• ALICE déambule_Plâtre frais!

    Par Gabrielyan Eva, Muller Emilie, 08/11/19

    interstice

    noun  /in-tur-stuhs/


    1. a space between things or parts; an interval in time

    he sat there staring over the valley becoming aware of every interstice separating him from his future


    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_101
    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_102


    2. an architecture of concrete interstices;

    the bus stop beneath the airport, the multi-storey car park, the infinite skate park.
    (the great ramp spiralling down into the darkness is yours to explore) 


    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_103
    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_104


    3. interstices of gentleness;

                    the lines of life, a score where pleasures must not be executed, the ecstatic glow, the vibrant restraint in the path of tears, in the hollow of light

  • ALICE déambule : Protocole du projet + Dessins

    Par Gabrielyan Eva, Muller Emilie, 04/11/19

    PROTOCOLE CONCRET DU PROJET:

    Projet: ALICE déambule (cf. codex measures, introduction et conclusion)

    But du projet: Voyager conceptuellement à travers la proto-structure via les plâtres. Pouvoir librement "tourner autour" de la structure. Représentation d'une typologie autour du système de la proto-structure.

    Conception: Réalisation de quatre plâtres. Le premier servant de "base" pour les autres plâtres. Les trois autres plâtres représentent chacun les variations respectives dans le quadrillage de la protostructure.

    Altération choisie: Sève d'arbre.

    Mise en relation avec les plâtres: Utilisation de la capillarité du plâtre pour répandre une encre jaune-orangée à travers le plâtre depuis l'endroit où se trouve l'altération. Dans cette idée, l'encre tend à colorer progressivement le plâtre comme la sève coule sur le bois. Observation du matériau plâtre (voir Expérimentations).

    Hypothèse sur l'origine de l'altération:

    Plausible: La sève est venue avec le bois lorsqu'il fut acheté ou elle serait tombée du conifère situé au-dessus de la structure.

    Imaginaire: Le bois est pris comme une matière littéralement vivante. La sève s'imagine en vaisseaux sanguins. L'altération viendrait d'une coupure dans la chair du bois, donnant lieu à plusieurs gouttes de sève qui s'écouleraient et se disperseraient dans la structure. (d'où la représentation avec l'encre et la capillarité du plâtre: effet de dispersion)


    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_101

    Comparatif entre les plâtres disposés les uns à côté des autres et disposés avec la même configuration que dans la protostructure, avec le plâtre inerchangeable 1 sur le plâtre de base


    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_102
    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_103

    Plan de Monge et axonométrie de l'interstice étudiée

    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_104
    Protostructure MURMURES, projet des élèves de 2ème année, et interstice étudiée (en noir)


    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_105
    MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_106MEASURES_TA_emiliemuller_gabrielyaneva_107

    Axonométries 45/45 des moules, types 1, 2 et 3 (de haut en bas)

  • ALICE déambule : plus on rentre dans le moule, plus on ressemble à une tarte

    Par Gabrielyan Eva, Muller Emilie, 04/11/19


    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_103

    Construction des moules interchangeables

    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_102

    Moule interchangeable 2

    Image Mon Nov 04 2019 02:20:38 GMT+0100 (CET)

    Moule interchangeable 3

    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_103

    Moule-ception

    La première base que nous avons coulée étant trop fragile dû à la quantité d'éléments de bois traversant l'espace qu'elle représente, nous avons décidé de remouler une base, qui serait la plus neutre possible, en mettant la première pièce non concluante dans la nouvelle. Nous avons donc moulé une base figurative -qui représentait l'espace entre les différents éléments de bois- dans une base conceptuelle qui elle n'est visuellement qu'un bloc de plâtre.

  • EXPANDING II

    Par Kali Youssef, Anivarro Zabala Rafael, Ciak Laura, Desaules Alice, Dimarco Eva, Forster Mathilde, Gabrielyan Eva, Kibora Silan Hoël, Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, Makas Ilayda, Muller Emilie, Nguyen Dang-Vuong David, Panarese Remo, Petrachenko Julia, Robbins Jean-Luc, Santos Costa Nicoly, Tajana Marvin, Zheltyanik Natalya, 29/10/19

    Image Tue Oct 29 2019 17:43:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

  • ALICE déambule : Expériences

    Par Gabrielyan Eva, Muller Emilie, 28/10/19

    Un moule, trois expérimentations

    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_101

    Moule de base initial (interstice de protostructure)

    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_102

    Expérience avec un mélange café-plâtre


    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_103

    Expérience avec un mélange sucre caramélisé (afin de mimer l'effet d'une résine) et plâtre

    Test 1 : Plâtre avec sucre caramélisé.

    Observations : Le sucre bouillant réagit avec le plâtre froid lorsqu'il est coulé - d'où la création de cristaux. De plus, en séchant, le plâtre devient chaud et fait fondre le sucre qui essaie de se refroidir. Le sucre n'était également pas totalement dissous dans le caramel. Le résultat obtenu est très cristallin, bien loin du résultat espéré simili-résine. Le bois (même avec couches de shellac et Nivea) est impossible à retirer du sucre, et du plâtre. 

    Résultat : non-concluant.


    Test 2 : Plâtre avec café.

    Observations : Le café mélangé au plâtre favorise la création de beaucoup de bulles à la surface. On observe une rétractation différentielle sur le mélange des deux liquides (probablement une différence de masse volumique du café et de l'eau). Une crevasse se crée entre les deux plâtres. Le bois (shellac et Nivea) est impossible à retirer du moule. 

    Résultat : non-concluant. 


    Test 3 : Plâtre avec cire (bougie). (pas de photos)

    Observations : La cire ne se mélange pas au plâtre comme espéré, de plus le résultat reste très fragile. 

    Résultat : non-concluant. 


    Solution : Utilisation d'un colorant pour obtenir un plâtre d'une différente couleur, et recouvrir le bois d'un film plastique afin de pouvoir le retirer du moule. 


    MEASURES_TA_emiliemuller_evagabrielyan_104Image Mon Oct 28 2019 14:50:40 GMT+0100 (CET)

    Détails, plâtre-café et plâtre-sucre


    Autres expérimentations



    Image Tue Oct 29 2019 09:17:05 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Oct 29 2019 09:17:05 GMT+0100 (CET)


    Test 4 : Plâtre avec encre.

    Observations : Phénomène de capillarité de l'encre à travers le plâtre. L'encre (élément liquide) fragilise le plâtre si il y est trempé. Quelques gouttes d'encre se propagent rapidement à travers la matière.

    Résultat : peut-être concluant?



    Image Mon Nov 04 2019 02:37:22 GMT+0100 (CET)


    Encres de couleurs