Liaison

Par Combes Baptiste Virgile, Villafranca Alima Inès, 18/12/19



Afin de coordonner les projets au sein de la protostructure, il était important de travailler sur l’interdépendance des différents plans dans l’espace. Pour ce faire, différents points d’appuis ont été définis sur la protostructure, lesquels déterminent la forme de la construction. Celle-ci est composée de deux plans qui s’intersectent et portent un plan vertical en s’encrant sur la protostructure afin de transmettre les efforts induits par la charge entre les modules. La structure se présente alors comme un lien servant à l’interaction entre les deux édifices qui l’entourent.



Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)



Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)

                                               

Détails d'assemblage bois/plâtre


Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)  


        Jonction des deux plans


Image Wed Dec 18 2019 19:32:46 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 19:32:46 GMT+0100 (CET)

Interdépendance des plans



L’interaction des deux plans crée un espace, aussi défini par la topographie. Celle-ci est l’élément premier, sur lequel s’appuie la construction. Si on la compare à une scène, la structure venant s’installer au-dessus peut être considéré comme un dispositif scénique, un décor. Ainsi ces deux éléments définissent un espace « habitable » (ALICE – CODEX III, Planes, p. 41) et interagissent : le décor vient conditionner la scène en déterminant son espace : « Le décor est donc aussi ce qui permet à l’architecture d’être quelque part » (ALICE – CODEX III, Planes, p. 47)




Image Wed Dec 18 2019 18:25:35 GMT+0100 (CET)


Vue d'ensemble de la cellule