• REVIEW ROOMS

    Par Nkiambi Jonas Pacific, 30/03/20



    Image Mon Mar 30 2020 09:45:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Relevé de terrain de la position des arbres sur le site de la Mangrove 1:100



    Image Mon Mar 30 2020 09:45:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Photo du site avec mise en évidence des courbes formées par les tronc d'arbres 



    Image Mon Mar 30 2020 09:45:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Mise en évidence du point de fuite formé par les arbres 



    Image Mon Mar 30 2020 09:45:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan montrant l'agencement final des pièces 1:20



    Image Mon Mar 30 2020 09:45:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Mies van der Rohe, Maison de campagne en brique, 1923

    "(...) j'ai abandonné le principe habituel des volumes clos à une série de pièce distinctes j'ai substitué une suite d'espaces ouverts. La parois perd ici son caractère de clôture et ne sert plus qu'a l'articulation organique de la maison."


    "un lieu habitable, c'est un lieu auquel il manque l'habitant et non une configuration spatiale ergonomique qui répond strictement à un usage" Codex p.24


    Image Mon Mar 30 2020 10:47:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Élévation depuis la face arrière du projet



    Image Mon Mar 30 2020 09:45:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Montage photo avec Rhino montrant le rapport de ma Room à l’extérieur



    Image Tue Mar 31 2020 12:29:43 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Planche de dessin A0






  • ROOMS

    Par Nkiambi Jonas Pacific, 26/03/20

    Storyboard


    Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)





    Perception du site de la Mangrove


    La première chose que l'on remarque en arrivant, est la beauté du site au bord du Rhône, occupé en grandes parti par des arbres.

    La densité d'arbres sur le site de la Mangrove est une condition indéniable qui rend ce lieu si particulier, que ce soit par leurs emplacements, les espaces formées entre ceux-ci, leurs inclinaisons propres ou les différentes zones de densité en arbres.

    Ces différentes caractéristiques créent une spatialité particulière que le corps est invité à découvrir et parcourir. 

    Les spécificités de l'espace et la façon dont le corps circule et ressent la spatialité entre ces arbres sera le point centrale de ce projet ROOMS.

    Une expérience corporelle exprimant un ressenti sur le site.




    Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Relevé de terrain de la position des arbres sur le site de la Mangrove 1:100





    Articulation des arbres dans l'espace


    Chaque arbre sur le site de la Mangrove est unique grâce à une multitude de caractéristiques et notamment par leur courbure. Ci-dessous nous pouvons voir les inclinaisons de certains arbres misent en évidence, ce sont pour ma part celles qui se démarquent et qui sont les plus fortes dans la globalité du site. La réduction des arbres à des droites permet de prendre connaissance des angles d'inclinaison de ceux-ci.

    Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest) 

    Photos du site avec mise en évidence des courbes formées par les troncs d'arbres





    Point de fuite et densité 


    Selon où l'on se place sur le site, la densité d'arbre peut être radicalement différente, donnant par la même occasion des spécialités totalement différentes. Si l'on regarde la photo du haut (1) avec un observateur placé à une extrémité du site, il y a une sensation d'ouverture venant de la quantité d'arbres qui tend à la baisse mais également d'une ouverture du site dans l'espace globale. On observe l'effet contraire avec la photo du bas (3) avec peu d'arbre en premier plan puis une densité plus fort sur le fond de l'image formant ainsi un point de fuite vers la partie plus dense en arbres (2).


    Image Thu Mar 26 2020 21:19:17 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    De haut en bas : photo d'une extrémité du site (1), photo montrant le points de fuite (2), photo à l'autre extrémité du site (3)





    Processing 1


    Dans un premier temps, comme on peut le voir sur le haut de la première page de croquis, le projet se concentrait sur l'espace formé par les 4 arbres principaux autour de nos protostructures, cependant cela ne considérait pas le site dans sa globalité et sa complexité.

