Des deux côtés du plan

Par COTTIER Eissa, 18/11/18

Il est là, non loin de la rivière, debout à la même place qu'hier
La même place que chaque jour à vrai dire, cependant il se sent comme venu d'ailleurs
Au-dessus de lui s'étend une surface froide et rigide, qui l'empêche de voir le ciel
Et lui barre les rayons du soleil... Il se sent oppressé, emprisonné
Un plan dressé devant lui lui obstrue l'accès à la rivière
Il recule pour le voir dans sa totalité, puis s'en approche pour se sentir moins soumis à cette entité
Il s'empare de son cadre pour en prendre le contrôle et comprendre son rôle, il le fait coulisser et découvre derrière une vue bien familière
Le sentier et la Venoge, ses pontons et sa rive, les bateaux qui y arrivent 
Il se faufile entre les lamelles et franchit la limite de l'objet qui le limitait, l'étouffait
Il lève les yeux pour apprécier le bleu du ciel mais se heurte à nouveau à une surface
Cette fois seulement, la lumière du soleil se faufile à travers pour lui caresser le visage
Il se rend compte que malgré leur modification du paysage
Ces "planes" lui procurent des émotions bien humaines


Image Tue Nov 20 2018 22:11:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)            Image Mon Nov 26 2018 21:10:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                        


                    Coupes A et B   1:33                                                                                   Plan    1:33




Image Mon Nov 26 2018 21:10:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


Perspective




Image Tue Nov 27 2018 11:46:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) 

Maquette 1:33, vue de face (Bois, carton et colle)



Image Tue Nov 27 2018 11:46:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Maquette 1:33, plan horizontal (Bois, carton et colle)