• Observation de limites

    Par Hurni Urs, Lhote Julien, 21/10/18

    Une fois le site correctement observé et renseigné pour la première phase du projet ALICE, Measures, nous avons commencé la 2ème phase : Elements.

    Il a d'abord été question d'ajouter un élément vertical en réaction avec le seuil choisi lors de la phase précédente, un élément qui pourrait servir de base pour la suite du projet.

    Après avoir passé en revue les différentes idées pour la suite du projet, notamment en relation avec la faune locale, nous nous sommes mis d'accord sur un objet permettant au promeneur d'observer les différents point remarquables situés autour du lieu.



    Image Mon Oct 22 2018 23:11:06 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Dessin axonométrique à l'échelle 1/6 de l'élément, plan de l'élément. 



                                                                        Image Sun Oct 21 2018 17:25:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Coupe au 1/3 de la barrière.


    Pour la construction de cette rambarde, nous avons privilégié les éléments verticaux, afin de construire un élément dans la continuité de la colonne qui supporte la dalle du ponton.
    Dans ses dimensions, cette barrière a été pensée pour que le passant puisse s'y appuyer, s'y reposer. C'est pourquoi elle s'élève à 110cm du sol, ce qui est plus grand que les main courantes que l'on peut trouver dans les bâtiments de nos jours.
    Il vient se rattacher au ponton initial par le biais de deux attaches de bois de taille différentes, chacune aux extrémités des portions de barrières. 


    L'emplacement et la forme de notre élément ont été pensés dans un but bien précis. En effet, la forme d'angle droit invite le visiteur à venir s'appuyer dans le coin de la rambarde. Depuis ce point on peut observer, entre les deux extrémités des digues marquant l'entrée du port, l'entièreté de la ville d'Evian.
    Ce point a aussi été un point important pour la cartographie que nous avions réalisée dans le cadre de la phase "Measures" du projet ALICE. Il a en effet servi de point de repère pour une grande partie de nos mesures par triangulation pour établir une cartographie de la rive inaccessible pour l'homme, car étant une réserve naturelle.


    Depuis ce site, il est ainsi possible d'observer de multiples limites.
    Ainsi, le ponton choisi pour Measures marque une première limite entre la terre et l'eau. L'élément construit pour la phase Elements fait pour l'être humain la différence ente l'accessible et l'inaccessible.
    Depuis le coin de l'élément on peut observer la Venoge, qui constitue une limite entre la rive construite et utilisée par l'homme, et la rive réservée aux animaux.
    Au loin, les extrémités des digues marquent la différence entre la Venoge et le Lac Leman, lac qui marque lui aussi une différence entre deux territoires.


    A l'issue de la phase Elements, il n'y a plus seulement le seuil choisi pour Measures, mais bien de multiples seuils, délimités ou non par un objet.



    Image Mon Oct 22 2018 23:47:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Élément construit à l'échelle 1/3. 



  • Sur les rives de la Venoge

    Par Hurni Urs, Lhote Julien, 09/10/18

    Dans le cadre du projet ALICE Becoming Leman, nous nous sommes interrogés sur la relation entre les deux rives de la Venoge, et le rôle du seuil choisi dans cette interaction. Nous nous sommes intéressés, en plus des éléments qui lient ces deux territoires, aux similitudes qu'ils présentent, mais aussi aux différences qui leur permettent de s'inscrire dans le paysage selon des fonctions différentes.
    Une ouverture vers un espace plus grand sera alors permise.

     


    Image Mon Oct 08 2018 23:57:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    Nous nous sommes donc intéressés à un seuil construit sur les bords de la Venoge, à l'entrée du port, non loin de l'endroit où elle se jette dans le Léman. Quand on pénètre dans la Venoge en venant du lac, il s'agit du premier élément construit présent sur la berge.

     

    Nous avons dans un premier temps réalisé des mesures visant à cartographier le lieu. Pour cela nous avons utilisé les outils suivants : 

    -boussole
    -ficelle
    -mètre
    -jumelle télémétrique
    -bâtons de bois

    La boussole nous a permis de cartographier par triangulation la rive gauche de la Venoge inaccessible pour l'homme à cet endroit car étant une réserve naturelle.


    Dans un premier temps, ces diverses mesures nous ont permis d'en apprendre plus sur le terrain d'étude, et d'en réaliser un plan à l'échelle 1:300.
    Par la suite, nous avons réalisé un moulage d'une partie de ce plan.


    Image Mon Oct 15 2018 15:50:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Moulage 1:300




    Puis nos mesures se sont concentrées sur le seuil choisi, ce qui nous a permis de dessiner ainsi que de réaliser le moulage précis, à l'échelle  3:1, d'un moment de connexion dans la structure du seuil, entre sa partie horizontale et verticale, afin de montrer l'impact de cette zone sur l'ensemble du seuil.




    Image Mon Oct 15 2018 15:50:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    Image Mon Oct 15 2018 15:50:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Résultat du moule :




    Image Mon Oct 15 2018 15:50:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Voici a gauche le plan de notre seuil et de ses alentours 1:300, suivi en bas au milieu un plan de notre seuil 1:30 puis en haut au milieu une coupe de notre seuil 1:30, et pour finir à gauche le Monge de notre détails vu auparavant.

    Image Sun Oct 21 2018 18:08:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Oct 21 2018 18:08:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)