Rencontre

Par Charamel Lucile, Tissot-Daguette Lou, 15/12/19


Rencontre

 

Trois plans s’interceptent entre-eux, consolidant et structurant l’espace de la proto-structure. Les choix spatiaux et le dimensionnement des plans s’expliquent par la création d’espaces interstitiels. Le croisement engendré nous rappelle alors la structure simplifiée reprise de la phase planes. 

 

Les plans longent la topographie, la projetant dans l’espace, deux encrages adversaires s’interceptent en décalage. Un croisement nait alors. L’un des plans, assumant une fonction stabilisatrice, il en résulte un jeu de tension entre deux verticales de la proto-structure. Le plan horizontal au travers du système d’encoche, repose directement sur la proto-structure et permet une meilleure implantation par son poids propre. Cette rencontre est permise grâce à deux plans obliques épousant la forme du polyèdre, l’un assumant la fonction portante d’un plan voisin et par un autre plan horizontal stabilisant ces plans.

 

La fragilité de cette proto-structure se retrouve apprivoisée par l’intervention humaine. La question d’implantation et de relations spatiales horizontales et verticales s’avère donc être un enjeu primordial. Le rapport à l’individu est engagé puisque c’est lui qui se déplace pour comprendre et observer les nouveaux espaces créés. A une échelle plus grande, ces espaces deviennent habitables pour ce dernier.


Image Wed Dec 18 2019 11:36:26 GMT+0100 (CET)



Image Mon Dec 16 2019 18:39:16 GMT+0100 (CET)


Image Sun Dec 15 2019 23:08:21 GMT+0100 (CET)


Image Tue Dec 17 2019 10:45:51 GMT+0100 (CET)


Image Sun Dec 15 2019 23:08:21 GMT+0100 (CET)


Image Wed Dec 18 2019 11:36:26 GMT+0100 (CET)


Image Wed Dec 18 2019 11:36:26 GMT+0100 (CET)


Image Wed Dec 18 2019 11:36:26 GMT+0100 (CET)




Image Sun Dec 15 2019 08:30:27 GMT+0100 (CET)