• ROOMS_Recherches_Circulation habitable et horizon architecturé

    Par Kali Youssef, 14/03/20

    La dernière étape du projet -4ème couche- consistait en la création de modules en plâtre (au 1:10) qui s'ancrerait à la grille. ( elle n'a pas encore été réalisée ).L'idée était de créer des modules habitables que les utilisateurs pourraient agencer eux mêmes. Créant ainsi une lisière habitable, modulable. 


    Claude Parent utilise le terme de : CIRCULATION HABITABLE. Le toit devient la voie de circulation, où l'on se pose, s'assied, travaille, observe, ... D'une façon analogue, je souhaite habiter la grille qui travaille la pente.


     Image Sun Mar 15 2020 17:05:10 GMT+0100 (CET)

    Claude Parent et Paul Virrillo ont catégorisé différents angles et sont parvenus à ces conclusions qu'il m'est possible d'injecter dans le projet : pas plus de 20° pour une pente, pas plus de 40° pour les assises, ...

    Image Sat Mar 14 2020 22:10:58 GMT+0100 (CET)Image Sat Mar 14 2020 22:10:58 GMT+0100 (CET)


    J'aimerais m'inspirer des dessins d'Yves Klein et Claude Parent. Leur travaux forment un pont entre la peinture et l'architecture


          Image Sat Mar 14 2020 21:56:56 GMT+0100 (CET)  Image Sat Mar 14 2020 21:56:56 GMT+0100 (CET)

    Représentation de conceptions picturales de Klein par Claude Parent. 


    Dans le livre Claude Parent Autrement (essai écrit en collaboration avec Julie Captant et Eva Mahdalickovas ),les auteurs abordent notamment la notion d'horizon, " atteindre l'horion par l'architecture ". L'horizon apparaît comme un mur infranchissable.


    Au regard de ces recherches, un premier test de modules alimenté par la pensée de Claude Parent a été réalisé :


    Image Sun Mar 15 2020 17:05:10 GMT+0100 (CET)  Image Sun Mar 15 2020 17:05:10 GMT+0100 (CET)

    Image Sun Mar 15 2020 17:05:10 GMT+0100 (CET)


    " Les processus imaginés par l'architecture creuse s'incrustent, s'agrippent aux reliefs [...] pénétration, incision et pénétration" -Claude Parent Autrement 




  • ROOMS_construction grille

    Par Kali Youssef, 14/03/20

    La grille est à la base de mon travail. Elle n'est pas seulement un élément constructif abstrait : elle sera présente sur le terrain et possède un rôle concret, à la manière des fondations d'une maison. 

    J'ai travaillé sur une grille qui pourrait offrir une certaine modularité, qui pourrait s'adapter à différents types de terrain. La grille n'est donc pas continue dans toutes les directions : elle présente une unité répétée, laquelle est composée de 4 cellules. 


    J'ai imaginé trois type de grilles : la plus concluante, la plus robuste et la plus modulable. 


    Image Sat Mar 14 2020 20:43:24 GMT+0100 (CET)  Image Sun Mar 15 2020 17:44:49 GMT+0100 (CET)

    La grille complète est composée de quatre couches dont trois structurelles. Les unes s'appuient sur les autres, avec pour structure principale la protostructure.


     Image Sat Mar 14 2020 20:19:47 GMT+0100 (CET)

    La structure verticale et l'un des pied de la proto-strcucture.

    L'ensemble de la proto-structure est construit sur un sytème de L sur lequel j'ai adapté les ancrages à cette dernière. Le premier système vient serrer les trois piliers espacés de 1m60 en les rigidifiant (Pannes). C'est la base de mon ancrage. 


    Image Sat Mar 14 2020 20:19:47 GMT+0100 (CET)

    Puis des chevrons reprenant les angles du terrains viennent se poser sur les pannes. Finalement mes modules viennent s'ancrer sur les chevrons. Les modules sont composés d'éléments porteurs (lambourdes de 10x3 qui se posent sur les chevrons) et de lambourdes (5x3) qui accueilleront les éléments habitables . 


    Image Sat Mar 14 2020 20:43:24 GMT+0100 (CET)  Image Sat Mar 14 2020 20:19:47 GMT+0100 (CET)

    Chaque module possède une possibilité d'extension. Deux modules de quatre cellules assemblés ensemble forment deux nouvelle cellules. Nous avons repris ici la logique d'assemblage déjà présentée par la protostructure.


