• Discours sur la démarche

    Par Ackermann Remo, Asoanya Jovita, Bozon Ninon, Dujardin Solange, Fauvel Camille, Freitas Beatriz, Gindroz David, Hoti Arta, Hoxhaj Fjolla, Ibrahimi Fidan, Immer Basile, Kuenzi Elisa, Maturo Laura, Mokaddem Kahlil, Nguyen Huynh Maud, Pleines Felix, Schneider Mateo, Suter Axelle, Takatch Valentina, Udriot Cyril, Ugnivenko Doris, Wasserfallen Benedict, Weissbaum Zoé, 18/12/19

    Le but du workshop étant de prolonger la réflexion de la phase précédente, à savoir PLANES, nos premières spéculations tournent autour de notre ancien projet.

    Chaque binôme reprend l’essence de son projet afin d’en élaborer un nouveau.

    Nous continuons de travailler avec des plans. La révélation de différents espaces sur des plans horizontaux, verticaux ou encore obliques est le point-clé de chacune des trames du studio. Chaque plan créé révèle deux espaces, l’un au dessus et l’autre en dessous. Un jeu est ainsi créé, engendrant une réelle dynamique. On peut imaginer un parcours à travers les différents projets où l’on découvrirait plusieurs espaces, plans et niveaux distincts. Plusieurs éléments de différents projets peuvent entrer en contact avec les plans des autres projets et ainsi permettre un échange humain entre ces différents niveaux. Le dialogue entre nos projets se crée alors via un parcours pédestre.

    Un des points clés des projets s’est orienté sur la sensation que peuvent nous procurer les différents espaces. En effet se placer en dessus ou à l’inverse au dessous du même plan nous fait ressentir l’espace d’une manière différente. La taille, l’inclinaison et la hauteur des différents plans procurent différents ressentis.

    Ainsi, nous avons été attentifs à l’utilisation potentielle de nos projets par un être, l’idée étant  d’offrir des sensations nouvelles aux usagers. Les projets ont donc été pensés à l’échelle 1:10.

    Chaque cellule est unique et diffère des autres grâce à la topographie fictive. Le point de départ de chaque projet a donc été d’étudier le rapport au sol. Certains reportent la topographie en orientations de plan et certains jouent avec la création d’espaces au sol.

    De plus, il existe une alternance entre les projets de notre studio ; certains s’encrent directement au sol et stabilisent la protostructure. Alors que d’autres sont suspendus et utilisent la protostrcure comme élément de soutien. Sachant que la protostructure peut se porter elle-même en deçà d’une certaine limite. C’est grâce aux projets de consolidations que les projets suspendus peuvent exister. Les projets interagissent entre eux, et s’entraident.

    Cela crée une unité, qui permet de considérer l’ensemble des projets comme un projet global.

  • A game of equilibrium and location

    Par Ibrahimi Fidan, Mokaddem Kahlil, Pleines Felix, 16/12/19


    Dans PLANES nous nous sommes intéressés à l'équilibre et à l'implémentation dans le site. Dans SCAFFOLDING on réexplore ce fond d’investigation au travers de la protostructure. Cette dernière sert de support physique composé de verticales et horizontales se supportant à peine elle-même. La question qui s'impose est comme suit : faut t'il agir sur la protosctucture ou interagir avec cette dernière ?  Et si l'on faisait les deux ?


                                                  Image Mon Dec 16 2019 17:26:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    "on sait qu'elle se supporte elle-même mais c'est à peu prés tout..."


    C'est dans cet équilibre précaire que s'inscrit notre volonté - à l'instar de la phase précédente - de jouer sur cet notion d'équilibrage. Plus précisément l'attrait à la mise en question de la stabilité du système. Découlant de cette volonté, nous prenons l'initiative d'effectuer une coupe verticale au centre de la trame. Tout d’abord partis sur un optique de réarrangement de la protostructure, dans une idée de « découdre pour re-coudre », on se rend compte du manque d'intérêt de cet acte qui risquerait de compromettre tout l’harmonie de cette protostucture commune. L'intention de la coupe devient désormais d'effectuer un paradoxe quant à une stabilité inébranlable résultant de la coupe qui prémisse un déséquilibre structurel global. 



