• HOUSE : Sécurité

    Par Beaud Eliott, Blanchard Lili, Charbon Arianna, Dias Pinto Joana, Dupont Quentin, Goncalves Silvio, Haziri Valmira, Leuba Elina, Michel Elodie, Petrovic Suzana, Richter Jean, Schwaller Yann, Tournelle Chloé, 26/04/19




    SÉCURITÉ. 


    Notre volée s'élevant en grande partie à plus d'1m de haut, il a fallut que nous travaillions avec des gardes-corps. Leur présence rendant beaucoup moins visible l'envolée que nous étudions, nous avons dût réfléchir à plusieurs moyens de les rendre moins visibles et plus légers de différentes manières.

    Ce travail nous a permis de réaliser l'importance de la sécurité dans notre projet et de l'influence que cette contrainte possède sur la perception des visiteurs lorsqu'ils découvriront notre volée.




    Ci-dessous : différents tests avec du tissu, de la corde et du bois

    House, Studio Treiber, 2019


    Afin que le visiteur ressente vraiment l'envolée de notre projet, nous avons décidé de 'camoufler' le garde-corps du fond en construisant dans notre dernier module des gradins dont la hauteur sera de 1m, hauteur minimale que nous devons utiliser pour la sécurité selon les normes SIA.


    Ci-dessous :

    Photos de la maquette au 1:10 ou l'on peut voir que le garde-corps du fond n'est pas perçue à l'entrée de la volée par une personne de 1m80 et moins



    Image Fri Apr 26 2019 17:48:55 GMT+0200 (CEST)






    Pour les gardes-corps latéraux, nous avions tout d'abord pensé à utiliser du tissu ou de la corde afin de donner de la transparence à nos barrières de sécurité mais nous nous sommes rendus compte (à l'aide de tests) que la mise en pratique de ces systèmes seraient trop longs et compliqués à appliquer et qu'il y avait sûrement des solutions plus efficaces qui répondaient à ce que nous cherchons. 




    Ci-dessous : une méthode de noeuds pour accrocher des filets de protection 

    House, Studio Treiber, 2019



    A la suite de plusieurs pin-up, nous avons décidé de revenir sur notre idée initiale qui était l'utilisation de bois sur la sécurités latérales. 

    Le contreventement étant très présent sur les côtés latéraux, nous sommes actuellement entrain de faire des tests afin d'étudier les différentes manières d'accrocher nos sécurités et des conséquences que les hauteurs ou les dispositions de nos planches auront sur la perception de la volée.








  • HOUSE_beginnings

    Par Beaud Eliott, Blanchard Lili, Charbon Arianna, Dias Pinto Joana, Dupont Quentin, Goncalves Silvio, Haziri Valmira, Leuba Elina, Michel Elodie, Petrovic Suzana, Richter Jean, Schwaller Yann, Tournelle Chloé, 29/03/19




    "L’envol est l’unique échappatoire se présentant à Dédale et Icare. Le plan incliné s’élance en direction du lac et permet cette sensation d’ascension et d’ouverture."   - Joana Pinto & Suzi Petrovic, ROOMS




    • Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)


    Photo satellite de la buvette et sa relation au lac 


    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)



    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)



    Prévisualisation de la HOUSE dans le site 



    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)



    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)





    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)





    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)





    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)





    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)








    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)


    Image Fri Mar 29 2019 17:23:48 GMT+0100 (CET)


    Croquis d'idées 





  • ROOMS MODELS

    Par Dupont Quentin, Goncalves Silvio, 19/03/19


    Le projet que nous avons réalisé a évolué, il est passé de vague à coque de bateau en passant par une goutte.

    Les anciennes propositions trop focalisées sur la forme n'avaient d'aboutissement que la réalisation formel d'un mouvement arrêté.

    Pour aborder la notion d'eau dans notre projet, nous avons décidé de nous intéresser au système constructif des bateaux pour essayer d'en tirer une architecture. Toute la difficulté était de se baser sur celle-ci sans proposer à proprement parler d'un bateau. On a commencé par construire une maquette test d'une coque de bateau pour en comprendre le fonctionnement, cette maquette est entièrement faite de bois, les pièces qui la composent sont courbées à l'eau chaude puis tenues dans une cale le temps qu'elles durcissent. Ceci-ci nous a beaucoup aidé dans la compréhension des charges qui étaient appliquées dans ce genre de structure.

    Ensuite nous avons décider de trouver un thème, une atmosphère ou expérience que l'on voulait lorsque l'on parcourt le projet. L'idée gardée est que l'usager passe d'une atmosphère à une autre, d'une ou l'on comprend la proximité de l'eau autour de l'architecture sans la percevoir et de l'autre ou l'eau semble faire fondre la structure .

    La première atmosphère est réalisée en fermant les parois latérales et en réalisant une coque à fleur de l'eau, le bruit de l'eau sur la coque et l'espace sombre renfermé entre les brises-vagues laisse pressentir une certaine proximité avec l'eau.

    La deuxième atmosphère est radicalement différente, une structure beaucoup plus large avec un espace ou l'on peut marcher à plusieurs et un sol légèrement incliné en direction de l'eau jusqu'à ce qu'il la touche, cela donne l'impression à l'usager que l'architecture plonge dans l'eau l’entraînant avec elle.

