• Elements du projet final

    Par Dupont Quentin, 03/12/18

    Le projet prend maintenant en compte l'expérience, en effet le dernier PLANE dépendait d'une condition de point de vue fixe limitant l'espace à un point. J'ai voulu alors par le biais d'une nouvelle structure inviter un individu à se promener autour du bâtiment. Maintenant la construction se compose d'une dalle "repliée" sur elle-même, celle-ci invite alors au mouvement et l'exploration du site. Le bâtiment est perméable à des facteurs naturels comme la lumière et le vent tout en restant à première vue un bloc solide. Lorsque l'on se déplace autour de celui-ci la structure passe (visuellement) de fermée à ouverte, au tout début un mur ensuite un abri primitif dont un des côtés repose sur un seul point puis de nouveau un bloc solide. Le projet joue donc un rôle stimulant dans l'exploration qu'un utilisateur peut avoir d'une certaine construction tout en respectant des conditions naturelles données.

               

                    Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)



    Plan, coupe, élévation et axonométrie au 1/33


                   Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)


    Perspective au 1/33



    Pour que la dalle semble se plier sur elle-même j'ai décidé de réaliser un moule en une fois pour garder cet effet ainsi que l'effet "bloc" que celle-ci peut créer son le point de vue. Le moule se compose de deux parties, un positif plus petit du projet et un négatif plus grand, le moule ensuite assemblé peut être coulé pour donné le PLANE avec une épaisseur choisie.

                       

                                                       Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)

                                           



                                                       Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)



                                                   

                                                       Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)


    Moule en carton en deux pièces au 1/33



    Pour mieux illustrer le propos de perméabilité j'ai pris quelques photos de mon PLANE à la lumière le matin (même orientation que sur le site) pour se rendre compte des jeux de lumières que celui-ci implique.




                                   Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)


    Vue de face (Ouest) du Plane sur la Protostructure et le sol construit


                                  Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)


    Vue de face (Est)


                                  Image Mon Dec 03 2018 21:56:29 GMT+0100 (CET)


    Vue latérale (Sud), effet de bloc solide perméable à la lumière 




                                   




                                                                                                                                

                                                     


        








  • PLANES: FINAL PLANES

    Par Schwaller Yann, 03/12/18

    Tests, tests, tests

    Ayant enfin trouvé la forme de mon Planes final, il me fallait faire beaucoup des tests de différentes dimensions pour mon Planes. J'ai donc procédé à faire plusieurs maquettes tests avec des vieux restes de carton. En voici quelques uns:



    Image Mon Dec 03 2018 22:03:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Dec 03 2018 22:03:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Dec 03 2018 22:03:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Dec 03 2018 22:03:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Tests de mon Planes final sur la Protostructure.



    Planes Final



    Image Mon Dec 03 2018 22:03:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Planche du Planes, Plan Coupe et Élévation au 1:33.




    Image Mon Dec 03 2018 23:08:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Dec 03 2018 23:08:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Dec 03 2018 23:08:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Dec 03 2018 23:08:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Dec 03 2018 23:08:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Dec 03 2018 23:08:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Photos du Planes dans la Protostructure commune. 20x20x32cm, carton plume, bois.


    Le but était de créer un mur suffisamment grand pour qu'il prend l'entier de la vue d'une personne et l'oblige à regarder à travers le trou au milieu. Les angles d'ouverture du trou reprennent entièrement les lignes et angles du Planes de Pierre. Ainsi mon projet se met en relation à celui de Pierre. Il se crée une continuité entre les deux projets, notamment l'angle du sol du projet à Pierre et celui de ma rampe. Il reste cependant une discontinuité entre les deux projets à travers l'espace séparant les deux Planes. En effet, rien ne les relient physiquement.


    La rampe invite le visiteur à se rapprocher du mur, de découvrir ce qu'il se cache derrière lui. En avançant sur la rampe, on voit le trou s'agrandir, dévoilant le Planes de Pierre. Une fois arrivée au bout, on remarque qu'il n'y a aucun lien avec le projet à Pierre, en effet un grand vide les sépare. Le visiteur lèverait alors peut-être sa tête et remarquerait l'ouverture au dessus de lui. Il remarquerait alors la finesse du projet à l'inverse de l'image qu'il pourrait envoyer au premier abord. Tout comme cette discontinuité abrupte des deux projets alors qu'ils paraissaient continus au début. 

    Cette ouverture crée aussi un cadre du ciel, tout comme l'ouverture, dans laquelle le visiteur se trouve, cadre le projet à Pierre. 

  • PLANES

    Par Varrin Gomez Nicolas, 03/12/18

    Pour ce projet, j'ai commencé par réfléchir à fabriquer un espace qui attire l'utilisateur et contient une brusque différence entre intérieur/extérieur. J'avais dessiné un couloir comportant des "celosias" mais ce dernier ne liait pas grand chose. Le principe d'un couloir étant de lier un endroit A à un endroit B, cela ne fonctionnait pas. J'ai donc expérimenté avec une maquette en carton et mon sol (provenant de measures).


