FANTÔME - Travail par Couches

Par Tajana Marvin, Forster Mathilde, Makas Ilayda, 18/12/19


La partie manquante du sol a dictée un détail de notre projet. Elle est en effet reportée plus schématiquement sur sa propre projection verticale par couches, en suivant un thème de travail de la phase “planes” (transparence phénoménale). Tout triangle est incomplet, mais la superposition visuelle d’entre eux forme un espace qui va compléter la partie manquante.

 Si l’on peut observer une déficience visuelle marquée sur le sol, la protostructure présente un manque plus conceptuel, celui de la solidité, de la robustesse, puisque pendant tout le temps de travail sur le projet la protostructure était plutôt mobile. L’épais cadre en bois qui entoure le plâtre répond à cette exigence de résistance.