• 9_SPACE BETWEEN THE ROOTS_Travailler avec la protostructure

    Par Ciak Laura, 15/03/20

    Lignes de force et rencontre

    Pour engager le projet dans un dialogue avec la protostructure, j’ai prolongé les lignes des forces issues de la lecture des éléments structuraux (lignes brisées formant les cadres du projet), jusqu’à ce qu'ils rencontrent la protostructure. Au niveau de ces points de rencontre, une réflexion a été menée quant aux jonctions et systèmes d'accroche à mettre en place pour lier -formellement et structurellement- le projet à la protostructure. Certaines lignes de forces rencontraient précisément des niveaux de la protostructure, d'autres ont nécessité une densification locale de la protostructure afin de créer ces moments de rencontre.



    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)



    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)




    Rigidification

    Par sa forme et son implantation suivant un système d'axes non orthogonal à la protostructure, le projet rigidifie la protostructure en formant une diagonale tri-dimensionnelle participant à sa stabilité. La densification de la protostructure, opérée localement, participe aussi de cette rigidification mutuelle. 


    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)



    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Image Mon Mar 16 2020 21:19:30 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Mon Mar 16 2020 21:25:41 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)



    Seuil, circulation et entrée 

    Le projet émerge du sol. Or, le niveau à 90 cm présenté par la protostructure entravait la circulation envisagée au sein de la Room. J'ai entrepris d'enlever les éléments horizontaux de ce niveau de la protostructure. Cette action soustractive s'est accompagnée de l'ajout de différents éléments de rigidification. Au niveau de l'entrée de la Room, par exemple, j'ai abaissé les éléments horizontaux de la protostructure situés à 90 cm au niveau du sol afin de créer des espace de seuil et de participer à la définition des entrées du projet. 

    (Cette exploration a été faite à partir d'une série de maquettes réalisée à l’échelle 1:25)




  • 8_SPACE BETWEEN THE ROOTS_Modules préfabriqués

    Par Ciak Laura, 15/03/20

    Préfabrication


    Un élément important du projet relève de son aptitude à être, en grande partie, préfabriqué. 

    La définition spatiale de cette ossature a reposé sur les mesures prises sur site d'une arbre existant présentant naturellement une courbe. J'ai traduit cette arc naturel en un arc fait de lignes brisées (arc discontinu) en travaillant à partir d'une photographie en élévation de l'arbre, imprimée à l’échelle 1:10. Cette traduction m’a permise de fixer certains angles et de commencer le dessin.


    Image Mon Mar 16 2020 18:55:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)   Image Mon Mar 16 2020 18:55:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Photo utilisé et arc discontinu                                                  Moi en utilisant l'arc custruit pour dessiner



    Entre l'ossature principale du projet et le dispositif de remplissage, j’ai conçu une jonction par coulissage. L'ossature (structure principale) est construite à parti d'éléments linéaires dont l'agencement me permet d'obtenir des profilés en U (assemblage de 3 éléments vissés). Les vis sont placées de telle sorte à dessiner les angles d'un parallélogramme, maximisant ainsi les surfaces de contact et minimisant les mouvement de rotation entre cadres de l'ossature. J'envisage de renforcer l’assemblage avec des plaques métalliques clouées.

    Image Mon Mar 16 2020 18:55:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Lignatec 31/2019 / Published on Mar 12, 2019 / Maintenance des structures porteuses en bois / p.47


    Image Mon Mar 16 2020 18:55:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Dessin du jonction entre des lignes brisées



    Pour le travail en maquette, réalisé à l’échelle 1:10, l'assemblage des éléments constituant l'ossature principale, est fait par coulissage afin que la manipulation, l'assemblage et la décontraction des modules structuraux soient possibles.


    Image Mon Mar 16 2020 18:55:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit) Image Mon Mar 16 2020 18:55:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Manière d'assemblage                                                                                                Les modules assemblé



    Le premier cadre de l'ossature (en contact avec le sol) est directement ancré dans le banc en béton armé qui sert ainsi aussi de lestage. Les cadres supérieurs sont quant à eux fixés par visserie croisée ou via un système d’assemblage WS.