    Alors j'ai voulu proposer une autre lecture du site en prenant plus en considération les différentes zones de densité d'arbre sur le site, leurs emplacements et leurs courbures. C'est ce qui a mené à ces différents panneaux à différentes inclinaisons et formes installés dans un couloir formé par deux murs, qui invite les personnes à circuler et découvrir l'espace de la Mangrove d'une autre façon.



    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Page de croquis et recherche


    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Axonométrie d'un des cadres 1:20 / Plan, coupe et coupe-perspective 1:20





    Processing 2


    La photo permet de comprendre comment les panneaux s'agencent entre les deux murs et la perspective permet de se rendre compte de l'occupation de la construction dans la protostructure. La mise en commun de ces deux productions permet de mieux comprendre l'organisation de l'espace globale. Cette maquette d'essai m'a permis de me rendre compte que les deux murs, qui forment au final un espace fermé, ne sont pas vraiment représentatifs de l'ouverture du site et bloque le dialogue avec celui-ci.


    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    A gauche photo de l'essaie maquette et à droite coupe-perspective au 1:20





    Référence à Mies van der Rohe 



    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Mies van der Rohe, Maison de campagne en brique, 1923 


    « (...) j’ai abandonné le principe habituel des volumes clos et à une série de pièces distinctes j’ai substitué une suite d’espaces ouverts. La paroi perd ici son caractère de clôture et ne sert plus qu’à l’articulation organique de la maison. » 



    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Plan montrant l'agencement final des pièces 1:20


    C'est de façon analogue que mon projet s'articule autour de ces panneaux reprenant les courbures des arbres. La disposition de ces parois le long de la protostructure crée différents espaces entre ceux-ci et permet une autre lecture et dynamique du site. Le corps est amené à se mouvoir à travers ce couloir, recréant une perception du site, de la même façon qu'une personne doit circuler dans la maison de campagne en brique de Mies afin de découvrir les pièces.





    Forme finale de la Room


    Pour la forme définitive de ma room, les panneaux ont été accrocher à des poteaux, agrandi et laisser vide afin d'accentuer cette connexion avec le site tout en créant une certaine intériorité. En effet, la hauteur des panneaux surélevé par rapport au niveau de mon plancher, donne l'impression d'être couvert dans un espace ouvert. Les espaces formé sont découvert non seulement avec le corps mais également par le regard en raison de cette hauteur.


    Image Tue Mar 31 2020 10:21:15 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Axonométrie de l'ensemble du projet réalisé avec Rhinoceros


    La superposition de ces panneaux à différentes inclinaisons crée de nouvelle formes et de nouveaux espaces. Sur ces dessins on peut voir que l'enchaînement des différentes courbes donne l'impression de créer un nouveau tronc d'arbre unique, qui renforce l'idée d'une lecture particulière du site.


    Image Tue Mar 31 2020 10:21:15 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    A gauche une coupe-perspective 1:20 et à droite une coupe depuis l'arrière du projet 1:20





    Perception du site à travers le projet 


    Ces photo montrent que l'utilisation des murs n'aurait pas été un bon éléments du fait qu'ils auraient empêcher en grande partie la visibilité de la Mangrove. Même s'il ne s'agit pas de l'emplacement exacte de la protostructure et de ce projet sur le site, ces montages permettent de faire le lien entre la condition du site et une perception de celui-ci représenté dans ma room.



    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Montage photo réalisé a partir du modèle sur Rhinoceros 


    Image Thu Mar 26 2020 22:06:21 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

    Montage photo réalisé a partir du modèle sur Rhinoceros






  • ÉTUDES PRÉALABLES

    Par Combes Baptiste Virgile, Nkiambi Jonas Pacific, Ruiz Medina Maria, Schulhof Phileas Robin Johannes, Villafranca Alima Inès, 22/02/20

    Étude de l'ensoleillement des sites

    Une première caractéristique importante d'un lieu destiné à être aménagé est son exposition au soleil.