    Image Sat Mar 14 2020 20:19:47 GMT+0100 (CET)

    Chaque module peut être étendu, permettant d'intégrer les spécificités des pentes du terrain


    Image Sat Mar 14 2020 20:19:47 GMT+0100 (CET)

    Système abouti




  • ROOMS_quadrillage

    Par Kali Youssef, 14/03/20


    Pour habiter cette pente en prenant en compte les différentes conditions spatiales: arbres, arbustes, racines. Je me suis inspiré d'Archizoom, Superstudio ainsi que de Jean Pierre Raynaud qui ont respectivement travaillé avec le quadrillage. 

    La grille représente la capacité du corps a habiter un lieu géométrique, même en effaçant tout elle garde une certaine matérialité. 


    Image Sat Mar 14 2020 19:53:38 GMT+0100 (CET)   Image Sat Mar 14 2020 19:53:38 GMT+0100 (CET)



    Ainsi en densifiant les cellules de la proto-strcture, l'espace habitable s'autodétermine grâce aux obstacles déjà ancrés au terrain. Un carré peu être limité par quelques arbres ou arbustes. 

    Le terrain impose de laisser des espaces ouvert, d'aller chercher d'autres points d'ancrages.



    Image Sat Mar 14 2020 19:53:38 GMT+0100 (CET)



    Poser une grille sur mon terrain fut un moyen de le concrétiser, de poser des mesures, une unité qui me permettrait d'agencer ma room en fonction du contexte.

  • ROOMS_pattern

    Par Kali Youssef, 14/03/20


    Pattern Language est un livre qui répertorie des répétions dans le comportement humain indépendamment de la culture ou de l'origine de l' individu. 

    L'accès à l'eau, la présence de fenêtre, les déplacements, ...


    Il nous a permi d'établir des conditions larges pour le début de notre projet 




    Image Sun Mar 15 2020 19:46:40 GMT+0100 (CET)



    Open stars sont des escaliers qui lient deux niveaux extérieurs. 

    Un moyen de franchissement qui tend vers un espace aux conditions et utilisations différentes. 

    Ils représentent la connexion entre deux mondes. Ils sont un lieu d’interaction social. Lieux communs, ils se partagent. 





    Image Sun Mar 15 2020 19:46:40 GMT+0100 (CET)


    Un endroit positif où l’on se clame, se repose. Ces endroits n’étant pas spatialement restreints par des cloisons ou autres, ils n’oppressent pas le visiteur. 

    Les plus appréciables sont sûrement les petites bandes de verdure présentes en ville entre deux bâtiments. 

    Une pause dans la verticalité écrasante de la ville. 

    Ils sont les lieux d’une ouverture tant physique que spirituel. 





    Image Sun Mar 15 2020 19:46:40 GMT+0100 (CET)


    L’environnement qui entoure un bâtiment est essentiel.

    Le travail de l’architecte est de créer un lien entre l’extérieur et l’intérieur. 

    Etudier le terrain pour en tirer les conditions spatiales, s’implanter dans ce contexte. 

    Ainsi il accentue la relation entre l’homme et l’environnement. 







  • ROOM_contexte implantation

    Par Kali Youssef, 14/03/20





    J'ai décidé de travaillé sur le site du parking entre l'eau et le théâtre du GALPON au niveau de la pente. 



    Image Sat Mar 14 2020 19:16:34 GMT+0100 (CET)



    Depuis le parking on peut avoir accès à l'Arve mais il y a une forte pente. Pour simplifier la transition entre le niveau du parking et le niveau de l'eau, j'ai voulu habiter la pente. L'oblique du terrain, est mon mur sur lequel je vais travailler.



    Image Sat Mar 14 2020 19:16:34 GMT+0100 (CET)



    Mon niveau zéro est l'Arve et le plus haut la fin du parking à 5,25 mètre. On dénote environ 1 arbres pour 2 mètre carré. 

    La pente possède différents angles relevés graçe aux courbes de niveaux : 45°, 25° et 20°



    Image Sat Mar 14 2020 19:16:34 GMT+0100 (CET)Image Sat Mar 14 2020 19:16:34 GMT+0100 (CET)




    1ère idée 

    room suspendu à 8 mètres surplombant l'Arve

    ROOMS_TA_youssefkali1ROOMS_TA_youssefkali1(1)