    Image Mon Mar 16 2020 19:06:37 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit) Image Mon Mar 16 2020 19:06:37 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Socle et première cadre                                            Dernière cadre



    Les éléments verticaux composant les cadres sont reliés entre eux par des éléments horizontaux profilés en T. Ces éléments, au nombre de deux par cadre, sont fixés mécaniquement (vis) et permettent d'assurer le maintien d'une même distance entre arcs.


    Image Mon Mar 16 2020 19:06:37 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Rail (à gauche) et éléments horizontaux profilés en T (à droite)


    Image Mon Mar 16 2020 19:06:37 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Cadres assemblées



    La conception des modules ainsi que leur assemblage sont illustrés dans l'axonométrie éclatée ci-dessous.


    Image Mon Mar 16 2020 19:06:37 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit) Image Mon Mar 16 2020 19:06:37 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Coulissage du dispositif de remplissage dans l'ossature principale. Le dispositif, tendu le long des deux rails verticaux, sera vissé une fois sa position arrêtée.



    La grille, achevant le dispositif de remplissage, est constituée d'un double grillage. Une fois en place, elle permettra de remplir l’espace entre les cellules avec des éléments trouvés sur site (principe du glanage). Dans le cas de la Mangrove, de nombreuses ressources sont à disposition pour assurer ce remplissage : feuilles, branches, plantes grimpantes, etc. 



  • 6_SPACE BETWEEN THE ROOTS _ Ancrage

    Par Ciak Laura, 14/03/20

    Pendant le Mid-Review on m’a conseillé de travailler sur l'ancrage de mon projet dans le sol, ce que reviendra sur la notion des racines et leurs ancrage au sol.

    Après d’avoir l’invité Robert Perroulaz, le dendrologue (spécialiste de l’étude du bois, des arbres), j’ai décidé de ne pas faire des ancrages au sol. Le dendrologue nous a enseigné que, en particulière dans la région de la Mangrove où la première couche de la sol se compose presque que des racines, c’est très difficile de trouver les zones pour les encrage et lui nous propose plus de faire les ancrages par poser des dalles de béton, lesquels repartent les charges sur le sol. 

    En écoutant ses conseilles j’ai décidé d'utiliser mon banc comme “ancrage au sol” en faisant ce en béton et implanter mes arcs dans ceci. Ça me permet de poser une maximum de surface sur le sol et agrandir le contact.


    Image Sun Mar 15 2020 20:39:21 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Sun Mar 15 2020 20:39:21 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)  Image Sun Mar 15 2020 20:39:21 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Moule du plâtre armé                       Détail du moule                                Plâtre coulé




  • 3_SPACE BETWEEN THE ROOTS _ Concept

    Par Ciak Laura, 14/03/20

    THE MANGROVE  | courtyards which live...  un écosystème très foisonnant.

    housing in between… pour des animaux diverses pendant des phases différentes. 

    En créant une espace pour plusieurs groupes d’âge en respectant leur différentes activités, je m’imagine un lieu sûr qui peut servir à se reposer, pique-niquer, lire, fêter ou juste simplement observer la nature.

    back to the roots… la rencontre entre la nature et l’être humain. Retourner à ses racines depuis plusieurs points de vue : biologiquement, spirituellement, historiquement.

    Le fait de revenir historiquement à nos racines et à la construction des abris préhistoriques, combiné avec l’idée d’une cour intérieur, ces deux éléments composent la base de mon projet de la phase ROOMS.





  • 11_SPACE BETWEEN THE ROOTS _ Dessins

    Par Ciak Laura, 09/03/20

    Dans cette blog je veux montrer les proccesus des dessins.



    ROOMS_TA_ciaklaura_201

    week 1&2




    Image Sat Mar 14 2020 16:42:20 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    week 3




    Image Sat Mar 14 2020 16:42:20 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    week 4


    Pour le dessin fini il me manque de finir l'axonométrie éclaté, dessiner les autres jonctions, indiquer les cartouches avec échelles et le repère vers le nord.

    Je voulais aussi ajouter les modules supplémentaires sur le plan, l'élévation et la coupe, par rapport à la recherche de plusieurs modules (11).