• PLANES

    Par Glassey Margaux, 20/11/18

    Week 1:

    Pour ce début de projet Planes, l'idée était de ressortir de mes projets : Measures et Elements une condition horizontale et verticale. Je souhaitais continuer à explorer d'une façon différente "la traversée", ou plutôt l'illusion d'une traversée qui peut être créé par un effet d'optique ou par l'accès visuel à l'autre rive.

    Lors de mes recherches, je me suis souvenue d'un lieu visité lors de vacances en Norvège qui m'avait intéressé, le "STEGASTEIN". Une passerelle de 30m réalisée par deux architectes norvégiens (Todd Saunders & Tommie Wilhelmsen) donnant sur un fjord d'une profondeur de 650m. Lorsqu'on s'avance sur cette passerelle on croirait pouvoir traverser jusqu'à l'horizon qui se dessine face à nous. Mais après 30m on se retrouve face à une verticale (oblique) qui nous stoppe dans nos rêveries et mène notre regard dans les profondeurs de ce fjord. Un rapport au sol et au vide se crée. Sans trop dénaturer le paysage, de par les matériaux utilisés, ils ont réussi à nous faire vivre une expérience curieuse et époustouflante.



    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)

    Stegastein, vue depuis la route sinueuse ( photo personnelle )



    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)

    Stegastein, vue depuis la vitre donnant sur le vide ( photo personnelle )



    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)

    Stegastein, vue depuis la passerelle ( photo personnelle )


    J'ai donc décidé de m'inspirer de cette référence et de faire une première maquette reprenant les mesures de mon pont et la longueur des 13 pas, qui lors de la phase elements permettaient l'accès visuel sur l'autre base du pont. L'idée était donc de donner l'impression d'une traversée réalisable avec l'aide d'une petite pente de 1 degré créant encore plus l'illusion, pour au final la rendre impossible avec la verticale qui nous faisait revenir sur terre en nous donnant un rapport direct au sol. La direction de cette structure était celle d'Evian, (153 degrés SE).



    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)


    Week 2 :

    Lors de la deuxième semaine, il m'a fallu m'éloigner de cette référence qui était trop présente dans ma première idée de projet. Je me suis intéressée aux "HA HA" walls, ces murs qui séparent des jardins en deux afin de leur donner une utilité différente par un simple fossé les séparant. La terre des deux côtés est à la même hauteur, on a donc l'impression de voir une continuité du terrain. Ceci reprend bien l'idée première d'une illusion.


    J'ai exprimé mon idée seconde au travers d'un texte basé sur le ressenti d'un promeneur :

    "En se promenant sur les bords du Léman, un promeneur est soudain interpellé par une structure érigée dans l’axe de l’eau, dont la direction semble pointer quelque chose en particulier. Qu’est-ce que cela peut-il bien-être ? Qu’y a t-il de l’autre côté de cette étendue d’eau ?. Tout en s’interrogeant il se déplace afin d’étudier cette construction étrange, faite de bois et s’inscrivant naturellement dans le paysage, en raison de sa matérialité et son ancrage dans la Terre.

    Se déplaçant encore pour se positionner dans son axe, il réalise alors la perspective qui lui est offerte et son regard longeant la structure se pose sur l’autre rive… c’est là que son interrogation première trouve réponse… Evian. Hypnotisé par cet horizon lointain, il quitte le sol terreux et suit le chemin indiqué par les lattes de bois le poussant par une pente légèrement ascendante à braquer son regard sur d’Evian. A cet instant, il en oublie même que la structure ne fait en réalité que quelques mètres et se met à imaginer qu’il rejoint l’autre rive grâce à ce ponton.

    Tout en avançant, cette visualisation de la traversée est grandissante, jusqu’à ce qu’arrive son treizième pas.

    Il est alors face à un obstacle, un fossé formé par deux verticales qui rendent son évolution impossible et qui le replonge immédiatement dans la réalité du lieu. Il réalise alors qu’il a été dupé par l’inclinaison et la continuité de la structure, que cette traversée n’était qu’illusion. Cependant, intrigué par l’autre côté du fossé, et se demandant qu’elle peut être l’utilité de prolonger cette passerelle si elle ne mène à rien, il décide de poursuivre l’expérience. D’une enjambée, il brave le fossé et se retrouve sur un socle situé en surplomb des premières vaguelettes venant se casser sur la plage. Face à lui le Léman, un seuil millénaire qui le sépare d’Evian.

    Debout sur ce point de vue, il prend conscience qu’il s’agissait d’une illusion ayant le rôle de guide vers ce point de vue majestueux. Il en oublie rapidement la tromperie et profite le temps d’un instant de cette vue et du rapport particulier que son corps a avec la nature environnante. Puis, tournant le dos au Lac, il repasse le fossé lestement pour regagner la terre ferme."

     


    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)



    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET) 




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)



    week 3 :

    ...



        Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)                    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Nov 19 2018 23:37:14 GMT+0100 (CET)


  • Week 3

    Par Michel Elodie, 19/11/18



    Lors de la semaine précédente, j'ai décidé de revenir sur mon projet de Week 1. J'ai donc repris l'idée de mes deux colonnes et j'ai tenté, à l'aide de bouts de cartons et de bouts de boit de voir ce qu'il se passerait si je posais différents murs/parois entre les colonnes et qu'est-ce qui ressortirai de ces différentes élaborations (lumière, vision, cheminement, etc...)

