• MEASURES, La matérialisation du vide

    Par Udriot Cyril, Wasserfallen Benedict, 03/11/19




    Premier contact avec la structure

    C'est par un temps peu clément que nous nous sommes rendus pour la première fois sur le terrain, à Evian, afin d'amorcer le module "Measures". L'objectif principal de ce module était de nous entrainer à prendre des mesures sur un projet concret (en l'occurrence un projet réalisé l'année dernière par les étudiants de première année) puis de les rapporter en atelier afin de tenter de comprendre comment ce projet avait été réalisé, en se concentrant plus particulièrement sur le     vide.

    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   

                                                              Vue générale d'une partie de la structure 




    Nous avons été répartis selon les studios sur différents points de la structure, puis chaque binôme s'est vu attribué un emplacement spécifique qu'il devait étudier. Notre binôme a dû se concentrer sur la ligne numéro cinq.


                                                         Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                Ligne numéro cinq


    Chaque studio a reçu des consignes différentes, choisies par le/la directeur/trice de studio. Après avoir effectué toutes les mesures relatives à nos emplacements respectifs, nous avons choisi un interstice qui nous paraissait intéressant afin de l'étudier plus en détail en vue de le reproduire en atelier.

                                                            Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Interstice choisi, jonction entre le plancher et une poutre verticale



    Dessins

    Une fois les mesures, croquis et photographies effectuées, place au travail en atelier !


    Nous avons commencé par du dessin, en se répartissant les tâches ; l'un des deux binômes s'est attelé à la réalisation de dessins généraux au 1:10 de notre emplacement sur la structure afin d'offrir une mise en contexte et une meilleure compréhension globale de la structure, tandis que l'autre s'est concentré sur le détail choisi (à plus grande échelle) pour en tirer un maximum d'informations sous différents angles.



     Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sat Nov 09 2019 13:16:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


     Monge comportant deux plans, une élévation et deux coupes (1:10) de la globalité de notre emplacement + le déplié de notre moule 

    (Cyril Udriot)




    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie éclatée de l'emplacement global (1:10)

    (Cyril Udriot)



                          Image Sun Nov 03 2019 21:51:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 21:51:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Monge comportant différents points de vue de notre interstice

    (Bénédict Wasserfallen)



    Moule et maquette


    Une fois les dessins terminés, nous avons procédé au moulage en plâtre de notre interstice, et c'est à ce moment précis que les choses deviennent intéressantes. Nous allons donner une consistance au vide !


    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moule en cours de fabrication (1:1)



    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plâtre coulé et sec, prêt pour le démoulage


    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Rendu final après démoulage



    Etape finale, introduire la pièce dans son emplacement d'origine


    Notre démarche était d'imaginer une sorte de petite histoire mettant en scène un individu voulant utiliser la structure comme un abri pour la nuit. Etendu sous le plancher, il remarque alors un certain nombre de petits espaces dont un qui attire particulièrement son attention, étant donné qu'au petit matin, c'est par ce trou que les premiers rayons du soleil arrivent jusqu'à ses yeux et l'éblouissent. Il décide alors de trouver un moyen de boucher cet interstice.

    Cette démarche a été motivée par notre intérêt pour le contraste entre la complexité de la structure du sous-plancher et la simplicité de l'immense volume placé au-dessus. Nous avons donc choisi de mouler une part de vide que nous pourrions utiliser comme une pièce de puzzle afin de combler ce petit espace. Cela nous a donc rendu extrêmement vigilant quant aux mesures que nous devions prendre, pour obtenir un moulage précis qui s'insère parfaitement (et du premier coup !) dans l'espace d'origine.

    Le résultat était plus que satisfaisant, étant donné que la pièce rentrait parfaitement dans l'interstice sans aucune possibilité de jeu entre le bois et le plâtre.


              Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                          Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





                                           Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





  • The dawn

    Par Wasserfallen Benedict, 13/10/19




    THE FIRST WOODEN STEPS


    Jadis, la colonne.

    A présent, la maquette.

    Le matériau initial?

    Le bois.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    THE PLAN


    Les premiers traits.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    THE STRUCTURE


    Le coffrage avant le plâtre.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    THE RESULT


    Le moule.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)