                      Image Tue Dec 17 2019 11:14:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Produit de la coupe initiale


    On transforme la coupe en espace en élargissant légèrement le vide. Cette césure restreinte à l’hémistiche officie un transit étroit au sein du module tout en suggérant la possibilité de continuité.


    insert scan élévation


    Il impute de combler le déséquilibre induit par la césure en rétablissant l'orthogonalité (verticales/horizontales) de la protostructure. Pour ce faire il nous apparaît nécessaire de démonter l'ensembles des trames et de les réassemler proprement. 



     Image Mon Dec 16 2019 20:54:11 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Mon Dec 16 2019 20:54:11 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Alignement de la protostructure à l'aide de fil à plomb




     Image Mon Dec 16 2019 20:54:11 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Mon Dec 16 2019 20:54:11 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Mise à niveau (MAN)


    Cette réforme structurelle n'est pas suffisante pour garantir une stabilité lors d'ajout de charges issus des projets avoisinants. Plusieurs approches on été mises en oeuvre pour remédier à ce problème statique. La première à été de forer des fondation dans la topographie fictive pour ancrer les verticales au moyen de plâtre. 



    THE DRILLING INTERROGATION


                   Image Tue Dec 17 2019 09:03:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Tue Dec 17 2019 09:03:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

             

                   Image Tue Dec 17 2019 09:03:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Tue Dec 17 2019 09:03:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Grounding of a pillar of the protostructure with plaster



    Cette première méthode d'ancrage s'est avérée indéniablement efficace ; ce nonobstant il est flagrant que cette approche outrepasse notre volonté d'implémentation au site de par sa brutalité intrinsèque. C'est à partir de cette volonté qu'on se penche sur des dispositifs plus accommodant avec son contexte topographique. On part sur l'exploration d'un moyen d'ancrage topographique par le biais d'examen du plan et de l'élévation cadastraux. 



                       Image Tue Dec 17 2019 10:14:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    SYSTEME I d'ancrage topographique


         Image Tue Dec 17 2019 10:14:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Tue Dec 17 2019 16:36:58 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


               prémisses du SYSTEME II                                       SYSTEME II d'ancrage topographique


     insert photo SYSTEME III




                      Image Wed Dec 18 2019 13:07:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Axonométrie des trois SYSTEMES




    Ces divers systèmes reprenant le fonctionnement par pincement propre à la protostructure assurent la stabilité au pied de la base tout en s'incorporant à la topographie du site. L’inconvénient principal de ces dispositifs réside dans l'incapacité de pouvoir agir sur la partie supérieure de la protostructure. Afin d'opérer sur la stabilité culminante nous nous sommes raccroché à la démarche du studio qui consiste en l'interaction inter-projets. Les projets avoisinants utilisant tous de la ficelle il nous semblait intéressant d'exploiter le prolongement de ces mêmes ficelles pour stabiliser le module initial discontinu. Cette symbiose permet un ancrage au sol plus général au niveau des projets suspendus; stabilisant la protostructure dans sa globalité.    




           Image Fri Dec 20 2019 15:20:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Fri Dec 20 2019 16:10:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Exemples d'ancrage topographique


                                                Image Wed Dec 18 2019 13:07:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    De plus, on constate qu'un équilibre résulte de l'implémentation des moult projets induit par la compensation entre eux. La protostructure, dénominateur commun, agit comme support de dialogue inter-projet.

                   



        Image Wed Dec 18 2019 13:07:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Wed Dec 18 2019 13:07:50 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Appropriation des SYSTEME I & II par d'autres groupes



    -

      















  • Cadre sur espace

    Par Ibrahimi Fidan, Mokaddem Kahlil, Pleines Felix, 30/11/19


    Lèves la tête 


    Le pâturage dédiés aux étudiants demeure desservi par ses derniers malgré son emplacement idéal devant le Rolex Learning Center. Il est réduit à être un simple lieu de transition entre études et études pour ses passants aguerri qui l'ignorent inconsciemment. Ce nonobstant, en l’arpentant  l'on remarque divers espaces réalisés et réalisables. 


