Mesures à Evian

Par Ackermann Remo, Freitas Beatriz, 27/10/19

Premiers passages à Evian... Il faut s'emparer de nos mètres et tout autre moyen de mesure car chaque centimètre est important. Ces constructions ont été faites par les élèves de 1ère, l'année passé. Aujourd'hui, c'est à nous d'aller sur le terrain. 

Le but est d'étudier cette structure et de comprendre comment elle a été construite. Nous avons une trame assignée par binôme (la 11ème dans notre cas). Celle-ci fait partie d'un muret construit en brique par les étudiants. 



Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

11ème trame, 15 octobre 2019, construction en bois, Evian


Le détail que nous avons choisi ne montre pas une relation essentiel entre les différents éléments de la structure. Cependant, celle-ci nous permet de montrer et mettre en relation le "avant-après", c'est-à-dire; qu'adviendra-t-il de cet espace après le démontage de la structure en bois? 

Notre corps est immergé dans un espace et devient, à force,  « une relation entre la sensation humaine et la vérité de la mesure ».



Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Détail choisi, 15 octobre 2019, angle bois et muret en brique, Evian


Notre angle fait le lien avec toutes les autres arrêtes en bois. Il est donc un éléments important afin de comprendre la construction complète. Il ne reste plus qu'à chercher les informations nécessaires.

Mesurons... et mesurons encore...



Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Détail, 15 octobre 2019, angle bois et muret en brique, Evian


L'étape des croquis est primordiale car elle nécessite beaucoup de précision afin de comprendre chaque détail et chaque recoins de notre trame. Il faut être capable de décomposer toutes les arrêtes en bois et s'imaginer comment les parties s'assemblent et s'accordent entre elles.



Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Beatriz Freitas, Plan croquis, 17 octobre 2019, Studio Fauvel - EPFL


Les différentes coupes nous permettent de nous intéresser à un endroit précis de la trame; l'interstice avec le muret. 



Image Sun Oct 27 2019 18:53:02 GMT+0100 (CET)

Remo Ackermann, différents croquis, 18 octobre 2019, Studio Fauvel - EPFL


Ces plans nous permet de nous familiariser avec notre trame. Ces dessins de précision sont une "manière de représenter un espace et une somme d'indications visant à la réalisation future de cet espace."


Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Remo Ackermann, Elévation Nord et Plan, Studio Fauvel - EPFL


L'élévation ouest est un moyen de montrer notre détail et de comprendre en différents points de vues.

La coupe horizontale a été faite à la hauteur du muret 46 cm, ce qui nous a permis de mettre en relation la construction en bois et le muret.



Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)


Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Beatriz Freitas, Elevation Ouest et Coupe horizontale, Studio Fauvel - EPFL


La meilleure façon de comprendre comment une structure a été faite, est de reproduire, de façon la plus réaliste possible, une maquette. Notre moule est principalement le muret et nous avons représenté chaque briques.


L’idée est de représenter notre détail. Nous avons donc représenter juste une partie du muret, celui qui est en relation avec l’angle choisi. 



Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Remo Ackermann, déplié du moule, Studio Fauvel - EPFL



Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Beatriz Freitas, Remo Achermann, moule, 23 octobre 2019, carton, Studio Fauvel - EPFL


Détail du moule.


Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Remo Ackermann, détail du moule, 24 octobre, carton, Studio Fauvel - EPFL



Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Beatriz Freitas, Remo Ackermann, moule fini, 25 octobre 2019, carton, Fauvel Studio - EPFL


L'axonométrie éclatée est une façon de comprendre comment nous pourrions démonter la structure. Les différentes parties en bois s'assemblent alors de cette façon. Un espace est créé entre les arrêtes.



Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Beatriz Freitas, Axonométrie éclatée du détail, Studio Fauvel -EPFL


C'est l'heure de mettre la main à la pâte et de matérialiser nos idées, toujours avec l'aide de nos camarades pour nous assister si besoin. 


Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Utilisation du plâtre pour mouler le muret dans la « House of Common» - EPFL


Moulage terminé, il ne reste plus qu'à laisser sécher pour le résultat final.


Image Sat Oct 26 2019 22:56:36 GMT+0200 (CEST)

Beatriz Freitas et Remo Ackermann, moulage, 25 octobre 2019, carton et plâtre, Studio Fauvel - EPFL


Pour montrer la relation avant-après démontage. Nous avons construit deux maquettes:

- une en plâtre à partir du moule ci-dessus qui représente notre muret à échelle 1:4

- une en maquette en bois qui représente un poteau de bois à échelle 1:4 (diamètre 8mm x 15mm)


Nous pouvons retirer le poteau librement du moulage pour montrer l’espace que prend le muret.


Image Mon Nov 04 2019 19:59:49 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

Beatriz Freitas, Remo Ackermann, assemblage des maquettes, plâtre et baquettes en bois, Studio Fauvel - EPFL



Notre travail est relié à celui d'un autre groupe qui étudie aussi un autre muret. Cette perspective montre l'espace introduit par ces deux muret. Le fait de ne pas avoir représenter la structure en bois nous permet de faire ce lien avec l'espace qui est créer. Les deux murs sont en relation constante avec le terrain.



Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)


Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Remo Ackermann, Perspective des deux murets, Studio Fauvel - EPFL





Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)


Image Sat Nov 09 2019 21:20:22 GMT+0100 (CET)

Beatriz Freitas, Axonométrie éclatée de la trame, Studio Fauvel - EPFL


En conséquence de notre travail final, nous avons observé que la structure de bois prenait énormément de place par rapport au muret. Nous avons alors essayer de s'imaginer à quoi ce muret servira après le démontage de la structure en bois à Evian. D'après nos hypothèses, après le démontage, le muret s'emparera de l'espace et pourra enfin exister pour lui-même. Il aura alors différentes fonctions pour chacun des passagers à Evian et il sera enfin mis en valeur avec son propre espace. Sa valeur prendra enfin sens.

Pour vérifier tout cela, on vous laisse visiter le site pour vous-même car celui-ci a été démonté récemment.