PLANES : Final thoughts

Par Charbon Arianna, 04/12/18

Parcours :

Nous nous retrouvons sur la rive de la Venoge. Des poteaux discontinus font illusion d'un mur et font obstacle lorsque l'on essaye d'accéder sur la plateforme. Ce mur transperce le flux des personnes. Les espacements se resserrent et permet de trier les différentes masses qui passent à travers. Il y a de la place pour un adulte parfois, et d'autre fois seulement un enfant ou un chat pourrait passer à travers. Cette prolongation de l'espace pédestre montre le caractère poreux du seuil et contraint le flux des utilisateurs à parcourir l'espace de manière fluide, comme l'eau dans un espace poreux. Les particules se séparent puis se réunissent de l'autre côté. Une fois de l'autre côté, le visiteur peut se poser et écouter le ruissellement de l'eau sous ses pieds.


Image Mon Dec 03 2018 23:38:00 GMT+0100 (CET)


Dessin en perspective du projet


Image Sun Dec 09 2018 20:56:35 GMT+0100 (CET)


vue de l'ensemble depuis la Venoge

(Maquette au 1:33)


Image Sun Dec 09 2018 20:56:35 GMT+0100 (CET)


vue depuis le chemin

Maquette au 1:33

La plateforme pourrait être plus élancée vers l'eau afin de donner la même impression que la perspective. Le visiteur serait davantage mené à s'avancer vers l'eau.