    Après plusieurs essais, j'en ai sélectionné un qui me plaisait plus que les autres puis j'ai chercher à le réaliser aussi bien sur la planche qu'en maquette : 


    (Sur les deux planches, nous pouvons voir en arrière plan les dessins réalisés lors de Week 1 et 2)


    Dessin technique, planes, Elodie Michel

    Plan, élévation, perspective et protostructure au 1:33




    Image Mon Nov 19 2018 17:06:47 GMT+0100 (CET)

    Plan avec contexte, coupes, tests 







    Planes, Elodie Michel    Planes, Elodie Michel   Planes, Elodie Michel                  

    Moules des parois au 1:33 


         Planes, Elodie Michel

    Moulage de mon prototype au 1:33





    Note d’intention 

    D’un monde à l’autre


    Imaginez une figure de plâtre blanc soutenant une protostructure en bois posée sur la plage;

    Imaginez vous en approcher pour mieux apercevoir les deux hautes parois se rapprochant rapidement l’une de l’autre jusqu’à former un espace étroit en son bout s’ouvrant sur le lac et laissant entrer non seulement le vent mais aussi les sons et la lumière qui envahissent la structure.

    Imaginez cependant que pour accéder à cette ouverture, il vous faut traverser l’une des trois portes étroites qui se dressent devant vous; un passage qu’il faut effectuer seul.

    Imaginez encore qu’après avoir effectué cette première transition, vous vous retrouviez cette fois confronté à deux autres portes plus étroites que les premières qui vous offriront l’accès à l’embouchure des deux colonnes.

    Imaginez donc un espace d’entre-deux identifiés lors du passage d’une porte dans laquelle la pluie et les rayons du soleil pénètrent et où les frontières entre l’extérieur et l’intérieur deviennent floues, 

    ne semblant former plus qu’un.














  • Prolonger la forêt : Idée III

    Par Leuba Elina, 19/11/18


    Prolonger la forêt : Idée III


    Les idées que j'ai eues pour mon projet étaient de faire une structure en bois et de créer une arborescence, le mélange des deux amènent une dimension plus naturelle et plus douce à mon projet.


    Mon "planes" est composé d'un poteau principal qui emprisonnera le noeud de la protofiguration et d'une partie supérieure faite de poutrelles de bois, lesquelles laisseront passer la lumière aléatoirement sous la structure.


    Idéalement, ma structure serait un assemblage de trois parties différentes (mais conservant le même principe) qui s'emboiteraient les unes dans les autres afin de la faire tenir sur le site.


    Photo du prototype dans la protofiguration


    Image Mon Nov 19 2018 10:19:59 GMT+0100 (CET)


    Photo du prototype dans la protofiguration (vue du dessus)


    Image Mon Nov 19 2018 10:19:59 GMT+0100 (CET)



  • PLANES : un lieu de méditation

    Par Petrovic Suzana, 19/11/18

    Lors des phases measures et elements nous nous sommes intéressées à un ponton en bois donnant accès à un bateau de loisir.  Pour cette nouvelle phase PLANES j'ai décidé de reprendre l'idée de transition.

    Qu'est-ce que représente être propriétaire d'un bateau ?

    Le fait de devoir louer sa place d'amarrage à la commune et d'entretenir son bateau sont des aspects financiers par lesquels le propriétaire doit passer. Cela lui permet de pouvoir s'isoler sur les eaux du lac avec des proches ou lui-même.



                                                  Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                                                                 Ponton en bois, la Venoge (St-Sulpice)


    Dans PLANES mon but est de représenter par des plans verticaux et horizontaux le passage de contraintes à un moment de méditation.


    Point de départ 

    Le chemin aboutissant chez soi : L'être humain commence à se déplacer dans un espace vaste sans aucune contrainte. Le mouvement du corps peut poursuivre vers un espace où il faut gravir quelques marches. Le nombre de personnes se retreint. Au bout de celui-ci la plupart quitteront cette espace. Seul l'individu connaissant  le chemin se faufilera pour accéder à son monde.



                                                    Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


                                                                     maquette représentant 3 espaces différents


    Cette première réalisation m'a permis de constater que les proportions de mes espaces n'étaient pas cohérents. Car deux d'entre eux ont les mêmes dimensions. 


    De fines parois triangulaires forment un chemin étroit qu'il faut parcourir pour aboutir à un espace dans lequel la personne pourra tendre ses bras. Lorsque la personne arrive dans cet espace elle sera en face du lac. Elle aura l'impression de léviter au-dessus de l'eau.


                                    axonométrie                                                         plan de la protofigure 1:300


                                    Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                            plan et élévation 1:33, perspective



                   Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)              Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                          moules                                      maquette sur la protofigure 


     

     

    Différents assemblages



                         Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  



                         Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  










                         Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                         Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Mon Nov 19 2018 00:59:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





  • PLANES : une première vue

    Par Charbon Arianna, 18/11/18

        Une thématique centrale à la partie ELEMENT nous était la porosité du sol. Je voulais pour cette nouvelle phase : PLANES réutiliser cette thématique. Pour ce faire, j'ai d'abord cherché la définition du mot "porosité" dans le dictionnaire. La définition qui m'a été le plus parlant était celle ci-dessous.

    Porosité (en géomorphologie) : Rapport du volume des vides au volume total d'une roche ou d'un sol

    Passons maintenant à des exemples. 

    Le motif poreux se présente à des échelles différentes :

    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    mousse d'aluminium en développement aux USA


    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    Cascade Rheinfall, Neuhausen, Suisse

        L'eau comme dans notre phase MEASURES souligne le caractère poreux du matériau. Je voulais donc avec une prolongation de l'espace pédestre contraindre le flux des riverains à suivre un parcours similairement fluide dans un espace également poreux et perméable que les roches par lesquelles l'eau de la Venoge se faufile. De plus, la séparation ainsi que le rétrécissement des particules est suivi par sa réunification de l'autre côté.


    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    le sol en 1:33

    Image Sun Nov 18 2018 22:27:56 GMT+0100 (CET)

    Maquette de planes en 1:33