    En levant notre tête pour quelques instants il nous est apparu à l'horizon deux structures anodines - soit deux tours de ventilation - juchées sur le sol qui, à l'instar dudit pâturage nous étaient demeuré précédemment invisible. En les alignant depuis le chemin du RLC leurs deux sommets respectifs délimitent un espace. Ce à partir de cet espace que nous avons véritablement notre enquête structuro-spatiale. 



    -


    OBJECTIVE OUTLOOK



                                   Image Sun Nov 24 2019 17:18:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Front view of the RLC looking east



    -



    A DAY IN THE LIFE OF A UNREMARKABLE ARTIFACT



                                                          Image Sun Nov 24 2019 17:18:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Firt ventilation tower in front of the RLC



    -



    SPACED OUT



       Image Sun Nov 24 2019 17:18:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 24 2019 17:18:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 24 2019 17:18:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Two different ventilation towers neatly aligned 



    Shakedown


    Partis d’un simple cadre rectangulaire, nous effectuons une variations de torsions et contorsions, jusqu’à la genèse de notre forme définitive que nous viendrions poser, dans un équilibre semblant précaire, sur la face supérieure de la première tour de ventilation.


    bla bla essais maquettes 1:10


    CADRES&co.



       Image Tue Dec 03 2019 08:22:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Tue Dec 03 2019 08:22:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    photoshoot 1ers essais maquettes 1:10


    -


    PICK NONE, GET ONE FREE!


    photoshoot maquette finale 1:10



    Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

      Monge, 1:10, IBRAHIMI FIDAN



                        Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie, 1:6, MOKADDEM KHALIL


    -


    BALANCE IS THE ENEMY OF ART


    suspens de la structure (photo maquette 1:10 s/cube de ventilation)


    -


    INTERLOCKING DIRECTORATE


    technique structurelle de notre structure

    +  SCAN planche details 

    + photoshoot details


                      Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





             Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    -



    A WOODCHUCK SHOULD CHUCK IF A WOODCHUCK COULD CHUCK WOOD, AS LONG AS A WOODCHUCK WOULD CHUCK WOOD




           Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




                                     Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




                                                                                       Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Cutting process



    -



    FREEDOM OF ASSEMBLY



                                          Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





                       Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Assemby procces



    -



    POINT OF NO RETURN



                      Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



                                                Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Installation process




    -





                                        Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




                                        Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    -


    THE QUALE OF THE QUEST


      

    Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sat Dec 07 2019 11:49:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Perspective, 1:200 & 1:300, PLEINES FELIX




    comparaison: SCAN perspective 1:300 - maquette 1:10 s/cartons - structure 1:1 s/silos



    -



    TOOLS ARE JUST TOOLS



                      Image Mon Dec 02 2019 21:05:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Inventory
















  • Complexity in simplicity

    Par Mokaddem Kahlil, Pleines Felix, 20/10/19


    Etape 1 : Aperçu


    Arrivé à Evian, nous nous sommes familiarisé, sous une averse matinale, avec les diverses structures en bois érigés par nos prédécesseurs à quelques pas de La Grange au Lac.


                                                     -


                                              FIRST IMPRESSION

             Protostructure, Evian    Protostructure, EvianImage Sun Oct 20 2019 16:17:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)   Willis Tower, Chicago



                    -                                  



                                            BRASS MONKEY WEATHER

     Image Sun Oct 27 2019 18:22:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Oct 27 2019 18:22:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


      

    Etape 2 : Arpentage


    Après une exploration du site, armés de nos mètres, nous nous sommes attaqué à la prise de mesures des divers éléments structurels de notre ligne assignée. Dès lors la prise de mesures relevables effectuée nous nous mirent naïvement de déterminer les mesures inatteignables - tels que la diagonale supérieure - par le biais de la proportionnalité. En vain, nous avons dû nous résoudre à les déterminer par extrapolation. Il advient donc que nos mesures finales se détachent de la réalité matérielle du site de par un facteur humain capital : nous.


