le déséquilibre

Par Bérard Emma Ghislaine Marie, Probst Léonard Matteo, 18/12/19


Ce projet a été conçu en se basant sur une étude topographique qui considère le sol de notre passerelle en un passage liant les cellules avoisinantes. Ce passage se délimite par des plans obliques, qui de part leurs hauteurs et par leurs inclinaisons donnent une sensation de déséquilibre, voire de vertige, chez le spectateur. L'inclinaison des plans varie afin que le tout soit parfaitement à l'équilibre. 



Image Wed Dec 18 2019 12:25:10 GMT+0100 (CET)






Image Wed Dec 18 2019 12:25:10 GMT+0100 (CET)







Image Wed Dec 18 2019 12:25:10 GMT+0100 (CET)








Image Wed Dec 18 2019 12:25:10 GMT+0100 (CET)



 




               
Image Wed Dec 18 2019 12:25:10 GMT+0100 (CET)