• PLANES WEEK ONE & TWO

    Par Blanchard Lili, 13/11/18

    Ma première réflexion fut à propos des poissons que nous avions observez le long de la digue. Personne n’occupe mieux qu’eux l’espace de porosité créer par les failles. Ils se glissent aux travers de celle-ci, évitant les obstacles comme quelqu’un qui s’aventure dans une grotte, pour se reposer, loin du courant. 


    Image Tue Nov 13 2018 11:34:38 GMT+0100 (CET)


    J’ai alors décidé de reprendre la faille que nous avions mesurer durant measures et elements et de la monter à la verticale et à taille humaine. Afin de montrer la porosité qui définit la digue, la frontière entre solide et liquide. Le visiteur la ressentirai à travers l’augmentation de l’espace. Qui en suivant la forme mesuré de la faille, serai d’abord très réduit et au fur et à mesure deviendrait de plus en plus large au dessus de la tête des promeneur. 

    J’ai voulu créer cette structure à l’aide de triangle en bois, qui permette d’amener un espace fermé avec une structure d'apparence légères et fragile. Le contraste avec la réalité, où la faille est entre deux rochers très compactes permet de mettre en avant la probité de l'espace. 



    Image Tue Nov 13 2018 11:34:38 GMT+0100 (CET)

    premier essai de maquette, afin de comprendre l'espace générer par les différente coupes que nous avons mesurer


    Toujours avec le dessein de faire sentir l'évolution de la porosité au visiteur. J’ai voulu introduire une évolution dans les matériaux utilisé. L’entrée se ferai à travers un passage très étroit dans un bloc en béton (plâtre dans la maquette) puis évoluerait comme des triangles en bois. Le bois permettait de faire entrer plus de lumière dans la structure, ce qui amènerai aussi une sensation d’espace plus grand et perpétrait de faire ressentir l’augmentation de la porosité de l’espace. 



    Image Tue Nov 13 2018 11:34:38 GMT+0100 (CET)

    Monge et perspective du projet au 12.11.18 



  • ELEMENT : Système à colonnettes

    Par Charbon Arianna, Blanchard Lili, 22/10/18

    Image Mon Oct 22 2018 22:07:27 GMT+0200 (CEST)

    1:300 Plan, élévation et coupes de la rive

    1:33 Plan et élévation de la rive

    3:1 Détail en Monge


    Durant measures, nous nous sommes intéressées au seuil qui sépare le chemin de l'eau par des rochers le long de la Venoge. Aux premiers abords la "digue" semble être un bloc cohésif, massif et compact. Au fur et à mesure que nous nous en approchons, nous remarquons qu'en réalité le bloc est plus perméable que ce que vous avions constaté, l'eau se glisse entre les rochers, aux travers de leur failles. Le détail que nous avons étudié observe la même qualité. Il est composé d'une petite pointe en béton qui sert à maintenir les rochers en place. Cependant, ils ne sont relié que sur quelque millimètres. Nous pouvons donc observer cette porosité à plusieurs échelles. C'est à partir de cette thématique que nous avons réfléchi notre élément: un système de colonnettes le long de la rive. L’eau se glisserait entre elles comme elle se glisse dans les fissures des rochers.  Ainsi, ce système allonge cet espace de transition  et permet de ralentir le passage de solide à liquide. Ces petites colonnes sont toutes de la même hauteur, ce qui leur permet de reproduire à la surface de l'eau les courbes de niveau du fond de l'eau. Ce système laisse notamment la possibilité au petites colonnes de coulisser et d'accompagner l'évolution des courbes du sol. Cette continuation de l’espace piéton sur l'eau est conçue pour qu'une personne puisse venir marcher dessus, comme on peut marcher sur les digues de rochers. 


    Image Mon Oct 22 2018 00:10:29 GMT+0200 (CEST)


    Image Mon Oct 22 2018 00:10:29 GMT+0200 (CEST)

    Dessin en 1:3 de l'élément et son seuil en axonométrie

    Image Mon Oct 22 2018 22:07:27 GMT+0200 (CEST)

    image de l'espace dans lequel s'intègre l'élément

    Notre élément se placerait autour de ce poteau et dans la faille qui se trouve juste sous ce rocher. Cet espace de sécurité pour les petits poissons peut aussi coulisser et s’adapter à l’évolution du sol. Ce qui fait que l’espace est toujours intéressant à observer car il change à chaque fois que l'on visite. Ce mécanisme vise aussi à rendre visible aux riverains la courbe de niveau au fond de l’eau. 