    -


    DESPERATE MEASURES

                   Image Sun Oct 20 2019 16:17:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    -



    MEASURE FOR MEASURE : THE WORD MADE FLESH

                   Image Sun Oct 27 2019 18:22:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Etape 3 : Focus


    Mesures prises, il advenait de nous intéresser de plus près aux subtilités que présentait notre structure. Cette dernière, relativement simple au premier abord, comportait nonobstant deux élément cruciaux à l'intégrité de la structure qui lui était propre : les jointures entre les poteaux verticaux  qui forment - avec les éléments transversaux - le squelette de la structure, et les diagonales verticale et horizontale qui servent de contreventements à toute la structure.


    -


    IT'S SO BRACING

      Image Sun Oct 27 2019 18:22:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Oct 27 2019 18:22:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                 Jointure de la diagonale verticale                               Jointure de la diagonale horizontale



    Etape 4 : Copier/Coller


    Nous avons poursuivit par appliquer nos mesures sur papier dans le dessein de mieux comprendre et visualiser notre structure. Les différentes échelles découlent d'un consensus avec les autres groupes du studio afin de faciliter la comparaison. 


    -


    BIG PICTURE

       Image Sun Nov 03 2019 12:10:28 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 12:10:28 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan & Élévation, ligne 9, échelle 1:10 


    -


    AXON-METRIA


                       Image Sat Nov 09 2019 12:10:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie, lignes 9 & (-1), échelle 1:10


    -


    THE NEXT SMALL THING

     Image Sun Nov 03 2019 12:10:28 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 12:10:28 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

         Plan & Coupe, diagonale horizontale,                 Plan & Coupes, diagonale verticale, échelle 1:1       

       échelle 1:2




    Etape 5 : Physi-qualité  


    Afin de se représenter le vide autour de la jointure de la diagonale verticale avec le poteau vertical, nous avons décidé de donner une dimension éminemment physique à nos mesures en la réalisant le négatif de la jointure en plâtre en taille réelle. Puis nous avons ajouté une reconstitution en bois du poteau et de la diagonale dans le but de comprendre cet emboîtement.  


    -


    (DONT'T) BREAK THE MOULD


                Image Sun Nov 03 2019 13:44:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)               Image Sun Nov 03 2019 13:44:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moule en carton(2mm) de la jointure, à gauche sans la diagonale, façades adjacentes et opposée manquantes


    -



    CAST IN CaSO4


                                                        Image Sun Nov 03 2019 13:44:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Négatif en plâtre, 17.4 X 17.4 cm


    -



    WOOD IT FIT?


             Image Sun Nov 03 2019 15:38:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)           Image Sun Nov 03 2019 15:38:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Maquette assemblée plâtre & bois, dimensions planches en bois 2.7 X 6 cm



    Etape 6 : Démontage durable


    A l'issue de ce parcours nous nous sommes heurté à la question de la ré-utilisabilité de notre élément. Ce dernier étant joint par moult visses il advenait que sa ré-utilisabilité était quasi-nulle. Nous avons donc conceptualiser un système de jointure qui repose sur l'emploi de boulons plutôt que de vis. Ceci permettra à la structure de pouvoir être démontée et remontée à gré.  


    -


    SCREW YOU

                                                                         Image Sun Nov 03 2019 15:38:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Boulon de charpente M6 x 100




    BOLT YOURSELF


                     Image Sat Nov 09 2019 12:10:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie éclatée, assemblage diagonale verticale w/boulons M6 x 100, échelle 1:2


    -





















  • Point de F8

    Par Mokaddem Kahlil, Pleines Felix, 12/10/19


                                                                      Image Sat Oct 12 2019 13:00:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) 


    Aliénation de la réalité par

    le biais de la matérialité par

    force de contemplation.  




    -


    Il s'avère que la quête de représentativité matérielle, bien qu'armés de bâtons, est plus ardue qu'anticipée.

    Mais jusqu'ici tout va bien.

     


                      Image Sat Oct 12 2019 13:00:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Représentation spatiale du coffrage en carton défait où les trois axes de l'espace sont projetés de façon bidimensionnelle suivant trois droites, sans correction optique de la perspective.

    i.e. axonométrie explosée



                      Image Sat Oct 12 2019 13:00:17 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Ici, la même chose, mais avec des ondulations formées par du monoxyde de dihydrogène.

    -

    Jusqu'ici tout va bien, mais un peu moins.


    -