    En effet, le niveau d'ensoleillement va jouer un rôle important dans la fréquentation d'un lieu au bord du Rhône.

    Grâce aux coordonnées GPS des différents sites, il nous a été possible de créer des cartes avec des diagrammes solaires pour chacun des potentiels lieux de construction. 


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_101

    Le site de l'embarcadère se trouvant sur une rive sud du Rhône, on peut s'attendre à ce que le soleil soit 

    bien souvent caché par les arbres à cet endroit.




    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_102

    Comme l'embarcadère, le théâtre du Galpon se trouve sur une rive sud du fleuve, surplombé d'une colline cou-

    verte d'arbres. Les caractéristiques d'ensoleillement de ces deux sites seront donc certainement similaires.



    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_103

    La Mangrove se trouve dans un cas différent: se trouvant sur une rive Nord du Rhône, elle sera sans doute bien plus exposée au soleil que les deux premiers sites. En revanche, étant couverte de grands platanes, elle sera probablement abritée du soleil par les feuilles de ceux-ci du printemps à l'automne.




    Étude de la Mangrove

    Attirés par ses qualités d'ensoleillement, ses imposants platanes, ou par la forte fréquentation observée, notre choix du lieu sur lequel nous voulions intervenir s'est vite porté sur la Mangrove.

    Il s'agissait donc d'obtenir plus de données sur ce site.

    Une première observation marquante a été la quantité de promeneurs venant sur la Mangrove avec des chiens. Une discussion avec une habituée du lieu a révélé que cette fréquentation était encore accentuée en été par des habitants de la ville cherchant un peu de nature, de calme, ou voulant profiter d'un pic-nic en famille.

    Les traces de cette surfréquentation sont immanquables: sol tassé par les pas des visiteurs, sans herbe ni buissons ni arbustes, trous carbonisés dans le sol laissés par des feux de camps, branches cassées sur le bas des troncs,...

    Un second élément qui nous a paru  important était la présence de grands platanes qui allaient sans aucun doute conditionner la construction sur ce site. Un relevé de la position et de la circonférence de ces arbres s'est donc imposé.


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_104

    Team work: Triangulation des arbres sur le site et mesure de leur circonférence.



    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_201

    Plan de Situation des arbres de la Mangrove, 1:100.

  • Plan Moyen

    Par Hamel Emilie Ida, Nkiambi Jonas Pacific, 18/12/19

       Le fils construit une relation entre les lignes de forces du paysage, projetées avec un mouvement ascendant et les structures adjacentes. De ce rapprochement linéaire nait un plan, entièrement déterminé par leur espacement et leurs altitudes.


                                           Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)


    Trame perpendiculaire et dans le sens de la protostructure


                                                           Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)

                                                            Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)

    Système d'attache


    Ce plan non prévu fait apparaître l'inclinaison moyenne du paysage ; il agit comme un outils de synthèse, au principe transposable à toutes les cellules de la protostructure.


                                           Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)     Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)

                                                                                        Plan moyen


    Le plan forme à l'échelle 1:1 un pont de corde d'une maille de cinq centimètres permettant le franchissement du changement d'altitude entre les 2 cellules. Ce passage à néanmoins une influence sur ce plan moyen : la masse le déforme. C'est une relation entre l'habitent et les plans du voisinage.

  • Analyse paysagère

    Par Hamel Emilie Ida, Nkiambi Jonas Pacific, 18/12/19

       La topographie des plâtres est la fondation de notre projet. On construira en relation avec ce sol.


                     Image Wed Dec 18 2019 17:42:04 GMT+0100 (CET)  


        Le paysage de cette topographie est uniforme par sa couleur et sa minéralité.

        Le mouvement se dégage des différents plans, dont l'altitude augmente de part et d'autre d'un sillon, passage qui se prolonge dans les parcelles voisines.