    Nous avons fait un moule de la roche et du sol en 1:3 avec du plâtre. Ce qui nous a permis ensuite de tester le système d'ancrage. 


    Image Mon Oct 22 2018 01:50:29 GMT+0200 (CEST)     Image Mon Oct 22 2018 01:50:29 GMT+0200 (CEST)

    photos du moule du seuil au 1:3


    L'élément vient se rattacher aux failles présentes par des planches de bois allongées jusqu'au poteau déjà existant sur le seuil. Ces pièces sont jointes par des chevilles suivi d'un joint en plâtre qui fait rappel notre détail : un morceau de béton qui fixe les rochers les un aux autre. 


    Image Mon Oct 22 2018 01:50:29 GMT+0200 (CEST)

    Détail en 3:1 


    Les colonnettes de bois ont un corps mort en plâtre qui leur permet de rester sous l'eau ainsi qu'une hauteur commune qui rend possible la reproduction de la variation du niveau du sol à la surface de l'eau.


    Image Mon Oct 22 2018 01:50:29 GMT+0200 (CEST)                           Image Mon Oct 22 2018 22:07:27 GMT+0200 (CEST)


    Ces petites colonnes sont tenues par des cadres triangulaires en bois. Il y en a trois côte à côte, un de chaque côté du poteau et un en son centre. Nous avons opté pour une forme triangulaire afin d'assurer le contreventement de la structure.



    Image Mon Oct 22 2018 21:43:05 GMT+0200 (CEST)           Image Mon Oct 22 2018 19:06:25 GMT+0200 (CEST)


    dessin en axonométrie et en élévation au 1:3, photo des cadres triangulaires


    Ces cadres sont ancrés dans le seuil de deux manières différentes: d'un côté, ils vont s'enfoncer au fond de la faille, de l'autre, ils entourent le poteau avec un cadre. Ces différents éléments permettent de fixer la structure en trois points et de la garder en compression ce qui nous garantit sa solidité.


    Image Mon Oct 22 2018 21:43:05 GMT+0200 (CEST)

    plan de l'élément au 1:3

    Nous l'avons notamment conçu de manière à ce qu'il puisse se répéter le long de la rive. 


    Image Mon Oct 22 2018 22:07:27 GMT+0200 (CEST)   Image Mon Oct 22 2018 01:50:29 GMT+0200 (CEST)   Image Mon Oct 22 2018 22:07:27 GMT+0200 (CEST)

    Voici quelques un de nos éléments en bois qui servent à ancrer notre elements 



    Image Mon Oct 22 2018 21:43:05 GMT+0200 (CEST)

    L'élément complet avec le seuil

  • MEASURES : Molds & casts 2

    Par Blanchard Lili, Charbon Arianna, 14/10/18


    Détail au 3:1


    Notre détail reprend la même problématique que notre seuil: la notion de porosité entre deux éléments. Ici nous représentons un morceau de béton qui relie les rochers entre eux. Mais il existe une faille entre le béton et les rochers, ils sont reliés par une mince surface seulement.  

    Image Sun Oct 14 2018 22:51:37 GMT+0200 (CEST)


    Le moule de notre détail est constitué de deux parties qui ont été collées l'une contre l'autre, afin d'avoir un moule en carton le plus précis possible. 



    Image Sun Oct 14 2018 22:51:37 GMT+0200 (CEST)




    Nous avons ensuite shellaqué les moules puis les avons maintenus en place avec des pinces pour minimiser la déformation. Il ressemblait alors à une sorte de vaisseaux spatial. 


    Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST) Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST) Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST) Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST) Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST) Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST)


    Certain détails du moule nous faisaient même penser à une cage thoracique. 


    Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST)Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST)


    Le démoulage était lent et douloureux, car nous trouvions le moule très beau. Malheureusement de la colle en excédent avait coulé dans le moule lorsque nous les avions collés ensemble. Les traces sont donc visibles sur la pointe de notre plâtre. 


