• L'interstice et ses multiples fonctions

    Par Hoti Arta, 09/11/19

    L’interstice, cette structure au nom et a la forme particulière n’évoque peut-être rien à celui qui la voie pour la première fois, pourtant, ce n’est pas les fonctions qui lui manquent. D’abris contre le soleil à parc d’amusement, l’interstice satisfait un grand nombre de besoins que nous allons analyser dans le texte qui suit. Quoi de mieux qu’une sortie en famille lors d’une journée ensoleillée ? Cette structure saura s’adapter à chacune des demandes de la famille. Tout d’abord, ses panneaux peuvent servir d’abris pour une maman contre le soleil. Ses multiples poutres, elles, amuseront les plus jeunes qui pourront y grimper, tandis que les moins jeunes, non mis de côté, se feront un plaisir de s’appuyer contre ses parois droites, en vue peut-être d’une activité plus calme, telle que la lecture. Ce n’est pas tout, l’interstice peut aussi servir de support pour tous types d’objet. Envie de faire un pique-nique ? Aucun problème. Les larges surfaces plates de l’interstice sauront porter la couverture et les plats confectionnés. Vous l’aurez compris, l’interstice est une structure propice aussi bien à l’amusement qu’à la détente et saura en satisfaire plus d’un.

  • Conclusion de la phase measures

    Par Kuenzi Elisa, Takatch Valentina, 09/11/19

    Comment étudier un projet ? Instinctivement, nous répondrions qu’il faudrait d’abord le mesurer. Mais qu’est-ce que la mesure nous apporte à la compréhension du projet ? La mesure ramène à la standardisation. C’est l’idée de codification. D’après Platon la mesure se pratique dans la sphère de l’immuable et permet de tirer l’âme humaine vers la réalité. Or le projet que nous avons étudié à Evian est éphémère. Comment la mesure pourrait-elle donc s’appliquer dans un tel contexte ? Le ressenti d’un espace étant très individuel, il s’agit de trouver un moyen de le traduire dans une forme compréhensible pour tous. La traduction se rapporte au langage et permet de passer d’une langue à une autre. Le ressenti peut être donc assimilé à une langue ou plus justement à un dialecte étant une notion très personnelle et donc très localisée. La seule langue étant totalement universelle est celle des mathématiques. Elle possède un alphabet composé de caractères qui lui sont propres et sa grammaire est très stricte et rigoureuse. Seules les unités, sortes de clés convertissant des notions abstraites, peuvent varier d’une région du monde à une autre. L’unité métrique est la clé de conversion qui s’applique notamment à la Suisse et la France. Cette dernière permet de passer de la notion abstraite de l’expérience spatiale individuelle à une distance traduite en chiffres. 

    Notre interstice est la matérialisation de l’interaction entre le sol, la protostructure et le projet. Il est formé notamment par un décalage entre le projet et la protostructure créé par une cale qui offre ainsi une distinction nette entre l’élément portant et l’élément porté.



    Image Sat Nov 09 2019 14:45:26 GMT+0100 (CET)

    Plan et élévation générale de la protostructure avec projet 1:10



    Image Sat Nov 09 2019 14:45:26 GMT+0100 (CET)


    Monge de la protostructure et du projet à l'endroit du détail 1:5




    Image Sat Nov 09 2019 14:45:26 GMT+0100 (CET)


    Axonométrie éclatée du détail 1:2, format vignettes




    Image Sat Nov 09 2019 14:45:26 GMT+0100 (CET)


    Axonométrie détail 1:2




    Un futur possible pour la structure:


    Nous sommes en 2021, il ne reste plus de traces de la structure en bois à Evian. Démontée, elle est réutilisée par les nouveaux élèves d’architecture. Ils essaient tant bien que mal de la mesurer pour découper des pièces utiles à leur nouveau projet ne sachant trop comment, car embêtés par les trous laissés par les vis, cicatrices et seuls témoins de la vie antérieure de ce bois en tant que projet architectural. Si Platon considère que la mesure ne s’applique qu’à l’immuable, la réutilisation de l’éphémère ne s’inscrit-elle pas également dans une forme d’éternité? L’éphémère mérite alors également d’être mesuré.


  • Seconde maquette en plâtre

    Par Kuenzi Elisa, Takatch Valentina, 09/11/19

    Nous avons réalisé la deuxième maquette de la même manière que la première en modifiant l'angle de la diagonale.


    Image Sat Nov 09 2019 14:29:26 GMT+0100 (CET)


    Deuxième maquette, échelle 1:2



    Image Sat Nov 09 2019 14:29:26 GMT+0100 (CET)


    Deuxième maquette, échelle 1:2



    Image Sat Nov 09 2019 14:29:26 GMT+0100 (CET)


    Deuxième maquette, échelle 1:2



    Image Sat Nov 09 2019 22:24:07 GMT+0100 (CET)


    Pour le deuxième moule nous avons remplacé le shellac par de l'autocollant transparent afin d'avoir un rendu plus lisse et plus propre.





  • Jour et nuit

    Par Hoxhaj Fjolla, 08/11/19

    La journée, je vois le bonheur, j'entend des rires, on me jette des ballons qui rebondissent sur mes panneaux, on se cache derrière ces mêmes panneaux pour jouer à cache-cache. Autour de moi, il y a des personnes sur leur téléphone, allant au travail ou à l’école, des personnes profitant de leur temps libre à simplement se promener et je fais partie du décor, on m’utilise sans vraiment faire attention à moi.

    Mais vient la nuit et avec celle-ci vient la tristesse, les personnes joyeuses sont remplacées par des personnes ayant tout perdu, et c’est dans ce malheur que je trouve ma place pour réellement exister, ceux que j’abrite ont vraiment conscience de ma présence.  

  • Déconstruire pour mieux montrer, démonter pour reconstruire

    Par Dujardin Solange, Maturo Laura, 08/11/19


                  Image Fri Nov 08 2019 18:23:22 GMT+0100 (CET)         Image Fri Nov 08 2019 18:23:22 GMT+0100 (CET)


                                                   Image Fri Nov 08 2019 18:23:22 GMT+0100 (CET)