• ROOMS_these

    Par Richter Jean, 23/03/19

    These:

    Le projet se situe au bord de l'eau sur les brise-vagues à Evian. J'ai donc repris la spatialité déjà présente du site existant (la protostructure et celle des brises vagues) pour m'inspirer et développer ma "room". 

    En rapport avec le mythe de Narcisse et Echo, la notion d'écho m'a intéressé. L'action de répéter quelque chose qui varie un peu à chaque fois. Car une écho est une répétition mais qui n'est pas semblable (on reconnaît d'ou elle vient mais ce n'est qu'un fragment qui n'est pas identique à l'origine)

    Dans mon projet, comme dans une ville/place, des espaces individuels viennent entourer un espace commun(ville miniature). C'est eux qui vont le développer. La répétition des modules constituent un patio (qui est la "room"). L'espace constituer est donc central et distributif (espace en expansion). Les petits espaces sont donc comme les murs de ce patio. 

    Le patio est axé verticalement sur le ciel afin d'avoir un côté mystique à celui-ci (avec de hauts murs tout autour). Tandis que les petits espaces qui le constituent sont eux axé horizontalement sur le reste du monde. C'est donc un espace mystique qui s'étend sur des espaces terrestres. 

    La de ce projet est principalement de la taule ondulée et des structures en bois,  afin de reprendre les matériaux déjà présent sur le site (comme les cabanes de pêcheur par exemple). Ce matériau qui est ondulé s'encre donc dans le site puisque il reprend aussi en quelque sorte la forme des vagues existantes. L'avantage de ce matériau est qu'il est léger et simple à mettre en oeuvre.

  • ROOMS_maquette

    Par Richter Jean, 20/03/19

    Patio:

    Espace central et distributif entourer par des petits espaces ayant tous une fonction différente. Les petits espaces constituent alors la "room" qui est le patio.

    Image Wed Mar 20 2019 19:18:02 GMT+0100 (CET)


    Image Wed Mar 20 2019 19:18:02 GMT+0100 (CET)


      Entrée du projet :

     Tangente au patio qui reprend l'axe des brises vagues et développe un lien entre l'entrée terrestre et les autres projets.

    Image Wed Mar 20 2019 19:18:02 GMT+0100 (CET)


    Porte d'entrée du patio

    Image Wed Mar 20 2019 19:18:02 GMT+0100 (CET)


    Espace de rencontre :

    assises l'une en face de l'autre. C'est une extension du patio car il participe à celui-ci depuis l'intérieur (voir dessin perspective). Les espaces restant sur les bords du mur sont utilisés comme  armoires/vestiaires (voir dessins).

    Image Thu Mar 21 2019 11:01:54 GMT+0100 (CET)


    Echelle:

    Entoure l'une des faces du patio et permet d'accéder au mirador 

    Image Wed Mar 20 2019 19:18:02 GMT+0100 (CET)


    Image Thu Mar 21 2019 11:01:54 GMT+0100 (CET)


    Mirador:

    Observatoire sur le Lac et l'entrée du port. Se situe sur de la cabane du pêcheur. La proto-structure devient sa barrière.

    Image Thu Mar 21 2019 11:01:54 GMT+0100 (CET)


    Escalier : 

    Dans l'axe de l'entrée du patio, c'est un accès bidirectionnel pour les usagers; c'est à dire qu'un bateau peut amarrer depuis l'eau et accéder au patio ou la personne peut accéder à l'eau depuis le patio. C'est une ouverture sur le monde extérieur.

    A droite de la photo, il y a des couchettes qui est un espace pour venir se reposer près de l'eau.

    Image Thu Mar 21 2019 11:01:54 GMT+0100 (CET)


    Cabane du pêcheur :

    Espace de repos individuel axé horizontalement sur le lac. Le pêcheur peut venir pêcher tout en ayant la vue sur le lac.

    Image Thu Mar 21 2019 11:01:54 GMT+0100 (CET)


  • ROOMS_planches

    Par Richter Jean, 20/03/19

    PLANCHES


    Image Wed Mar 20 2019 13:53:05 GMT+0100 (CET)


    Perspective et coupe (1:33)



    Image Wed Mar 20 2019 13:53:05 GMT+0100 (CET)


    Plan et coupe  (1:33)



    Image Wed Mar 20 2019 13:53:05 GMT+0100 (CET)


    Axonométries : projet (1:33) et détail constructif (1:5) 

    Coupe (1:33)



    Image Wed Mar 20 2019 13:53:05 GMT+0100 (CET)


    Plan (1:10)



  • ROOMS MODELS

    Par Dupont Quentin, Goncalves Silvio, 19/03/19


    Le projet que nous avons réalisé a évolué, il est passé de vague à coque de bateau en passant par une goutte.

    Les anciennes propositions trop focalisées sur la forme n'avaient d'aboutissement que la réalisation formel d'un mouvement arrêté.

