• Model

    Par Delortlaval Paul, Giogianni Laura, 07/11/19


    MESURES_MB_giorgiannilaura-delortlavalpaul_105




  • Step by step

    Par Delortlaval Paul, Giogianni Laura, 07/11/19


    MESURES_MB_giorgiannilaura-delortlavalpaul_104




  • Organization

    Par Delortlaval Paul, Giogianni Laura, 07/11/19


     MESURES_MB_giorgiannilaura-delortlavalpaul_103




  • Crucial Points

    Par Delortlaval Paul, Giogianni Laura, 07/11/19


    MESURES_MB_giorgiannilaura-delortlavalpaul_102




  • Mesures

    Par Delortlaval Paul, Giogianni Laura, 05/11/19

    L'interaction se construit sur une action réciproque entre deux ou plusieurs éléments, voire de différents phénomènes. Cela nous a amené à choisir, sur le site d'Evian, un élément structurel situé sur la face ouest du bâtiment situé le plus haut.

    Il s'agit d'un panneau mobile pivotant grâce à un cadre constitué de quatre bras. Ainsi, situé sur une façade, son rapport avec l'intérieur et l'extérieur nous a interpellés. Cette interaction s'avère d'un grand intérêt concernant la fonction de la plaque qui, placée juste en face de l'observateur, empêche son regard frontal face à l'extérieur, et fonctionne ainsi à l'inverse d'une fenêtre classique. De ce fait, la vue, notre sens premier, est mise au second plan et favorise l'expression des autres sens : l'ouïe pour percevoir les sons extérieurs ; le toucher pour sentir le vent du fait de l'avancée du panneau par rapport à la façade, l'odorat permettant de compléter l'ambiance de la forêt. Ainsi, cette interaction forte fait que l'atmosphère externe est retranscrite à l'intérieur.

    La mobilité du panneau permet d'ajouter un rapport physique entre l'Homme et le paysage. Par conséquent, la fonction classique du mur est renversée : Immobile, il a pour but d'isoler totalement la pièce de l'extérieur, la seule transition étant une vue cadrée, presque un tableau en deux dimensions. Dans le cas du panneau mobile, l'interaction avec la forêt est fusionnelle.