bruit produit augmente. En se baladant entre 1 :3 1:1 nous créons alors une gamme de vibration unique qui se mélange à notre mouvement.


  • measure final

    Par LERJEN Mike, MICALE Ilaria, 21/10/18

    3D/3D


    Image Sun Oct 21 2018 17:11:02 GMT+0200 (CEST)



    Image Sun Oct 21 2018 17:11:02 GMT+0200 (CEST)