• Première maquette : avantages et inconvénients

    Par Bozon Ninon, Dujardin Solange, Kuenzi Elisa, Nguyen Huynh Maud, 16/11/19

    Cette première maquette est à l'échelle 1:10.


    Pour la construction de la structure nous avons ré-utilié le système de pincement étudié à Evian. Il permettait d'assembler différents éléments entre eux et de mieux stabiliser la structure. Il a ici été détourné de sa fonction première et rend possible le coulissage des baguettes en bois entre elles. Ce système de coulissement nous a paru dans un premier temps plutôt satisfaisant. Cependant, cet assemblage nous a vite paru difficile à réaliser à taille réelle. En effet la paroi moible risque de déplacer toute la structure qui ne peut pas être fixée au sol. L'utilisation de poutre de dimensions différentes (6*2.7 cm pour la structure fixe et la moitié pour la partie en mouvement) pourrait être intéressante.

    La pente est également à prendre en compte car le morceau le plus conséquent du projet se trouve dans la partie inférieure de l'inclinaison du terrain. Cela pourrait faire basculer la construction.


    Image Sat Nov 16 2019 11:30:43 GMT+0100 (CET)                 Image Sat Nov 16 2019 11:30:43 GMT+0100 (CET)                   Image Sat Nov 16 2019 11:30:43 GMT+0100 (CET)  
  • Captures d'images, passages de textes

    Par Bozon Ninon, Dujardin Solange, Kuenzi Elisa, Nguyen Huynh Maud, 14/11/19
                 

    Dans notre projet : les passagers.


                              Image Fri Nov 15 2019 16:30:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    La notion de passage peut être abordée de façon intéressante en photographie, technique qui permet de garder une "trace de passage". Celle ci se retrouve à travers l'image du flux, à la fois le flux de personnes et de voitures entre les frontières suisses. Le flou des photos illustre la vitesse de ces mouvements.



       "De la musique avant toute chose,

        Et pour cela préfère l'impair"

        Art poétique - P. Verlaine

    Un cadre pair qui intègre l'impair; le cadre permet ensuite la liberté.

    Le cadre dans le cadre de la toile. Une courbe dans un espace rectiligne et régulier.

    Avec quelle ambition ? focaliser l'attention sur le sujet central : des corps difformes.

    Ici : les passagers

    inspiration : "Francis Bacon" by John Russel 

     


        

                 La pluie, le soleil et le vent


    levé du jour,

                    rosée et ciel rose

                    -ensoleillement faible

                               bise légère et PASSAGÈRE


                     désagrément de la pluie :

                     irruption incertaine d'averse en début de matinée 

                                INEXACTITUDE du taux d'humidité


                      après midi ventueuse

                                 éclaircies attendues, plutôt LIMITÉES-rapide disparition


        17h24. nuit

        

    " Nul doute que le sens de l'espace soit au coeur de nos pensées.

    Nous pensons des objets dans l'espace.

    Mais pensons-nous l'espace lui-même? " La Pensée de l'espace Gilles Gaston Granger

    Les plans dans l'espace, l'espace autour de ses plans, l'interaction de l'espace, des plans et de notre corps. Comment appréhender cet espace infini que nos plans créent ? Comment représenter cet espace et le mettre en avant ? Comment transmettre nos intentions d'espace avec nos plans ? : LA GEOMETRIE

  • Texte d'Imagination

    Par Bozon Ninon, Nguyen Huynh Maud, 05/11/19

    Perché sur cette poutre si haute se tient un oiseau. Cet oiseau et sa couvée, prête à quitter le nid, vivent paisiblement. Jusqu'au jour où ils se font envahir par bon nombre d'humain venu observer, mesurer. Fausse alerte l'oiseau n'est plus dérangé. Il reprend le cours de sa vie sans soucis et par chercher la chaleur. L'année suivante voulant retrouver son foyer il est désemparé ne retrouvant aucun de ses repères. Il doit donc rechercher un nouveau cocon protecteur pour lui et sa famille.


    Un début de journée pluvieux pour Thomas et sa fille. La petite Colette adore la pluie. Ils ont donc passé la matinée à gambader dans Evian et les environs. Quand midi sonne ils se mettent à chercher un endroit pour pic niquer. Se dirigeant vers les hauts de la ville ils découvrent des structures labyrinthiques en bois. Colette cours dans tous les sens mais le bois humide la fait glissée. Thomas arrive à la consoler grâce au super pique-nique. C’est alors que le soleil pointe le bout de son nez et que la pluie cesse. Colette est trempée et tombe de fatigue. Son père lui enlève son ciré et le fait sécher sur une poutre. Colette et son père s’endormiront pour un roupillon à l’ombre des parois de cet abri chaleureux

    Ces deux textes racontent une histoire et nous permettre de s'approprier comme on le peut le projet d'Evian.

  • Inspiration

    Par Bozon Ninon, Nguyen Huynh Maud, 03/11/19

    Le paradoxe de remplir le vide.

    De matérialiser l'immatériel.

    Cette thématique a été travaillée tout comme dans cette phase par l'Artiste Rachel Whiteread.

    Une artiste britannique qui travaille comme nous avec du plâtre.


    MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_112


    Untitled (Domestic), 2002


    MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_113


    Rachel Whiteread’s ‘Ghost’ (1990)



  • De la Mesure à la Démesure

    Par Bozon Ninon, Nguyen Huynh Maud, 03/11/19

    Un premier moule qui se transforme en un essai de matière

    La maquette réalisée à échelle 1/1, était de taille conséquente. Un bloc contenant 24 litre de plâtre.

    Il est donc primordial de créer un moule surprotégé des fuites avec du scotch chatterton ainsi qu'une structure de soutien (contreforts) conséquente. Les fuites étant notre première peur, nous avons avec cette technique éviter le drame.


    MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_107

    Le moule non pas à l'échelle humaine mais à l'échelle aimant

    MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_108

    Pour créer le positif nous avons utilisé du sagex. Il nous permet ensuite d'être retiré de notre maquette grâce à ses propriétés. Cette astuce nous permet donc de réaliser le négatif de notre détail.

    Deuxièmement, le souci des conséquences du plâtre utilisé dans de telles proportions.

    Nous avons acheté le plâtre en grande quantité dans une chaine de magasin de bricolage. Mais il s’est avéré être beaucoup trop sableux, et mal proportionné. En effet le plâtre n’a, à cette heure, toujours pas fini de sécher.


    MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_15 MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_16

     Lors du démoulage et des réactions entre Sagex et acétone nous avons eu de belles surprises

    Test de réaction du Sagex avec le plâtre.

    Le Sagex est une matière mystérieuse qui change radicalement d'état en quelque instant. Sa propriété physique créée de belles surprises visuelles, que nous avons capturé en photographie. Une série de trois images surréalistes si on ne connait pas le cadre de celles-ci.

    Image Sun Nov 03 2019 20:53:37 GMT+0100 (CET) MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_110 MEASURES_CF_nguyenmaud-bozonninon_111