    Image Mon Dec 03 2018 22:30:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Dec 03 2018 22:30:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    moule du sol/sol provisoire


    Image Mon Dec 03 2018 22:09:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    expérimenation




    La façon de rendre mon projet "attirant" était de rendre la ligne du sol plate et uniforme à l'aide de parois et poteaux, un peu à la manière du monolithe de 2001, L'odyssée de l'espace. Une telle différence entre le sol et son entourage attirerait les regards et mènerait à s'en approcher pour l'examiner. J'ai donc travaillé avec le dénivelé du sol pour le faire dialoguer avec une horizontale plate et droite. Cette forme fut ma préférée par la variété des éléments ainsi que leur jeu entre eux avec les aspects intérieurs/extérieurs.



    Image Mon Dec 03 2018 22:30:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    J’ai donc suivi une forme de couloir assez dynamique qui ne comporte qu’une petite partie avec 2 murs. Le dialogue entre les horizontales épurées des murs et le sol est présent à un grand nombre d'angles de vue.


    Afin de commencer gardens, nous avons finalement conclut, avec Lily, de fabriquer un moment où nos deux planes se touchent et dialoguent entre eux.


    Image Mon Dec 03 2018 22:30:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    malheureusement, aucun des moules n'a fonctionné pour la maquette fusionnée. En jaune j'ai mis en évidence la partie comportant mon planes.


  • PLANES: BACK TO BASICS

    Par Schwaller Yann, 03/12/18

    Le Sol

    Mon sol me permet de me poser sur la Protostructure. Je l'ai fait grâce aux mesures faites durant la phase Measures que j'ai ensuite légèrement changé afin qu'il respecte les dimensions de la Protostructure.



    Image Fri Nov 23 2018 21:37:23 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Fri Nov 23 2018 21:37:23 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Sol pour la Protostructure sur fond noir, 20x41x5cm, Plâtre de Paris, échelle 1;33.



    Image Fri Nov 23 2018 21:37:23 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Sol sur la Protostructure, 20x41x5cm, Plâtre de Paris, échelle 1;33.





    Richard Serra, Shift

    Avec cette oeuvre créée en 1970-72 à King City au Canada, Richard Serra voulait d'abord visualiser une relation visuelle entre deux personnes à travers un champ de patates. Il construit ainsi 6 sections en béton mesurant 1.5 mètre de haut sur 20 centimètres de large sur 2.3 à 6 mètres de long. Ces sections en béton horizontale font ainsi apparaître clairement le dénivelé du champ. Il créée ainsi une discontinuité du champ de patates à travers ses sections en béton qui sortent de la terre, tout en gardant une continuité de la relation entre les deux personnes traversant le champ. 


    Image Fri Nov 23 2018 21:37:23 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Richard Serra, Shift, King City, Ontario, Canada, 1970-1972, 6 Sections de béton 150x20x230-600cm, Photographe: Gianfranco Gorgoni.



    Image Fri Nov 23 2018 21:37:23 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Richard Serra, Shift, King City, Ontario, Canada, 1970-1972, 6 Sections de béton 150x20x230-600cm, Capture d'écran du documentaire “A Shift in the Landscape” de Simone Estrin.




  • Planes_ final

    Par Rossier Valérie, 03/12/18

    L’épaisseur des murs est-elle vraiment nécessaire ? 

    Mon intention première était de construire des mus très épais pour accentuer l’effet d’oppression lorsqu’on entrerait dans le carrefour. 

    Je ne sais plus si cela est vraiment nécessaire. Par exemple, voici le dessin d’une maquette d’un projet d’église monumentale réalisée par Junya Ishigami.


    Planes 4, Valérie Rossier, ref

    Junya Ishigami, Chapel of Valley, Rizhao, Chine

    Vues en perspective du projet Chapel of Valley montrant la progression de l’extérieur vers l’intérieur


    Le résultat est impressionnant, on à l’impression de s’engouffrer à l’intérieur, et pourtant les murs sont très fins (un mètre et quelques…)


    *


    Je teste donc cela en dessin. Je fixe des contraintes aux lieux de passage qui doivent rester étroits et le reste s’affine: 

    Planes 4, Valérie Rossier, dessinPlanes 4, Valérie Rossier, dessin2

    (continuation des dessin Planes) Nouveau plan des murs affinés (milieu de la planche), coupes et élévations des nouveaux murs


     Testons les moules 


    Planes 4, Valérie Rossier, moule

    Moules du troisième essai des murs, 1:33, carton et pet 



    Planes 4, Valérie Rossier, moule

    Moules du troisième essai des murs, 1:33, carton et pet


    Voilà, les murs sont prêts à être moulés. Le résultat final sera visible dans Gardens.


    Synthèse

    L’affinement des murs a été un point intéressant à explorer. Cela permet une économie de matière en premier lieu et accentue également la sensation d'ouverture au milieu du carrefour. Il y a un renforcement de cette ouverture qui libère le corps de ses mouvements. 

    La question de l’accroche à la protofigure se pose toujours, l’accroche présente est suffisante ? 

    Cependant, maintenant débute la phase Gardens et il est temps de commencer plus à s’ouvrir aux projets environnants ainsi qu’à la cohabitation inévitable qui est entrain de se créer…