    Image Sun Oct 14 2018 22:37:34 GMT+0200 (CEST)

  • MEASURES : Molds & casts 1

    Par Blanchard Lili, Charbon Arianna, 07/10/18


    Le Laviau au 1:300 


    premier essai


     Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)   Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)   Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)   Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)

    Le moule avant et après le Shellac


    Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)

    Le plâtre sorti de son moule


    Nous avons essayé de relier les coupes par du papier chiffonné en espérant qu'il allait mieux faire apparaître le relief. Malheureusement, le papier avait perdu sa rigidité et lors du moulage, ne pouvant soutenir le poids du plâtre, il s'est courbé entre les points d'appuis. De plus, les plis du papier sont visibles sur le plâtre. 


    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Deuxième essai


        Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST) 

    Le deuxième moule vu du dessous et du dessus ainsi que le démoulage du plâtre 


    Image Sun Oct 07 2018 16:18:05 GMT+0200 (CEST)

    Le plâtre



    Le deuxième essai n'a pas autant de plis comme sur le premier essai mais il a d'autres défauts. le relief est tout autant ondulé à cause du manque de rigidité du papier utilisé. 

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Troisième essai


    Pour le troisième essai, nous avons décidé de suivre à peu près la même technique que les deux premiers essais, mais de relier les coupes par du carton de 1mm et non plus par du papier. Nous avons griffer le carton où il devait se plier pour suivre les courbes de niveau, avec de légères lignes au cuter. Cette méthode permet de rendre les changement de hauteur visible sans que les gondolements dans le papier soit visible sur le plâtre résultant. 




    Image Tue Oct 09 2018 10:51:15 GMT+0200 (CEST)            Image Tue Oct 09 2018 10:51:15 GMT+0200 (CEST)




    Pour réaliser ces parties en cartons, nous avons utilisée le plan et l'élévation de notre site au 1:300.


                    Image Tue Oct 09 2018 10:51:15 GMT+0200 (CEST)

    Ce troisième essai à un meilleurs rendu que les deux premiers.


  • MEASURES : First impressions

    Par Charbon Arianna, Blanchard Lili, 07/10/18


    Le Laviau


    La frontière entre la terre et l’eau paraît au premier abord très nette. Elle est composée d’une part d’un bloc cohésif de chemin et roches qui abruptement laisse place à l’eau. Pourtant plus on s’approche, plus la limite, placée par l’homme se révèle imprécise. L’eau s’infiltre dans les jointures entre les rochers. Quels sont les facteurs qui définissent la limite alors?


    Dessin technique

    Le Laviau, St-Sulpice


    1:300 Plan, élévation et coupes de la rive

    1:33 Plan et élévation de la rive

    3:1 Détail en Monge

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Contextualisation du lieu


    Vue aérienne du Laviau  Le Laviau de pres  


    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Outils et prise de mesure 


    Pour le plan et les coupes

    Image Sun Oct 07 2018 16:45:55 GMT+0200 (CEST)

    Afin d'avoir des mesures cohérentes à reporter sur notre dessin, nous avons décidé de tendre une ficelle afin de créer une ligne droite à partir de laquelle nous avons pu faire nos mesures. Cette première ficelle était orientée dans un axe nord-sud. Au niveau de chaque poteau d'abord, ensuite tous les quatre poteaux nous avons tendu une ficelle perpendiculaire à la première (donc dans l'axe est-ouest). C'est à partir de cette deuxième ficelle que nous avons mesuré notre plan et ensuite nos coupes. Pour faire les coupes, nous nous efforcions, avec un niveau de rendre la ficelle horizontale. Ensuite, après avoir mesuré la différence entre notre ficelle et le niveau d'eau, notre référence, nous mesurions la distance entre le sol et la ficelle, pour chaque point de notre plan

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Sous le niveau d'eau


    Image Sun Oct 07 2018 16:45:55 GMT+0200 (CEST)  Image Sun Oct 07 2018 16:45:55 GMT+0200 (CEST)


    Dans l'intention de mieux comprendre l'emboitement entre les rochers et leur limite avec le canal, nous avons mesuré une coupe du relief du mur de rocher. Pour cela nous avons inventé un instrument de mesure qui nous permettait de lire la distance entre le poteau et le rocher, ainsi que la profondeur sous l'eau, sans avoir à mettre notre maillot de bain.