    Nous avons aussi voulu aborder l'exemple d'une épave puisque celle-ci révèle sous la force destructrice de l'eau la structure interne normalement invisible, nous voulions donc montrer cette structure aux visiteurs car celle-ci est complexe et souvent méconnue. 


             Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)             Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)              Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    Cale pour cintrer le bois et maquette test à l'échelle 1:10


                               

    Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    L'implantation de la maquette dans la protostructure à l'échelle 1:10 



    Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    Photo de la maquette dans la première atmosphère recherchée à l'échelle 1:10



    Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    Photo de la maquette (non finie) de la deuxième atmosphère recherchée depuis le lac



    Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    dessins de tests à l'échelle 1:10



    Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    dessins de plan et de coupes à l'échelle 1:33



    Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    axonométrie à l'échelle 1:10




  • Phase test

    Par Dupont Quentin, Goncalves Silvio, 03/03/19

    ROOMS:


    La vague, un phénomène naturelle résultant de plusieurs facteurs qui la définissent. Notre intention est de recréer un espace qui révèle ces facteurs lorsqu’on le parcours, que l’eau, le vent, la lumière et la masse d’une vague réelle soit perceptible tout en étant dans une construction architecturale afin de retrouver l’atmosphère pesante du rouleau d’une vague.



                                               Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)


                                                Rouleau d'une vague se refermant sur l'individu


                                                

    La rouleau que créer une vague lorsqu'elle déferle est puissant, la personne s'y trouvant est renfermée par la masse d'eau qui l'entoure. Une atmosphère oppressante et pesante se dégage.


    Nous avons donc décidé d'essayer de recréer simplement la forme d'une vague dans deux petites maquettes à l'échelle 1:33 pour voir si celles-ci rende compte de l'atmosphère d'une vague.



                        Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)               Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)


    Maquette test 1 à l'échelle 1:33




                        Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)                Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)


    Maquette test 2 à l'échelle 1:33



    Ces deux maquettes révèlent que la forme d'une vague ne suffit pas à donner l'impression qu'on est à l'intérieur de celle-ci, nous avons donc réfléchis à une manière constructive qui pourrait faire ressentir les mêmes sensations qu'à l'intérieur d'une vague. Avec l'inspiration de la méthode de construction navale et de skatepark, ceci recouvert d'un matériau opaque laissant traverser la lumière et souple, cette nouvelle structure permettra de se rapprocher le plus possible des conditions que rassemble une vague.






                      Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)                                       Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)


    Exemples constructifs d'une coque de bateau et d'une rampe de skatepark, ce qui est intéressant c'est que ces deux structures bien qu'ajourées sont résistantes, l'une à l'eau et l'autre aux choques et poids.






           Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)               Image Sun Mar 03 2019 17:58:14 GMT+0100 (CET)


    Maquette à l'échelle 1:33 de notre projet avec une structure composée, en bois et textile permettant de laisser passer la lumière et de ressentir le vent sur la toile.


  • scaffolding – Protostructure – jour 6

    Par Dias Pinto Joana, Goncalves Silvio, Haziri Valmira, Hurni Urs, Takatch Valentina, Tournelle Chloé, 18/12/18


    Nous entamons la construction d'une cellule de notre protostructure à l'échelle 1:1. Afin de réaliser une économie de matériau et de temps d'assemblage, nous supprimons un boulon ainsi que deux vis du nœud qui ne sont pas nécessaires. Après l'assemblage de la pièce, nous remarquons une instabilité parmi les cadres en bois et comprenons que cela est dû à une absence de contreventement. Nous démontons donc deux planches épaisses(une du haut et une du bas) et les replaçons de l'autre côté de la double épaisseur de planches fines. Etant, au départ, orientées vers l'intérieur de la cellule, elles sont désormais placées à l'extérieur de celle-ci. 


    Image Tue Dec 18 2018 18:45:52 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Deux nœuds supérieurs de la cellule (désormais les deux planches épaisses sont orientées vers l'extérieur)

    Le résultat est convaincant, la structure est désormais beaucoup plus stable.

    Image Tue Dec 18 2018 18:11:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Tue Dec 18 2018 18:11:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Tue Dec 18 2018 18:11:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Tue Dec 18 2018 18:11:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Test de la cellule par une personne suspendue et en mouvement.


    Nous réalisons une nouvelle maquette au 1:10 car nous décidons de changer les espacements pour reprendre les dimensions des fenêtres du pavillon d'Evian. Ainsi, notre premier étage acquiert une hauteur de quatre mètre et le second est de deux mètres cinquante de haut. Nos modules sont de deux mètres de long sur un mètre. Nos dimensions donnent ainsi l'opportunité de construire une terrasse s'ouvrant sur le lac à l'étage supérieur.




    Image Wed Dec 19 2018 12:33:19 GMT+0100 (CET)     Image Wed Dec 19 2018 12:33:19 GMT+0100 (CET)

    Maquette 1:10 - Noeud 


    Image Wed Dec 19 2018 12:33:19 GMT+0100 (CET)

    Maquette finale 1:10


    Nous apportons les dernières finitions aux maquettes ainsi qu'aux dessins.



                            Image Thu Dec 20 2018 00:38:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)            Image Thu Dec 20 2018 00:38:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                  Axonométrie des tests de noeuds            Plan de la protostructure avec protofigure


    Image Thu Dec 20 2018 00:38:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                   Image Thu Dec 20 2018 00:38:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

           Monge et coupe protostructure              Axonométrie du nœud final