    Pour aborder la notion d'eau dans notre projet, nous avons décidé de nous intéresser au système constructif des bateaux pour essayer d'en tirer une architecture. Toute la difficulté était de se baser sur celle-ci sans proposer à proprement parler d'un bateau. On a commencé par construire une maquette test d'une coque de bateau pour en comprendre le fonctionnement, cette maquette est entièrement faite de bois, les pièces qui la composent sont courbées à l'eau chaude puis tenues dans une cale le temps qu'elles durcissent. Ceci-ci nous a beaucoup aidé dans la compréhension des charges qui étaient appliquées dans ce genre de structure.

    Ensuite nous avons décider de trouver un thème, une atmosphère ou expérience que l'on voulait lorsque l'on parcourt le projet. L'idée gardée est que l'usager passe d'une atmosphère à une autre, d'une ou l'on comprend la proximité de l'eau autour de l'architecture sans la percevoir et de l'autre ou l'eau semble faire fondre la structure .

    La première atmosphère est réalisée en fermant les parois latérales et en réalisant une coque à fleur de l'eau, le bruit de l'eau sur la coque et l'espace sombre renfermé entre les brises-vagues laisse pressentir une certaine proximité avec l'eau.

    La deuxième atmosphère est radicalement différente, une structure beaucoup plus large avec un espace ou l'on peut marcher à plusieurs et un sol légèrement incliné en direction de l'eau jusqu'à ce qu'il la touche, cela donne l'impression à l'usager que l'architecture plonge dans l'eau l’entraînant avec elle.

    Nous avons aussi voulu aborder l'exemple d'une épave puisque celle-ci révèle sous la force destructrice de l'eau la structure interne normalement invisible, nous voulions donc montrer cette structure aux visiteurs car celle-ci est complexe et souvent méconnue. 


             Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)             Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)              Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    Cale pour cintrer le bois et maquette test à l'échelle 1:10


                               

    Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    L'implantation de la maquette dans la protostructure à l'échelle 1:10 



    Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    Photo de la maquette dans la première atmosphère recherchée à l'échelle 1:10



    Image Tue Mar 19 2019 15:50:14 GMT+0100 (CET)


    Photo de la maquette (non finie) de la deuxième atmosphère recherchée depuis le lac



    Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    dessins de tests à l'échelle 1:10



    Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    dessins de plan et de coupes à l'échelle 1:33



    Image Tue Mar 19 2019 20:52:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    axonométrie à l'échelle 1:10




  • Final ROOMS

    Par Haziri Valmira, Tournelle Chloé, 19/03/19


    Image Mon Mar 25 2019 22:50:04 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Mar 25 2019 22:50:04 GMT+0100 (CET)

    dessins ROOMS 1:30




    Image Mon Mar 25 2019 22:50:04 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Mar 25 2019 22:50:04 GMT+0100 (CET)

    dessins rooms 1:10




    Image Mon Mar 25 2019 22:50:04 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie construction 1:10 et 1:5





    Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)

    maquette test 1:30 






    Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 19 2019 23:31:14 GMT+0100 (CET)


    Etapes de la construction, maquette 1:10






    Les visiteurs arrivant à gauche de la buvette apercevrait notre room à travers les autres projets qui nous entourent. Tandis que ceux passant à droite découvriraient le mouvement des pieds des comédiens. De cette façon, nous éveillons de la curiosité chez les visiteurs. A nouveau en parallèle avec le mythe d'Actéon, ce sentiment se retrouve chez Actéon lorsque on imagine l'envie qu'il a de voir Diane.




    Image Tue Mar 19 2019 15:28:13 GMT+0100 (CET)


                                        Schéma des potentiels spectateurs


    Les comédiens connaissant déjà la fin de l'histoire pourrait passer par le second espace, alors que les visiteurs sortiraient par là ou profiteraient de la vue donnant sur le lac.



    Image Tue Mar 19 2019 15:28:13 GMT+0100 (CET)        Image Tue Mar 19 2019 15:28:13 GMT+0100 (CET)        Image Tue Mar 19 2019 15:28:13 GMT+0100 (CET)                   

                                                                                                                                           Maquette finale 1:10



    Suite à la discussion lundi, nous avons compris pourquoi notre projet prête à confusion. En parlant de théâtre, il fallait que notre rooms ressemble à un théâtre. Or, notre mur incliné ne permet pas la vue à tous les potentiels spectateurs, il est donc en contradiction avec les fonctions habituelles du théâtre. C'est en voulant retranscrire le texte du mythe d'Actéon en espaces que nous avons oublié l'importance de la compréhension de notre programme. 

    Afin d'y remédier, nous ne parlerons plus de théâtre mais d'une scénographie. La mise en place de notre espace est alors un décor pour une pièce, plus particulièrement une pièce du mythe d'Actéon. Cette pièce reprendrait les passages dont nous nous sommes inspirées pour créer notre espace.

    Le système, que nous avons imaginé pour tenir les façades et le sol, est modulable. Nous pourrions changer de décor pour une autre pièce. Ainsi nous pourrions aussi changer l'angle du mur en angle droit afin de permettre une vue à tous les visiteurs. Il pourrait être intéressant de reprendre ce système et de tester plusieurs possibilités de variations d'angles, de hauteur, de matérialité et de proportions. Suivant les résultant, on pourrait découvrir un nouvel espace qui correspondrait mieux à notre discours.